24 HEURES DU MANS : POLE PROVISOIRE POUR L’AUDI NUMÉRO 1

 

Avant la seconde séance des essais qualificatifs, laquelle est prévue ce jeudi soir, à partir de 21 Heures et pour une durée de trois heures, jusqu’à minuit donc, séance elle-même précédée d’une ultime tentative de rodage libre d’une durée de deux heures, entre 19 Heures et 21 Heures, le temps de référence signé mercredi soir, peu avant que ne se termine la 1ére séance chronométrée, est la propriété, de l’Audi N°1.

La toute nouvelle e-tron quattro Hybrid.

Celle de l’équipage victorieux le dimanche 16 juin 2011 et que forme le Français Benoit Treluyer, le Suisse Marcel Fassler et l’Allemand élevé en Belgique, André Lotterer

C’est d’ailleurs ce dernier qui s’est montré le plus rapide hier soir des 168 pilotes en pist,e avec un excellent temps de 3’25’’453,

Audi, parvient à placer trois de ses bolides aux trois 1éres places mais l’équipe que dirige le Docteur Ullrich, ne réalise que le ‘Ptit’ chelem, l’une des deux Toyota TS30 Hybrid, la N°7 aux mains du toujours aussi incisif et rapide Autrichien Alexander Wurz, parvenant à s’immiscer au milieu de la meute des voitures, nées à Ingolstadt, avec un temps assez proche de la pole de Lotterer :

3’27’’191 contre 3’25’’453, soit à 1’738

Sans surprise les quatre Audi et les deux Toyota monopolisent toutefois comme prévu, les six premiers rangs.

 

 

La meilleure des voitures ‘ essence’ est l’HPRD ARX-HONDA du Team Britannique Strakka Racing, la N°21 qui pointe au 7éme rang, avec un 3’32‘’750.

Suivent, dans l’ordre, les deux Lola-Toyota de l’écurie Suisse Rebellion, avec dans l’ordre, la N°13 de Belicchi-Primat-Bleekemolen, devant la 12 de Nicolas Prost-Neel Jani, épaulés par l’ancien pilote de F1, l’Allemand Nick Heidfeld, les deux voitures étant respectivement chronométrées, en 3’33’’140 et 3’ 33’’211

Et, c’est la DOME, sous la bannière du Pescarolo Team qui complète ce 1er TOP 10, DOME pilotée par les deux Français, le manceau Sébastien Bourdais et le Marseillais Nicolas Minassian qui sont associés au Japonais Seiji Ara.

La DOME a tourné en 3’34’’716

 

 

On retiendra encore le 12éme temps de l’OAK Pescarolo de Franck Montagny, Bertrand Baguette et Domonik Kraihamer, avec un chrono de 3’38’’414

Dans la catégorie des LMP2, pole provisoire pour l’Oreca-Nissan du Team Thiriet. Voiture qui au printemps dernier avait un peu créé la surprise en s’imposant lors des Six Heures du Castellet, manche d’ouverture du Championnat LMS (Le Mans Séries) qu’organise Patrick Peter

Mercredi soir, l’Oreca Nissan N° 46 que se partagent, le Vosgien Pierre Thiriet, le Genevois Mathias Beche et le Solognot Christophe Tinseau, a tourné en 3’39’’252

 

 

Elle devance une autre Oreca-Nissan, la N°48 de l’écurie  Irlandaise Murphy Prototypes du trio composé des deux Anglais  Jody Firth et Warren Hugues, rejoint par le jeune Néo-zélandais Brandon Hartley, un pur-sang en provenance de la monoplace et des World Séries Renault.

Voiture créditée de 3’39’’877.

Le podium provisoire en LMP2, est complété par l’HPRD ARX-O3b Honda du Team Starworks Motorsport, en 3’40 »639. Voiture lauréate des 12 Heures de Sebring, ou elle avait, à la surprise générale, en outre accédé à la 3éme place du général et ce toutes catégories confondue

 

 

Un mot sur les deux SIGNATECH-NISSAN.

La 23 du trio Panciatici-Ragues-Rusinov, apparait au 12éme rang avec un temps de 3’42’’157 mais elle a rencontré quelques soucis de boite !

