ESSAI DE LA NOUVELLE HYUNDAI i20

 

Avec sa nouvelle Hyundai i20, le 4ème constructeur automobile mondial continue sa percée sur le marchée européen. La petite citadine Coréenne a bénéficié des dernières évolutions mécaniques et esthétiques de la marque.

C’est le résultat de la nouvelle politique de Hyundai qui souhaite refondre totalement sa gamme afin de séduire une catégorie de clients plus jeune.

Alors, pari réussi ?

Nous avons fait l’essai de cette agréable petite citadine das les rues de Paris évidemment et nous l’avons aussi  testé sur autoroute en nous rendant au sud de la capitale du côté de Fontainebleau à Barbizon.

 

Un design revu

La nouvelle i20 tire ses origines de l’i20 5 portes d’origine et poursuit le renouveau de la gamme des véhicules de tourisme de Hyundai et se dote des nouveaux codes stylistiques et des nouvelles motorisations de la marque.

Ce renouveau stylistique baptisé « fluidic sculpture » permet à la petite Coréenne de se voir dotée de la calandre hexagonale emblématique des nouveaux modèles de la marque.

Longue de 4 mètres, la nouvelle i20 a été restylée au siège européen de Hyundai en Allemagne, en se fondant sur le langage stylistique « fluidic sculpture ».

Elle reçoit également de nouveaux projecteurs LED qui contribuent à renforcer l’aspect moderne de l’auto et qui rajoutent une touche de luxe à l’ensemble. L’ensemble de la face avant, du capot aux ailes en passant par ce bouclier avant si caractéristique permet d’aboutir à une certaine homogénéité au sein de la gamme i.

A l’arrière, les designers ont également travaillé sur la modernisation des lignes. Le bouclier, qui intègre un système d’aide au stationnement, intègre de nouveaux bloc-feux arrière qui ont été modifiés par rapport à la version précédente pour coller au « fluidic sculpture » si chère à la marque coréenne.

Ces retouches sur la face avant et sur le bouclier ont participé à l’allongement de l’i20 de 55 mm portant la longueur de la voiture à 4 m. La largueur, la hauteur et l’empattement restent quant à eux inchangés afin de conserver les caractéristiques de citadine de l’i20. On pourra toujours se dire que les designers n’ont pas pris beaucoup de risques, seules la face avant et le bouclier arrière ayant été retouchés.

 

 

Confort et agrément

C’est surtout à l’intérieur que les retouches sont les plus importantes. Le confort et l’agrément de conduite ont été les principaux axes de travail des designers avec notamment l’utilisation de matériaux plus raffinés. La partie centrale de la planche de bord à été retravaillée pour intégrer des commandes plus sophistiquées afin d’être en phase avec la nouvelle dimension que souhaite prendre Hyundai.

L’habitacle de la nouvelle i20 bénéficie non seulement de matériaux plus raffinés mais il offre également un espace assez conséquent à ses occupants. Que ce soit à l’avant ou à l’arrière, les passagers sauront trouver une bonne position sans difficultés, une qualité déjà présente sur le modèle d’origine.

La hauteur sous pavillon s’établit ainsi à 1 005 mm à l’avant et à 970 mm à l’arrière. La longueur aux jambes est généreuse avec 1 097 mm à l’avant et 845 mm à l’arrière, conjuguée à une largeur aux épaules de 1 350 mm à l’avant et 1 340 mm à l’arrière. Le coffre affiche pour sa part une contenance de 295 litres (les sièges en place).

On retrouve notamment le système d’entrée sans clé avec bouton de démarrage et d’arrêt du moteur, la commande de clignotants à impulsion permettant de déclencher trois clignotements, l’allumage automatique des phares, les essuie-glaces avec détecteur de pluie, le régulateur de vitesse (avec fonction limitateur) et la caméra de recul qui projette l’image filmée sur l’affichage du rétroviseur intérieur.

 

 

Même si l’ambition de la marque coréenne est d’élever son niveau de finition, des détails montrent que le constructeur à cherché à réaliser des économies en matière de fabrication. Chose étonnante en 2012 (mais loin d’être désagréable !), on est surpris de ne trouver aucun cache en plastique recouvrant le moteur et de nombreux connecteurs électriques restent apparents.

Un large choix de moteurs optimisés et économes
La percée sur le marché européen du constructeur coréen ne pouvait pas se faire sans une offre pléthorique de motorisations développées en tenant compte des attentes des clients européens et des normes propres au vieux continent. Les niveaux de consommation et d’émission de Co2 sont extrêmement bas (84 Gg de Co2 /km) ce qui, selon le dernier classement de l’Ademe, placerait l’i20 comme la plus performante dans ce domaine.

Selon la motorisation, la nouvelle i20 est proposée avec une boîte de vitesses manuelle à cinq ou six rapports. Les ingénieurs ont donc mis au point 3 blocs : deux diesel et un essence dont la puissance va de 75 ch à 90 ch.

Caractéristiques des blocs proposés :

–    Diesel trois cylindres 1,1 litre qui développe 75 ch pour un couple de 180 Nm à haut rendement énergétique (84 Gg de Co2 /km) équipé d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports,

–    Diesel révisé de 1,4 litre qui développe 90 ch (106g de CO2/lm)  équipée d’une boîte de vitesses manuelle à 6 rapports,

–    Essence de 1,2 qui développe 85 ch (114 g de Co2/km) équipée d’une boîte de vitesses manuelle à 5 rapports.
Depuis septembre, un 1.4 CRDi de 100 ch est disponible, mais uniquement équipé d’une boite automatique en France.

La voiture la plus sûre de sa catégorie
Dans ce domaine, l’i20 dépasse ses concurrentes.

En effet, elle a reçu la meilleure note possible lors du crash-test NCAP où elle a reçu 5 étoiles. A titre comparatif, la Citroën C3 et la Nissan Micra ont reçu 4 étoiles et 3 étoiles pour la Dacia Sandero.

De série, l’i20 dispose de l’ESP associé à un système de gestion de la stabilité du véhicule appelé  VSM. Côté sécurité des passagers, la petite coréenne reçoit six airbags (frontaux, latéraux et rideaux), des points d’ancrage Isofix à l’arrière et un système de rappel de bouclage de la ceinture de sécurité pour les 5 occupants.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : autonewsinfo

 

TARIFS ET FINITIONS :
–    Essence :

Pack Evidence : 12 750 Euros
Pack Inventive : 13 850 Euros
Pack Sensation : 15 100 Euros
Pack Premium : /

–    Diesel 1,1 CRDi 75 ch :

Pack Evidence : 14 650 Euros
Pack Inventive : 15 100 Euros
Pack Sensation : 16 300 Euros
Pack Premium : /

–    Diesel 1,4 CRDi 90 ch :

Pack Sensation : 17 700 Euros
Pack Premium : 18 800 Euros

Sport

About Author

gilles