24 HEURES DU MANS : COUP DOUBLE POUR BIBENDUM AVEC LES… PNEUS HYBRIDES !!

Coup double pour Bibendum avec les pneus hybrides

 

C’est un véritable coup double qu’a réussi Michelin hier mercredi en soirée sur le circuit du Mans !!!

Un grand coup de tonnerre aussi…

Premier coup, en présentant un tout nouveau pneu destiné à remplacer l’intermédiaire, les Clermontois ont su montrer une avancée technologique importante.

Deuxième coup, en l’appelant ‘pneu hybride’, surfant ainsi sur la vague initiée par les constructeurs de voitures, que sont Audi et Toyota, ils ont saisi une véritable opportunité marketing !

 

 

Après avoir travaillé longuement sur l’amélioration de la durabilité des pneumatiques (nombre de relais parcourus avec le même train), les ingénieurs se sont rendu compte que durant quatre ou cinq relais, durant plus de 3 heures, les conditions de piste pouvaient évoluer énormément.

En particulier, l’apparition de gouttes de pluie fine ou des conditions séchantes peuvent survenir… sans qu’il soit possible de perdre 1 minute dans les stands pour adapter la monte de pneus à ces conditions changeantes.

Aussi tous les manufacturiers, ont essayé de faire des slicks avec des gomme pluie, sans que la durabilité de ces gommes soit suffisante.

 

Les chercheurs de Michelin ont donc trouvé un (ou plusieurs?) composant chimique supplémentaire qui, introduit dans le mélange de gomme lors de sa fabrication, leur permet d’assurer la même durabilité qu’avec un pneu slick normal. Ce composant supplémentaire permet d’améliorer l’adhérence entre la gomme et le macadam malgré la présence d’humidité ou d’un peu d’eau.

Si les conditions météo sont adéquate (bruine fine ou piste séchant), on pourrait donc voir en piste des voitures équipée de pneus.. totalement lisse, efficace malgré l’eau et durant le nombre de relais prévus par le tableau de marche de la voiture. En effet dans ces condition, il n’y a pas de film d’eau à traverser, donc les dessins ne sont pas nécessaires…

 

Bien entendu, en cas de pluie plus soutenue, les « wet » et « full wet » pour les gros orages resterons les pneus adéquats, avec leurs grosses sculptures.

Installés sur voitures hybrides mais aussi sur les autres, bien entendu, nous pourrons voir en piste des pneus hybrides. Ils restent malgré tout noirs et ronds. Seule signalétique pour les différentier des slicks classiques, un double marquage Michelin sur le flanc au lieu d’un seul.

Il est à noter que ces pneus hybrides ont permis le coup de poker de Marc Géné à Spa en mai dernier. Tout le monde a cru qu’il partait en slicks alors qu’il utilisait pour la première fois ces nouvelles gomme. L’alchimie ‘perfo  pneu – confiance du pilote’ a fonctionné à plein et a emmené l’Audi n° 3 tout droit sur la première marche du podium…

Serge Grisin a comparé le pneu ‘ expérimental ‘ conçu pour le train avant de la trés révolutionaire DELTAWING avec le gros pneu Hybride, destiné  aux gros prototypes de la catégorie LMP1 (Audi-Toyota-Dome-Pescarolo-Lola Rebellion)

 

Patrick MARTINOLI

Photos : Patrick MARTINOLI – Autonewsinfo

Sport

About Author

gilles