24 HEURES DU MANS : MONTAGNY REMPLACE GUILLAUME MOREAU, INDISPONIBLE

GUILLAUME : LE GRAND ABSENT

A la suite de l’indisponibilité de Guillaume Moreau, blessé, dimanche dernier lors de la Journée des tests préliminaires aux 24 Heures du Mans, l’équip OAK Racing, s’est in extrémis attaché les services de Franck Montagny

Franck Montagny sera donc de retour aux 24 Heures du Mans les 16 et 17 juin. Il remplacera l’infortuné Guillaume Moreau, blessé, et qui se remet lentement au CHU d’Angers, au sein du OAK Racing.

Le pilote Français de 34 ans est donc une excellente recrue pour l’écurie de Jacques Nicolet car il est connu pour être l’un des plus rapides en sport prototypes. Il a d’ailleurs déjà obtenu quatre podiums au classement général des 24 Heures du Mans au cours des cinq dernières années et il posséde également une grande expérience en Formule 1 et en IndyCar.

Franck Montagny rejoint l’ancien Champion de World Series, le Belge Bertrand Baguette, ainsi que l’Autrichien Dominik Kraihamer, à bord de la OAK Pescarolo LMP1, N°15, à la suite de l’accident de Guillaume Moreau, blessé au dos lors de la journée Test du Mans dimanche dernier.

L’équipe mancelle est très heureuse d’avoir réussi à s’adjuger les services d’un pilote dont l’expérience et la rapidité sont unanimement reconnues, et ce, dans un délai aussi court entre la journée Test et le début de la première séance d’essais libres mercredi prochain.

Franck Montagny, qui depuis l’arrêt du programme 908, le mercredi 18 janvier dernier, se retrouvait sans volant, est bien évidemment heureux de revenir en Sarthe :

« Je suis très heureux d’intégrer OAK Racing, une équipe qui, de l’extérieur, m’a toujours attiré autant par la personnalité qui se dégage du team que par la passion pour l’endurance qui anime Jacques Nicolet. Cette structure a toujours été performante et aux avant-postes quel qu’ait été le matériel utilisé au fil du temps. Sur un plan personnel, je suis ravi de participer pour la douzième fois à cette course mythique. J’espère que nous allons pouvoir faire du bon travail et passer la ligne d’arrivée en bonne position.»

Et, il s’empresse de préciser :

« Le seul bémol, est de débarquer dans l’équipe dans des circonstances douloureuses, après l’accident de Guillaume Moreau. J’ai moi-même subi un grave accident dans le passé et je peux imaginer ce qu’il ressent. Je sais à quel point, en plus de sa blessure, c’est frustrant et difficile pour lui. »

 

Jacques Nicolet, Propriétaire de OAK Racing, poursuit :

« Depuis dimanche, je vois ces 24 Heures 2012 sous un jour nouveau. Toute l’équipe se sent investie d’une responsabilité supplémentaire, être à la hauteur du talent, du courage et de la détermination de Guillaume. Pour nous aider dans ce nouveau défi, nous avons pensé à Franck Montagny et je le remercie, au nom de l’équipe et de Guillaume, d’avoir accepté. Je sais combien il est difficile pour un pilote de s’intégrer dans une équipe dans de telles conditions mais je sais aussi, pour bien connaître le parcours de Franck depuis le temps du karting à Brignoles, qu’il est l’homme et le pilote de cette situation. Toute l’équipe se joint à moi pour lui souhaiter la bienvenue et l’assurer de tout son soutien. »

Sébastien Philippe, Team Principal, enchaine :

« Franck Montagny a accepté de relever le challenge de remplacer Guillaume, notre pilote blessé, ce qui n’est pas une décision facile à prendre. Franck est quelqu’un que je connais depuis presque 20 ans et cela me fait particulièrement plaisir qu’il vienne nous aider dans le team dans ce moment difficile. C’est un pilote très talentueux, très expérimenté et qui connaît parfaitement Le Mans. On ne pouvait pas espérer un meilleur pilote pour remplacer Guillaume. »

Outre la LMP1 engagée par l’équipe sur la totalité du WEC, OAK Racing sera présente avec deux Morgan 2012 LMP2 dessinées et construites par Onroak Automotive.

Ces deux voitures ont le potentiel pour se battre pour la victoire de classe. Olivier Pla a d’ailleurs réalisé le meilleur temps de la journée Test à bord de la N°35.

Pour les 24 Heures du Mans, il continuera de faire équipe avec Matthieu Lahaye et Jacques Nicolet sur la n°24, à moteur Judd.

Sur le deuxième prototype LMP2, à motorisation Nissan, lui, Bas Leinders, Maxime Martin et David Heinemeier Hansson seront également des candidats sérieux à la victoire, bien que leur voiture, non-engagée sur la totalité du WEC, ne soit pas éligible pour marquer des points, points qui comptent double pour cette épreuve dans le championnat.

 

Toujours à la pointe du combat depuis plusieurs saisons, le Team OAK Racing,  semble donc ave ses trois équipages, particulièrement bien préparé pour affronter ces 24 Heures du Mans et ce malgré la tristesse de l’absence de Guillaume.

‘The show must go on ‘ a-t’on coutume de dire.

La présence du très expérimenté et toujours très performant Franck Montagny, et grand connaisseur de la piste mancelle, devrait permettre à la OAK Pescarolo, N°15 et malgré l’absence forcée de Moreau, de viser une bonne place  dans la catégorie LMP1 ‘essence’ derrière les intouchables Audi et Toyota ‘ usine ‘

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Thierry COULIBALY-Patrick MARTINOLI

Sport

About Author

gilles