WRC. LATVALA DEJA EN TETE AU RALLYE DE L’ACROPOLE

 

 

La première et unique spéciale, au menu du jour ce jeudi soir  s’élançait en fin d’après-midi, à 17h28.

Pour son grand retour, Jari-Matti LATVALA, a signé ce jeudi soir, le meilleur temps decette première spéciale du Rallye de Grèce, l’ES 1 de Kineta, longue  de 25,24 km, devant Sébastien LOEB, second à 2 »8 et Mikko HIRVONEN, 3éme à 7 »1.

Petter SOLBERG, meilleur temps des qualifications, n’obtient que le 5éme temps, à 14 »6 de son coéquipier chez Ford.

Précédé par  la Ford ‘ privée ‘ de son compatriote Mads ÖSTBERG, 4éme à 13 »7 de LATVALA.

Suivent dans l’ordre, trois Ford, celles d’Evgeny NOVIKOV à 20’’4, d’Ott TÄNAK à 36’’3 et de Martin PROKOP, à 37’’4.

Ensuite, on pointe la DS3 de Thierry NEUVILLE à 37’’8 et la SKODA Fabia S 2000 de Sébastien OGIER, à 41’’8 qui complètent le TOP 10.

Le Qatari,Nasser AL-ATTIYAH et sa DS3, se classent 11éme à 53’’6

Auparavant, le Norvégien  Petter Solberg, au volant de sa Ford Fiesta ‘ usine ‘ avait signé le meilleur temps des qualifications du Rallye de l’Acropole en Grèce, ce jeudi.

Du coup, cette perf, lui permettait de choisir sa position de départ.

Questionné, il expliquait :

« C’est bien d’être premier, très important en fait. J’ai confiance et je pense que je vais partir derrière. Même s’il pleut, cela sèche très vite quand ça s’arrête. Le meilleur choix est de partir derrière ».

 

 

C’est son propre équipier, le Finlandais, Jari-Matti Latvala, qui reprend la compétition, après son accident survenu chez lui, dernièrement et en ski de fond et qui l’avait contraint à déclarer forfait en Argentine, qui réalisait le deuxième temps et précédait la DS3 du leader du Championnat millésime 2012, le Français Sébastien Loeb.

Le Rallye de l’Acropole a donc débuté ce jeudi soir avec une unique spéciale de 25 km. En réalisant les deuxième et troisième temps, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen ont pris leurs marques avant la longue journée de vendredi, qui les emmènera du côté d’Itea.

 

Après la cérémonie de départ organisée à Athènes dans les jardins du Zappion, les concurrents du Rallye de l’Acropole sont revenus vers Loutraki pour y disputer la première spéciale.

Avec 25,24 km, le chrono de Kineta constituait un premier test significatif pour les prétendants à la victoire.

 

 

Deuxième à 2’’8 de Jari-Matti Latvala, Sébastien Loeb se montrait plutôt satisfait de sa prestation :

« Tout s’est bien passé, la route était totalement sèche et nos pneus Michelin Latitude Cross durs constituaient le meilleur choix. J’aurais préféré avoir trois secondes d’avance plutôt que de retard, mais ce n’est rien, il fallait juste venir à bout de ce chrono sans commettre d’erreur. »

 

 

Troisième à 7’’1 de son compatriote, Mikko Hirvonen mesurait l’importance du phénomène de balayage :

« J’ai beau être dixième sur la route, je vois bien que la trajectoire n’est pas encore parfaitement nettoyée. Je pense qu’il n’y a qu’une ou deux voitures devant moi qui mettent leurs roues là où je voudrais mettre les miennes. Du coup je concède un peu de temps aux deux premiers. »

 

 

Parti juste devant Mikko, Thierry Neuville ne réalisait que le 9e temps :

« Je ne peux pas être satisfait, ça n’allait pas. Nous allons voir à l’assistance comment nous pouvons modifier les réglages pour les adapter aux conditions que je rencontre. »

Quatrième sur la route, Nasser Al-Attiyah subissait totalement le phénomène de balayage :

« Ça glissait énormément et je n’ai pas réussi à trouver mes sensations. Il ne fallait pas commettre d’erreur, la journée de demain sera bien plus difficile. »

 

Avec 170 km chronométrés, ce vendredi sera effectivement des plus denses.

Après avoir quitté Loutraki dès 6 heures, les concurrents partiront du côté d’Itea, où ils feront deux haltes à l’assistance éloignée.

Le retour au parc s’effectuera à l’issue d’une étape de plus de 15 heures !

Ce vendredi, huit spéciales figurent au programme

 

Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI

Sport WRC

About Author

gilles