 

 

Cependant que la N°26 de Mailleux, Lombard-Tresson a connu des ennuis de direction assistée.

Elle pointe, elle, en 14éme position des LMP2 avec 3’’’44’495

Néanmoins, Philippe Sinault, leur boss, ne semblait nullement perturbé !!!

 

 

Et comment ne pas évoquer la surprenante performance de l’équipage Franchitti-Krumm-Motoyama qui condisent la révolutionnaire DeltaWing Nissan-Michelin du Team Américain Highcroft !

Leur meilleur chrono ? 3’42″612 qui représente le 26éme absolu !!!

Franchement chapeau

 

 

En GT PRO,  meilleur temps pour la CORVETTE C6 ZR1, N°74 qui mène le bal en 3’55 »910 et obtient une 33ème place au général

 

 

En GT Am, le temps de référence est à mettre à l’actif de la PORSCHE 911 RSR, la N°79 du Team Américain Flying Lizard  qui remporte la palme de ce premier soir de qualif en 3’57 »594, avec à la clé la 38ème place du général.

 

La PESCAROLO N°16 et la FERRARI AF CORSE N°51 n’ont pas participé à cette séance.

La Ferrari n°51 d’AF Corse confiée au trio Fisichella-Bruni-Vilander, n’a pas pris la piste mercredi soir et ce à la suite de l’accident survenu à l’ancien pilote de Grand Prix, Giancarlo Fisichella lors de la 1ére séance des essais libres.

Les dégâts à l’arrière de la belle Italienne étaient tellement importants que Amato Ferrari le patron de la Scuderia AF Corse, ne pouvait procéder  aux réparerations à temps, avant que ne se termine la première séance qualificative, à minuit.

 

Qu’en sera-t-il, ce soir ?

Le Docteur Ullrich, patron d’Audi, nous a confié en fin de matinée ce jeudi :

« Je pense sincèrement que les temps vont tomber ce soir si le temps doux et ensoleillé persiste »

Vas savoir Charles si les éventuelles averses annoncées ne viendront pas troubler cette ultime séance des essais qualificatifs

 

Gilles GAIGNAULT
Photos : Thierry COULIBALY- Patrick MARTINOLI- Alain MONNOT -AUTONEWSINFO

 

