24 HEURES DU MANS : JOURNEE TEST DU MANS: LA DELTAWING A IMPRESSIONNE TOUT LE MONDE

 

Il faut bien le reconnaitre, l’attraction de cette  journée test des 24 heures du Mans 2012, c’était la DELTAWING.

Notre rédacteur en chef, Gilles GAIGNAULT, l’avait déjà vue à Sebring en mars ou elle avait effectué un trop rapide galop d’esssa.

Trois p’tits tours et puis…

Et, il faut  bien dire que  nous étions un peu jaloux de ne pas l’avoir vu ce bolide original.

 

Alors, pour compenser un peu les choses, nous n’avons  pas cessé d’aller rôder dans son garage, en  nous faisant parfois gentiment éconduire, mais notre persévérance a fini par payer, puisque Alessandro BARLOZZI du service communication MICHELIN, nous apercevant, eu la gentillesse de nous mettre en relation avec le pilote Marino FRANCHITI.

Dont le frère ainé, Dario a encore triomphé dimanche dernier lors des très prestigieux 500 Miles d’Indianapolis qu’il a remportés pour la… 3éme fois

Nous étions très heureux de pouvoir poser quelques questions techniques et personnelles à ce charmant garçon, pilote de Dom PANOZ et à qui Duncan DAYTON, boss du Team Highcroft Racing, a proposé en son temps, d’accompagner ce projet très particulier, conçu et réalisé par un brillant Designer du nom de Ben BOWLBY.

Quand Marino  FRANCHITI  a vu la voiture  la première fois , il n’a pu s’empêcher de demander  au concepteur s’il n’était pas un peu fou…

Pour nous, il poursuit en ces termes pour nous présenter la voiture:

« En gros, vous savez c’est d’abord une voiture de course avec des performances très élevées. Même si d’apparence, elle très différente, elle ne se conduit pas autrement des autres. »

Mais au Mans n’est ce pas différent ?

 » Logiquement non, mais piloter sur un circuit aussi mythique que celui des 24 heures, vous pouvez deviner que c’est pour moi un sentiment très fort. Ceci étant, nous disposons d’une voiture rapide – plus de 300 km/h en ligne droite –  qui répond très bien au pilotage, et savez vous que nous utilisons toujours les mêmes pneumatiques depuis ce matin ! « 

Notre ami Barlozzi, nous confirme effectivement que la journée test permet déjà de voir qu’il n’y a pas de dégradation  sensible au pilotage entre les pneus neufs et ceux qui sont encore sur la machine.

 

Cela pourra donner une idée pour savoir jusqu’où Michelin peut aller. Il ne faut pas oublier que le concept DELTAWING, a pour objectif de réduire de moitié la consommation de pneumatiques.

L’ami Marino, reprend pour nous déclarer:

« Aujourd’hui tout est positif notre temps est de 3’47 »980, alors que l’ACO  nous a indiqué le temps de référence en 3 45′. Alors comme en plus  nous démontrons une certaine fiabilité, et que nous pouvons sans doute rouler plus vite, nous sommes sur une bonne voie. »

µ

Gageons que la voiture ‘laboratoire’ dite du 56ème stand, fera encore plus forte impression en course. En tout cas aujourd’hui, elle a fait taire tous les septiques qui pourtant étaient légion !

Alors rendez-vous pour des qualifications, qui avec le trafic et la pression ambiante ne vont pas manquer d’attrait.

En tout cas, bravo aux inventeurs de génie, à Michelin et à Nissan qui ont su leur faire confiance.

 

Alain MONNOT
Photos: Alain MONNOT et Thierry COULIBALY

 

DEJA TRES PERFORMANTE ET ULTRA RAPIDE

UNE NOUVELLE FAÇON DE MONTER EN TEMPÉRATURE  !!!!

LA DELTAWING ABORDE LA FAMEUSE COURBE DUNLOP

 

 

Sport

About Author

gilles