24 HEURES DU MANS : QUE LA FETE COMMENCE

Que la fête commence !

 

Dans deux semaines, se disputeront les 24 Heures du Mans. En préambule à cette 80ème édition, les concurrents de la plus grande course d’endurance au monde, prendront part demain, dimanche 3 juin, à la Journée Test des essais préliminaires

Véritable répétition générale, cette journée d’essais libres, longue de huit heures de roulage, verra en piste 61 voitures, soit celles qui participeront à la course, plus quelques autres invitées par l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) venues librement affronter la piste mythique des 24 Heures du Mans, un circuit non permanent et qu’il est exceptionnel de pouvoir affronter.

Les nouvelles voitures lancées en cette année 2012, sont très attendues à commencer par les deux Toyota TS030 Hybrid qui effectueront leurs premiers roulages, face à leurs futurs adversaires. Audi justement fera débuter sur le circuit du Mans, sa voiture hybride, R18 e-tron quattro mais aussi sa R18 Ultra, victorieuse à Spa, le 5 mai dernier, lors de la deuxième manche du Championnat du Monde d’Endurance de la FIA.

Autre machine très attendue, la toute nouvelle Pescarolo 03 qui n’a jamais été encore vue encore en piste. Les soucis financiers de l’équipe Pescarolo Team sont désormais derrière elle. Et, l’équipe chère à son créateur, Henri Pescarolo,  peut donc l’esprit serein, faire rouler ses deux bolides, cette Pescarolo 03-Judd donc et aussi la Dome-Judd que lui a confié le constructeur japonais Dome.

Toujours en LM P1, les deux Honda Performance Development de Strakka Racing et JRM ne se sont jamais confrontées à la piste des 24 Heures du Mans.

En LM P2, catégorie très fournie avec 23 voitures, nombre de regards seront braqués sur l’Oreca 03-Nissan du Sébastien Loeb Racing, présente uniquement lors de la Journée Test avec Sébastien Loeb lui-même au volant.

A noter aussi la présence de l’ancien vainqueur des 24 Heures du Mans (Jaguar en 1990), Martin Brundle de retour dans cette catégorie avec son fils Alex et de tous les acharnés du Championnat du monde dans une classe où la bagarre est toujours intense.

Avec notamment les deux Signatech-Nissan et les deux Morgan du Team OAK Racing

En LM GTE, début de l’affrontement entre les Corvette officielles, victorieuses en 2011, et le plateau du Championnat du Monde d’Endurance :

Ferrari 458 Italia d’AF Corse et Luxury Racing, Porsche de Felbermayr-Proton, Aston Martin Vantage officielle, etc.Mais, on ne reverra point les BMW M3 qui ne roulent plus cette saison qu’aux USA dans les épreuves du Championnat ALMS (American Le Mans Séries)

La Journée Test permettra aussi de voir en piste, face aux autres voitures, la très attendue Nissan-DeltaWing bénéficiaire du 56éme Stand et qui disputera les 24 Heures du Mans mais hors classement.

Enfin, à noter la présence de Fabien Barthez au volant d’une des deux Formula Le Mans attendues demain. Les Formula Le Mans, prototype de promotions aux courses d’endurance, ne sont pas autorisées à disputer les 24 Heures du Mans mais peuvent affronter cette piste légendaire.

Barthez voulant un jour prochain prendre part à l’épreuve, l’occasion de rouler était rêvée.

En ce samedi et sous une forte chaleur (29°) se sont déroulées les ultimes vérifications techniques et administratives mais aussi une course de karting très animée sur le Circuit Alain Prost.

Vingt-trois machines au départ pilotées par des équipes de deux composées d’un pilote et d’un journaliste. A ce petit jeu c’est le pilote Toyota Anthony Davidson, ancien jockey de F1, associé à son compatriote anglais Andrew Cotton, qui l’a emporté.

Enfin eut lieu une photo de famille réunissant tous les types de voitures qui disputeront la 80ème édition, les 16 et 17 juin prochain. Vingt-six machines de rêve qui ont transformé la ligne droite des stands en la plus belle avenue du monde.

 

Ce samedi soir, également et  à l’occasion de la présentation officielle de la toute nouvelle GREEN GT H2, 1er véhicule fonctionnant à l’hydrogène avec deux moteurs électriques, Pierre Fillon le nouveau Président de l’ACO fraichement élu la veille, a indiqué que ce bolide serait invité à participer à l’édition 2013 de la célèbre épreuve mancelle. Cette année, le 56éme stand est réservé à la DeltaWing Nissan de l’équipe Américaine, Highcroft Racing.

Que la fête commence !

 Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLIThierry COULIBALY – Thierry CHARGE

LA DELTAWING NISSAN

Sport

About Author

gilles