RECAPITULATIF DES CHRONOS DE LA 1ére SEANCE DES ESSAIS QUALIFICATIFS

1 – Lotterer/Fassler/Treluyer (Audi R18 e-tron) – Audi Joest – 3’25″453
2 – McNish/Capello/Kristensen (Audi R18 e-tron) – Audi Joest – 3’26″536
3 – Gené/Dumas/Duval (Audi R18 Ultra) – Audi Joest – 3’26″694
4 – Wurz/Lapierre/Nakajima (Toyota TS 030 Hybrid) – Toyota – 3’27″191
5 – Jarvis/Bonanomi/Rockenfeller (Audi R18 Ultra) – Audi North America – 3’27″554
6 – Davidson/Buemi/Sarrazin (Toyota TS 030 Hybrid) – Toyota – 3’28″295
7 – Leventis/Watts/Kane (HPD ARX –Honda) – Strakka – 3’32″750
8 – Belicchi/Primat/Bleekemolen (Lola B12/60-Toyota) – Rebellion – 3’33″140
9 – Prost/Jani/Heidfield (Lola B12/60-Toyota) – Rebellion – 3’33″211
10 – Minassian/Ara/Bourdais (Dome-Judd) – Pescarolo – 3’34″716
11 – Brabham/Chandhok/Dumbreck (HPD ARX-Honda) – JRM – 3’37″088
12 – Montagny/Baguette/Kraihamer (Pescarolo-Judd) – OAK – 3’38″414
13 – Thiriet/Beche/Tinseau (Oreca-Nissan) – TDS – 3’39″252
14 – Firth/Hartley/Hughes (Oreca-Nissan) – Murphy – 3’39″877
15 – Potolicchio/Dalziel/Kimber-Smith (HPD ARX-Honda) – Starworks – 3’40″639
16 – Briere/Petersen/Nakano (Oreca-Nissan) – Boutsen – 3’40″727
17 – Nicolet/Lahaye/Pla (Morgan-Judd) – OAK – 3’40″902
18 – Hancock/Dolan/Kurosawa (Zytek-Nissan) – Jota – 3’41″287
19 – Sims/Buurman/Iannetta (Lola-Judd) – Status – 3’41″451
20 – Martin/Leinders/Heinemeier Hansson (Morgan-Nissan) – OAK – 3’41″721
21 – Martin/Charouz/Graves (Oreca-Nissan) – ADR – 3’41″791
22 – Perez-Companc/Kaffer/Ayari (Oreca-Nissan) – Pecom – 3’41″916
23 – Brundle/Brundle/Ordonez (Zytek-Nissan) – Graves – 3’42″125
24 – Ragues/Panciatici/Rusinov (Oreca-Nissan) – Signatech – 3’42″157
25 – Tucker/Bouchut/Diaz (HPD ARX-Honda) – Level 5 – 3’42″224
26 – Franchitti/Krumm/Motoyama (DeltaWing Nissan) – Highcroft – 3’42″612
27 – Tresson/Mailleux/Lombard (Oreca-Nissan) – Signatech – 3’44″495
28 – Zugel/Julian/Gonzalez (Zytek-Nissan) – Graves – 3’47″408
29 – Holzer/Schultis/Moro (Lola B12/80-Lotus) – Lotus – 3’48″067
30 – Frey/Meichtry/Hirschi (Oreca-Judd) – Race Performance – 3’48″124
31 – Giroix/Badey/Johansson (Lola B12/80-Nissan) – Gulf – 3’50″526
32 – Papin/Thirion/Haezebrouck (Norma-Judd) – Extreme – 3’51″012
33 – Gavin/Milner/Westbrook (Chevrolet C6 ZR1) – Corvette – 3’55″910
34 – Makowiecki/Melo/Farnbacher (Ferrari 458) – Luxury – 3’56″076
35 – Garcia/Magnussen/Taylor (Chevrolet C6 ZR1) – Corvette – 3’57″181
36 – Mucke/Turner/Fernandez (Aston Martin Vantage) – Aston Martin – 3’57″466
37 – Bertolini/Beretta/Cioci (Ferrari 458) – AF Corse – 3’57″509
38 – Neiman/Pilet/Pumpelly (Porsche 997) – Flying Lizard – 3’57″594
39 – Lietz/Lieb/Henzler (Porsche 997) – Felbermayr – 3’57″648
40 – Al Faisal/Curtis/Edwards (Porsche 997) – Prospeed – 3’58″035
41 – Bergmeister/Long/Holzer (Porsche 997) – Flying Lizard – 3’58″717
42 – Nygaard/Puolsen/Simonsen (Aston Martin Vantage) – Aston Martin – 3’58″725
43 – Bornhauser/Canal/Lamy (Chevrolet C6 ZR1) – Labre – 3’59″192
44 – Ried/Roda/Ruberti (Porsche 997) – Felbermayr – 3’59″529
45 – Pons/Narac/Armindo (Porsche 997) – IMSA – 4’00″332
46 – Ehret/Montecalvo/Jeannette (Ferrari 458) – Luxury – 4’00″849
47 – Walker/Cocker/Wills (Ferrari 458) – JMW – 4’00″883
48 – Bourret/Gibon/Belloc (Chevrolet C6 ZR1) – Labre – 4’03″021
49 – Rodrigues/Ferté/Illiano (Ferrari 458) – JMB – 4’04″416
50 – Perazzini/Griffin/Cadei (Ferrari 458) – AF Corse – 4’04″493
51 – Krohn/Jonsson/Rugolo (Ferrari 458) – Krohn – 4’04″698
52 – Kaufmann/Aguas/Vickers (Ferrari 458) – AF/Waltrip – 4’04″861
53 – Daniels/Palttla/Camathias (Porsche 997) – JWA – 4’08″170
54 – Ihara/Deletraz/Rostan (Lola B12/80-Nissan) – Gulf – 4’14″086

La PESCAROLO N°16


 

Sport

About Author

gilles