GRAND PRIX DE FRANCE F1 : COUP DE FREIN SUR LE CASTELLET ?

Grand Prix de France de F1 : coup de frein sur Le Castellet ?

 

On s’en doutait un peu !

L’alternance politique, remet peu à peu en question l’hypothèse d’un retour du Grand Prix de France de Formule 1 sur le circuit Paul-Ricard, dossier porté à bout de bras depuis plus d’un an par l’ancien Premier Ministre, François Fillon.

Ce lundi, la nouvelle ministre des Sports, Valérie Fourneyron, a reçu une délégation Varoise venue défendre le dossier du Castellet.

 

LES RESPONSABLES VAROIS EN COMPAGNIE DE FRANÇOIS FILLON, LE 30 MARS AU CASTELLET

 

Si l’on en juge par la teneur du communiqué diffusé ce mardi soir, par le Conseil Général, l’ambiance n’était pas franchement à la fête à la sortie de la réunion.

Extrait :

« Madame Valérie Fourneyron n’a pas été convaincue de la volonté du nouveau gouvernement de maintenir les engagements que l’Etat avait pris d’organiser un Grand prix de F1 au Castellet ».

Rappelant que

 » Les collectivités signataires du Groupement d’intérêt public piloté par l’Etat s’étaient engagées, à sa demande, à subventionner cet évènement pour un montant global maximum de dix millions d’euros tous les deux ans pendant dix ans »,

le communiqué du Conseil Général du Var précise pourtant que:

 » La Ministre des Sports, considère que les estimations financières en sa possession ne sont pas sincères et que les collectivités n’ont pas été bien informées par l’Etat de la réalité de la négociation avec Bernie Ecclestone »  !!!!!

Ambiance…

Chaude, l’entrevue !!!!

Les dernières lignes du communiqué évoquent, points de suspension évocateurs à l’appui, le prochain rendez-vous pris par la Ministre avec les responsables du circuit Nivernais de Magny-Cours.

 

 

Avec, à leur tête, Serge Saulnier, le Président du directoire de la piste Nivernaise, très demandeur pour l’hypothétique retour du GP en terre Nivernaise.

Et, qui ne s’en est jamais caché, publiquement ou en privé…

Alors ?

Grand Prix de droite dans le Var ou course de gauche dans la Nièvre ?

Les instances de la F1 dont le principal, Grand ‘ Manitou’ car Grand argentier, alias Bernie Ecclestonne et qui n’ont jamais caché leur manque d’intérêt pour Magny-Cours, pourraient bien mettre tout le monde d’accord, en enterrant définitivement le projet de renaissance du Grand-Prix de France.

Un beau gâchis en perspective.

Selon ce que nous en avait dit tout dernièrement lors de la visite de François Fillon, le Toulonnais Hubert Falco, les retombées de l’éventuel futur Grand Prix du renouveau dans le Var, sont évaluées à mille créations d’emplois par an et plus de 50 millions d’euros de recettes.

Les responsables de Magny-Cours, restés selon eux, volontairement discrets, ne nous avaient pas communiqué leurs chiffres,  attendant le résultat de l’Élection Présidentielle !

…. Nous y sommes.

La France à un nouveau Président, dont le cœur penche très certainement…. vers la Nièvre

Ceci explique, l’attitude la Madame la Ministre des Sports

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Valérie MAUREL – Raymond PAPANTI -Stephane JEANBAPTISTE

VISITE DE COURTOISIE DE SERGE SAULNIER A FRANCOIS HOLLANDE LE 1er MAI A NEVERS

 

TOUS NOS ARTICLES AU SUJET DU GRAND PRIX DE FRANCE DE FORMULE 1

 

http://www.autonewsinfo.com/category/gp-france-f1

Sport

About Author

gilles