MOTO : 8 HEURES DE DOHA : COUPS DE CHAUD GENERAL AUX ESSAIS : LA BMW MOTORRAD FRANCE – MICHELIN DEVANT LA SUZUKI SERT – DUNLOP.

.

Les deux séances d’essais qualificatives des 8 Heures de Doha au Qatar, seconde épreuve du championnat du Monde d’Endurance moto, se sont déroulées de nuit hier soir de 18h20 à 00h34…ce matin par plus de 30°c.

Cette sage décision ne retire pas toutes les inquiétudes que génère cette course qui débutera ce soir à partir de 17 heures . Le jury international a été amené à modifier ces aménagements d’horaires vraiment inhabituels jusqu’à tard dans la chaude nuit de Losail. Ainsi le warm-up ( qui porte bien son nom ) a été décalé de 10h30 à 13h00 mais les motoristes devront vraiment donner des recommandations drastiques aux pilotes: surveiller le thermomètre du refroidissement moteur ou ne pas rester dans l’aspiration d’une autre moto .

Fallait-il accepter de venir à cette période de l’année où le Qatar est l’endroit le plus chaud de la planète , d’autant plus que ce circuit y est d’ailleurs fermé du Printemps à l’Automne ?

 

Lorsque nous demandons à Yukio Kagayama ( le pilote japonais de l’usine Suzuki venu prêté main forte à l’équipage du SERT et habitué des conditions climatiques semblables ) : Qu’est qui fera la différence ici ? :  il répond instantanément en secouant la tête :   » Physique, le physique ! « 

Le chronométrage a été la première victime en  » plantant  » tout le monde lors de la seconde séance et les chronos des pilotes 3 ont été tout simplement annulés , à leurs grands désespoirs.  « Tout ça pour rien , c’est rageant !  » s’exclamaient – t- ils.

Le petit monde de l’endurance moto décidait de rejoindre ses hôtels à la climatisation et à la douche réparatrices avec un goût d’inachevé vers 02 heures du matin pour revenir sept heures plus tard aux stands afin de préparer les machines pour le dur combat qui les attend.

La feuille de la grille de départ  réalisées à partir des temps cumulés des trois pilotes pour la séance 1 et des deux premiers pilotes pour la séance 2 tronquée et signée à… 01h40 par le directeur de course, après concertation des managers,  donnait la hiérarchie suivante:

Grille de départ des 08 heures de Doha:

1) N°99 BMW Motorrad-France Michelin  Gimbert / Cudlin / Nigon  2:00.910

2) N° 7 YAMAHA – Yart Michelin  Haga / Jerman / Giabbani     2:01.456

3) N°1 SUZUKI SERT- Dunlop     Philippe / Delhalle / Kagayama    2:01.673

4) N°94 YAMAHA Motor- France Michelin  Checa / Foray / Lagrive   2:01.837

5) N°8 KAWASAKI Bolliger Pirelli  Saiger / Stamm / Tangre    2:02.943

6) N°95 SUZUKI  QERT ( premier catégorie Superstock ) Al Malki / West / Prinz   2:03.404

Cette course hors norme promet énormément de suspense tant les inquiétudes sont grandes.

Il faudra, plus qu’ailleurs,  savoir garder la tête froide !

La BMW avait connu , l’an passé, un accrochage dès le douzième tour avec la Yamaha du Yart . La leçon a t-elle été oubliée ?

Certainement pas , nous supposons, car la victoire en dépendra encore.

 

Le chef du SERT, Dominique Méliand, est bien arrivé hier soir, tout frais , du Mans et ne manquera pas de donner ses consignes de course à ses pilotes. Les feuilles de route pour Suzuka , les précieux visas , se trouvent dans son attaché-case et sont le rappel qu’un championnat se gagne course après course.

Les 8 Heures de Doha représentent , donc , à plus d’un titre, un enjeu de taille qu’il faudra garder dans un coin de son cerveau en ébullition .

Texte et photos : Michel Picard

Sport

About Author

gilles