MOTOGP: STONER ANNONCE SA RETRAITE A… 26 ANS

 

Enzo Ferrari, « il commandatore », avait coutume de dire qu’un pilote qui a un enfant perd une seconde au tour.

Casey Stoner est père depuis trois mois d’une petit fille et annonce brutalement ce jeudi à la veille des premiers tours de roue du Grand Prix de France moto qui se disputera ce week-end au Mans, qu’il arrêtetera en fin de saison !

C’est un pilote entier que le sport moto va perdre, un immense pilote, peut-être le plus doué de sa génération?

A comparer avec Agostini et Rossi, même si son palmarès personnel est loin du leur.

Il n’a que deux titres de MotoGP au compteur, en 2007 et 2011.

Mais quels titres!

RAS LE BOL…

 

C’est au Mans, ou aura lieu le GP de France ce week-end, que Stoner a choisi d’annoncer sa décision.
Avec manifestement beaucoup d’acrimonie.
Clairement, au delà du fait que je me demande, à chaque GP, comment sa compagne peut supporter de le voir faire l’artiste à 300 km/h, Stoner est déçu sur le plan professionnel.
Au Mans, ce jeudi, il lâche :

« Après une longue réflexion et de nombreuses discussions avec ma famille, ma femme, j’ai décidé d’arrêter de la compétition en fin de saison. « Après de si nombreuses années à pratiquer ce sport que j’adore et tous les sacrifices que j’ai dû réaliser, ainsi que ma famille, pour arriver là où je suis parvenu, je n’ai plus la passion pour continuer et je pense qu’il vaut mieux s’arrêter. De nombreuses choses m’ont déçu et d’autres m’ont enchanté dans ce sport mais malheureusement, la balance a penché du mauvais côté et cela serait sympa de vous annoncer que je fais une saison de plus mais on a décidé d’arrêter tout, là où nous en sommes. 

 

42 victoires en GP, 35 en MotoGP,  5 en 250,  2 en 125.

82 podiums.

Un premier titre mondial superbe en 2007, sur une Ducati, la première fois depuis les années 80 où une moto européenne battait les japonaines.

Et un nouveau titre absolu l’an dernier, pour Honda, où la concurrence n’a quasiment pas existé.

Cette année, il est en tête du Championnat avec deux victoires sur trois GP disputés.

 

ROSSI DOIT L’ENVIER…

 

On imagine que Rossi, en galère depuis deux ans pour tenter de faire avancer une Ducati rétive, doit avoir envie de quitter aussi les MOTOGP…

Valentino qui continue en principe pendant encore deux ans, qui déclare:

« C’est une grosse surprise pour moi comme pour tout le monde. C’est une mauvaise nouvelle pour le monde du MotoGP. En fin de saison nous allons perdre un grand pilote et un grand rival, c’est négatif mais c’est sa propre décision ».

 

 SA VIE, SON ŒUVRE..

 

Il a commencé en 2001, en 125 au GP d’Angleterre. Il est en 250, l’année suivante puis refait un aller-retour en 125, et entre en MotoGP en 2006, au GP d’Espagne.

Et, en 2007, il est Champion du Monde…

Sur une Ducati, c’est un coup de tonnerre dans le petit monde des GP, habitué à compter les victoires Honda et Yamaha, avec quelques passages de Suzuki..

Puis la situation se dégrade chez Ducati, il parvient encore à gagner des GP mais au pris de chutes assez nombreuses.

Il passe donc chez Honda et devient un peu … le numéro HUN, celui qui dit que là où ses chevaux passent, les victoires ne poussent plus.

Un talent immense. dans ce monde de danseurs sur le fil, on avait l’impression que parfois, il n’y avait plus de fil.

Normal, Stoner est un dieu.OUI, un … DIEU !

Il va devenir un homme…

Pas sûr que ce soit plus facile que les GP…

Comme son compatriote, maintes fois couronné, l’inoubliable Mike Doohan, Casey va nous manquer !!!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTOGP et Stan PEREC

SALUT L’ARTISTE …

 

Sport

About Author

jeanlouis