24 HEURES DU MANS : GERARD LARROUSSE A L’HONNEUR

 

 

Ancien brillant Rallyman, Gérard Larrousse a ensuite poursuivi sa belle carrière en endurance et notamment aux 24 Heures du Mans, épreuve ou il s’est distingué, remportant associé à Henri Pescarolo, la prestigieuse épreuve Sarthoise à deux reprises, les   juin 1973 et  juin 1974

Quelques heures avant que ne soit donné le départ de la 80éme édition samedi dernier, Gérard Larousse a retrouvé sa MATRA et a pu en compagnie de Jean Pierre Jabouille, de Josh Hill – fils de Damon et petit fils de Graham co vainqueur en 1972 avec Pesca également au volant d’un bolide Bleu de France –  et d’Henri bien sur, effectuer plusieurs tours du grand circuit du Mans.

 

 

Un immense plaisir pour celui qui une fois sa brillante carrière de pilote terminée, poursuivit dans le sport automobile en dirigeant l’écurie Renault …au Mans d’abord et avec succès

Une Renault ALPINE A442B, triomphant en juin 1978 avec le tandem formé de Jean Pierre Jaussaud et de Didier Pironi.

Puis ensuite en Formule 1, en menant à la victoire le 1er juillet 1979 au Grand Prix de France, une monoplace 100% Française – châssis et moteur – un pilote Français Jean Pierre Jabouille et des pneumatiques Français, Michelin !

Plus tard, Gérard Larrousse occupa le poste de Directeur sportif de l’écurie Ligier, toujours en GP.

Avant de monter en partenariat avec Didier Calmels, une écurie éponyme également de Grand Prix.

Les années ont passées…

Mais, Gérard continue pour son plus grand plaisir, de rouler parfois dans des compétitions historiques

Mais revenons au Mans 2012

Ou Gérard a reçu des mains du tout nouveau Président de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) le fameux  SPIRIT OF LE MANS.

TROPHÉE qu’offre le club organisateur des 24 Heures du Mans, à des personnalités ayant par le passé, marqué l’histoire mancelle

En recevant ce Trophée en hommage à ses prestations mancelles, le récipiendaire a tenu a prononcer quelques mots qu’il avait préparé.

Et dont il nous a fait l’amitié de nous en confier le texte pour autonewsinfo

 

Gilles GAIGNAULT

 

 

 » Cʼest un grand honneur pour moi de recevoir ce Trophée Spirit of Le Mans.

Cʼest en 1958 que jʼai assisté pour la première fois aux 24 heures, étudiant à Paris et encore bien loin de la course automobile….. Depuis ma carrière et ma vie ont été étroitement liées aux 24 heures du Mans….. Et je leur dois beaucoup.

De la Ferrari GTO de l’école de pilotage en 1966, à la MATRA de 1974, jʼai débuté et gagné sur ce circuit.
Le tournage du film ‘Le Mans’ avec Steeve Mc Queen, mʼa laissé des souvenirs inoubliables !

Enfin avec l’épopée victorieuse de Renault en 1978, jʼai gagné en réalité trois fois les 24 heures….

Après une infidélité de quelques années en Formule 1, jʼai retrouvé une raison de revenir au Mans dans lʼambiance incomparable des courses dʼendurance.

Je suis très heureux et fier de recevoir personnellement ce trophée au caractère international. Mais je tiens à le partager avec tous les pilotes qui ont couru les 24 heures du Mans, que je représente en tant que vice-président du club des pilotes des 24 heures du Mans.

En 2008, le Président Jean-Claude Plassart, mʼa demandé dʼanimer le club des pilotes. Il existait déjà depuis 195

Je me suis demandé alors quelles pouvaient être les raisons de lʼexistence de ce club.

La première est pour lʼACO, le moyen de marquer sa reconnaissance aux acteurs des courses qui se sont déroulées sur ce circuit. Ils ont très largement participé à sa renommée mondialepar leurs exploits et les performances de leur bolide.

Certains sont des miraculés. Dʼautres y ont laissé leur vie…

La deuxième raison est pour les pilotes de se retrouver entre copains partageant les mêmes valeurs et la même passion.

Je reprends les mots de Jean-Claude Plassart

«Avoir été pilote aux 24h du Mans, cʼest lʼêtre pour toujours»

Cʼest effectivement une carte de visite inaltérable, qui vous suit toute votre vie.

Se retrouver, se raconter des anecdotes, revivre ensemble les bons moments, cʼest un des plaisirs qui nous reste, à nous les anciens.

Cependant le club nʼest pas réservé seulement aux anciens. Cʼest le club de tous les pilotes, y compris de ceux encore en activité.

Cʼest un plaisir de parler avec les jeunes, et de suivre grâce à eux, lʼévolution technique des voitures et les nouvelles stratégies en course.

Enfin la troisième raison est plus pragmatique. Il nʼy a rien de plus frustrant pour un ancien pilote que de revenir sur un circuit, et dʼerrer à la recherche dʼune éventuelle tasse de café…..

Le Club permet aux anciens pilotes de suivre la course dans des conditions exceptionnelles.

Je tiens à remercier notre prestigieux sponsor ROLEX qui nous invite pour une soirée inoubliable au golf de Mulsanne.

Pour la première fois en 2012, le premier étage de la tribune Singher nous est réservé par LʼACO.

Il deviendra, je lʼespère, le futur Club-house des pilotes.

De plus, les membres du club ont la possibilité dʼobtenir des passes pour toutes les grandes courses dʼendurance organisées par lʼACO dans le monde entier.

Cette année, lʼACO une fois de plus, aura innové, en offrant à ses anciens pilotes, la possibilité de revenir au Mans pour écouter le son des moteurs MATRA.

Je souhaite remercier tous ceux qui mʼaident à animer ce club et en particulier Madame
Beaumesnil et Thierry Perrier.

Je remercie également mon équipier et ami Henri Pescarolo sans qui rien de tout cela nʼaurait été possible … et qui aujourdʼhui en tant que Président du club me fiche une paix royale….

Encore une fois merci pour ce fabuleux trophée, à lʼancien et au nouveau Président de
lʼACO.

Quelque fois, on me demande si jʼai un regret dans ma carrière de pilote ?

Je réponds : Oui ! De ne pas avoir acheté la Ferrari GTO de Fernand Tavano que lʼACO mʼavait proposée pour une bouchée de pain.

Je serai aujourd’hui millionnaire….en euros.

En fait, je suis millionnaire en souvenirs….

Merci de votre attention

 

Gérard LARROUSSE

Photos : Patrick MARTINOLI – Thierry COULIBALY

 

GÉRARD LARROUSSE AVEC MONSIEUR LE MANS … TOM KRISTENSEN, SEPT FOIS VICTORIEUX !

 

Sport

About Author

gilles