24 HEURES DU MANS : GERARD LARROUSSE ET TOYOTA A L’HONNEUR !!!

24 HEURES DU MANS : GERARD LARROUSSE ET TOYOTA A L’HONNEUR !!!

 

 

Pour la 80éme édition des 24 Heures du Mans, l’Automobile Club de l’Ouest se devait d’honorer de la plus belle des manières un constructeur qui effectue son grand retour et une des personnalités les plus marquantes de l’histoire de la course.

C’est ainsi que le départ de l’épreuve sera donné par Monsieur Takeshi Uchiyamada, Vice-Président et Directeur de Toyota Motor Corporation, l’homme qui, alors ingénieur, pilota le développement de la première génération de Prius à partir de 1994.

Cette voiture a fait du constructeur japonais, redevenu le N°1 mondial de l’automobile au terme du premier trimestre 2012, le leader incontesté de la vente de véhicules hybrides à travers le monde.

 

 

Toyota non seulement effectue cette année son retour aux 24 Heures du Mans, course que la marque n’a plus disputée depuis 1999, y engage deux exemplaires d’une machine à propulsion hybride à moteur essence – les TS 030 Hybrid n°7 et 8 – mais de surcroît a accepté d’accélérer son programme en alignant une de ces mêmes voitures en Championnat du Monde d’Endurance de la FIA dès la première saison d’existence d’une compétition dont l’ACO est promoteur et organisateur.
Il était donc plus que mérité que soit confiée à un éminent représentant de Toyota la prestigieuse tâche de lancer la course des 24 Heures du Mans, le 16 juin 2012. Monsieur Takeshi Uchiyamada viendra tout spécialement du Japon pour l’occasion.

De par son passé intimement lié aux 24 Heures du Mans mais aussi pour la poursuite de son action inlassable en faveur de la course, Gérard Larrousse recevra de son côté le fameux et trés prisé  » Trophée Spirit of Le Mans  » des mains du Président Pierre Fillon, le 14 juin à 11 heures.

Rappelons que ce prestigieux Trophée est décerné depuis 2001 par l’Automobile Club de l’Ouest à des personnalités « ayant servi l’esprit du Mans ».

Double vainqueur des 24 Heures du Mans (1973 et 1974) avec l’inoubliable et rrés prestigieuse équipe Matra, en huit participations, Gérard Larrousse, était un pilote éclectique, capable de briller en endurance comme en rallye, effectuant même un court passage en Formule 1.

 

Devenu directeur d’écurie, il est à la tête de Renault Sport lorsque la marque au losange remporte au Mans, une victoire mémorable en 1978, Didier Pironi et Jean-Pierre Jaussaud, pilotant alors la mythique Renault-Alpine A442 B.

Aujourd’hui Gérard Larousse, continue à œuvrer pour le rayonnement des 24 Heures du Mans, animant avec passion  »Le Club International »  des Pilotes des 24 Heures du Mans, l’un des cercles les plus fermés au monde, dont il est secrétaire.

De surcroît cette distinction sera remise à un homme qui fut l’un des héros de l’épopée Matra, célébrée cette année par l’Automobile Club de l’Ouest.

Voilà en effet, tout juste 40 ans, le 11 juin 1972, le constructeur Français remportait le premier de ses trois succès (1972-1973-1974), grâce à Henri Pescarolo et Graham Hill.

En 1973, Gérard Larrousse remplaçait le Britannique au côté d’Henri Pescarolo et remportait ses deux succès en tant que pilote.

Il sera bien évidemment au volant de l’une des quatre Matra, dont certaines ont été restaurées spécialement et qui se produiront en exhibition en lever de rideau des 24 Heures du Mans 2012, le samedi 16 juin entre 12 h 35 et 12 h 50.

Une exhibition à ne manquer sous aucun prétexte

Quel plaisir nous allons ressentir.

Quelles émotions nous allons revivre à revoir ces merveilleux bolides qu’étaient les fabuleuses Matra

Assurément nous allons vivre un grand moment. Une sacrée montée d’adrénaline et une très forte charge émotionnelle, va nous envahir

 

Car cette époque fut celle qui allait nous diriger vers le journalisme sportif en général puis automobile en particulier, les Matra étant les bolides qui nous faisaient alors Rêver !

Avec toute la bande des pilotes tricolores, les Beltoise, Cevert, Servoz Gavin, Offenstadt, Jaussaud, Jabouille, Depailler et … Gérard Larrousse.

 

Sans oublier tous les renforts venus de l’étranger et qui avaient noms…

Graham Hill, Jack Brabham, Howden Ganley, Chris Amon, Nani Galli, Robin Widdows, Piers Courage, Nino Vacarella et celui qui était le  » chouchou  » du public Sarthois, le regretté pilote Mexicain Pedro Rodriguez, lui aussi, un temps … pilote MATRA, en endurance

Toute une époque….

Une sacrée époque !

Sur qu’en ce samedi 16 juin 2012, on va avoir les jambes … en coton et les yeux remplis d’émotion !!!

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Michel PICARD

Sport

About Author

gilles