500 MILES D’INDIANAPOLIS : BOURDAIS AUTORISE A ROULER AVEC CHEVROLET

 500 MILES D’INDIANAPOLIS : BOURDAIS A ENFIN ROULE

 

Après une fort longue attente du à l’absence de moteurs pour propulser ses deux monoplaces, le Team Dragon Racing de Jay Penske, a enfin pi mettre en piste ses DallaraDW12 à moteur…Chevrolet !

Du coup, Sébastien Bourdais a enfin pu tourner, ce jeudi sur l’ovale d’Indianapolis.

Un anneau qu’il connait déjà pour y avoir déjà disputé les 500 Miles en 2005

De son côté, sa partenaire, l’Ecossaise Katherine Legge venue du Championnat Allemand DTM et qui elle découvre l’Indy cette année, a pu commencer à se familiariser avec le brickyard et débuter son Rookie Test Program

Le manceau Sébastien Bourdais, va donc à son tour  et comme les pilotes dont les équipes ont abandonné le modeste moteur Lotus (Dreyer et Reinblod et Herta) disposer du moteur  Chevy pour tenter d’arracher sa qualification afin de recourir les 500 Miles d’Indianapolis  le 27 mai prochain.

Les patrons de la série nord-américaine IndyCar dont Beaux Barfield, ayant finalement accepté et autorisé jeudi son Team, l’équipe Dragon Racing, à abandonner  le moteur Lotus, peu fiable et peu performant surtout pour monter des blocs  Chevrolet.
Et ce avec effet immédiat !

L’écurie attendait avec impatience e ‘ feu vert ‘ et n’avait pas encore pu débuter les multiples  séances d’entrainement et de roulage

N’ayant pas l’accord de participer aux journées d’essais libres sur l’ovale, suite au conflit qui l’opposait à son fournisseur moteur, la firme Lotus.

Bourdais, a donc du entamer son programme de ré-adaptation pour démontrer ses capacités

Pour son premier roulage, le Sarthois a tourné à la vitesse moyenne de 214,7 miles par heure, soit 345,5 km/h.
Moyenne qui lui accorde le vingt-cinquième rang de la journée.

La meilleure moyenne revenant au Néo-zélandais Scott Dixon de l’équipe de Chip Ganassi avec 223.088 mph , soit 359.025 kmh

Suivi de la révélation de la semaine, Josef Newgarden qui pilote lui une Dallara DW12-Honda de l’écurie de Sarah Fisher, avec 222.709  miles par heure.

Quant à sa coéquipière Kathetine Legge, elle elle a entamé son ROP  (programme d’orientation des Rookies).

 

Questionné à l’issu de ce premier ‘déverminage’, le pilote manceau a confié :

« La voiture est bien, facile à conduire et bien équilibrée. On peut se mettre à fond sans avoir à penser à autre chose, c’est important sur ce circuit »

En manque de roulage, Sébastien Bourdais va maintenant se concentrer sur les deux journées de qualification, lesquelles sont prévues ce week-end

Et s’atteler à obtenir une bonne place parmi les 33 pilotes qui arracheront leurs qualifications, deux restant sur le carreau.

Jean Alesi et Simona de Silvestro, les deux derniers concurrents à s’Alignea avec le piétre moteur Lotus  ?
Peter GRISWOLD
Photos : INDYCAR et LUPE

Indycar

About Author

gilles