MORT DE RENAUD DE LABORDERIE QUI NOUS QUITTE…

 

Une nouvelle fois, une triste nouvelle

Alors que nous quittions Marchampt au cœur du Beaujolais en ce dimanche soir ou nous avons suivi ce dimanche la septième manche du Championnat de France de la Montagne, notre ami et photographe, Bernard Bakalian, nous a annoncé la disparition ce 24 juin 2012 de Renaud de Laborderie.

Renaud était l’un des journalistes automobiles sportifs Français des plus réputés

Après Gérard Crombac, Bernard Cahier, José Rosinski et Jacky Issautier, tous disparus au cours des cinq dernières années, Renaud est le dernier des grandes plumes, à nous quitter …

Renaud n’était pas un simple reporter. Il était devenu au fil des années, le confident du milieu sportif automobile et plus particulièrement en Formule 1.

Chaque hiver, son ouvrage  » Le LIVRE D’OR  » de la F1, était attendu avec impatience…

Cet ouvrage, annuellement regorgeait d’informations et de détails sur la saison de Grand Prix

Renaud, nous racontait avec précision tous les secrets. Et nous distillait absolument TOUS les secrets, avec moult précisions !!!

Longtemps Chef du service des Sports du grand quotidien Le Parisien, Renaud était également depuis des décennies le Directeur de la Collection SOLAR, aux Presses de la Cité

Et a bientôt 82 ans, Renaud était né le 14 juillet 1930, il continuait de se rendre quotidiennement lorsqu’il ne se trouvait pas sur les GP, à son bureau situé Place d’Italie.

Et, collaborait également avec Pascal Dro, patron de plusieurs magazines dont Formule et Grand Prix

Mais, outre sa passion pour l’automobile, Renaud était un fan de rugby et aussi de tennis.

D’ailleurs, il y a quelques jours encore, il assistait comme il le faisait chaque année, au Tournoi de Roland Garros.

C’est en compagnie de Renaud, que nous avions écrit, le livre DRAPEAU ROUGE. Avec l’aide de François-Xavier Magny et du photographe, Jean Luc Taillade. Bouquin, consacré à la carrière et au dramatique accident survenu le 15 Mars 1989 sur le circuit Brésilien de Jacarepagua à Rio de Janeiro, à Philippe Streiff

 

 

Renaud était marié avec Agnès Carlier, l’une des attachées de presse, la plus réputée en Formule1.

Après ‘ Jaby ‘ Crombac, Bernard, José et Jacky, c’est assurément un ami que nous perdons.

Une grande et belle plume

Un GRAND Monsieur de la presse sportive et de l’Automobile

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN et DR


Les obsèques de Renaud se dérouleront

Lundi 2 Juillet 2012 à 10.30
Chapelle Saint Louis de l’Hôpital La Pitié Salpêtrière
47 Boulevard de l’Hôpital
75013 Paris

 

LE LIVRE D’OR DE A F1 2011

 

Nécrologie Sport

About Author

gilles