TOUR DE CORSE : DANI SORDO ET MINI REMPORTENT LE TOUR DE CORSE

 

 

Dani SORDO remporte la 55éme édition du Tour de Corse automobile, ce samedi soir, après la 14éme et ultime spéciale, disputée entre Marinca et Cagnano, dans le Cap Corse.

Au volant de sa Mini, le pilote Espagnol triomphe et l’emporte en 3Heures 22’01’’6, devançant dans l’ordre, la Skoda Fabia du Tchèque,  Jan Kopecky, seconde à 17’’9 et la Peugeot 207 S2000 du jeune pilote local, Pierre Campana qui complète le podium, à 32’’4.

Ensuite, on pointe la Peugeot 207S2000 du Drômois Bryan Bouffier, 4éme à 53’’5  puis une autre Skoda, celle du Norvégien, Andreas Mikkelsen, le Champion en titre IRC qui finit, lui, à 4’19

 

Six spéciales restaient à disputer pour cette ultime et troisième étape toutes courues au nord de l’Ile de Beauté dans le Cap Corse.

Les ES 9-11 et 13, Maccinaggio-Centuri  longue de 15,56 km et les ES 10-12 et 14 développant 28, 96 km

C’est la Skoda Fabia de Jan Kopecky  qui remportait l’ES 9 en 8’47’’4, précédant son partenaire Andreas Mikkelsen de 3’’2 et la Mini du leader, Dani Sordo, 3éme à 4’’3. Pierre Campana, le plus rapide des pilotes disposant d’une 207 S2000 finissait 4éme à 6’’6

L’ES 10, premier des trois passages dans  Marinca-Cagnano, était gagné par le ‘ régional ‘ Pierre Campana qui l’emportait en 19’09’’7. Il était suivi à 0’’7 par Dani Sordo, à 2’’9 par Mikkelsen et par Bouffier à 4’’6

 

 UN SCRATCH POUR PIERRE CAMPANA-SABRINA DE CASTELLI

 

L’ES 11, second passage dans Macinagio-Centuri  revient à la Fabia de Kopecky. Lequel parcourt les 15,56 km, en 8’44’’6, reléguant son dauphin et équipier chez Skoda, Mikkelsen, à 3’’. Mathieu Arzeno avec la plus rapide des 207S2000, concède 4’’5 et le leader Dani Sordo, termine à 5’’.

Pierre Campana arrive juste derrière à 5’’6. Il devance Bouffier et Craig Breen qui pointent eux à 7’’2  et 8’’8

Dans la suivante, l’ES12, à nouveau celle entre Marinca et Cagnano, nouveau temps scratch pour Kopecky en 19’01’’7. Suivent, à 3’’8 Sordo, à 4’’6 Bouffier ex-aequo avec Campana. Arzeno ‘est à 6’’7, Breen à 14’’5  et Andreas Mikkelsen perd gros : 15’’1

 

On en arrivait alors à l’avant dernière spéciale, l’ES13 dernier passage dans Macinaggio-Centuri. Et une nouvelle fois, le Tchèque de Skoda, s’offre le temps de référence en 8’40’’8, devançant  Sordo de 4’’6 et Mikkelsen de 4’’8. L’Irlandais Breen lâche 5’’4 et Bouffier lui 6’’8 et Campana 7’’1

Au classement provisoire, Sordo occupait toujours la tête en 3heures 3’0’’1.

Il était suivi par la Fabia de Jan Kopecky à 23’’8 et la Peugeot 207S2000 de Campana à 35’’1. Bouffier accusant 57’’1 de retard

Il ne restait plus alors qu’à parcourir et pour la 3éme fois les 28,96 km de la dernière ES, la 14, Marinca-Cagnano.
Jan Kopecky ne laissait à personne le soin de la gagner signant son cinquième temps scratch de ce samedi, sur six possibles.

Il la gagnait avec 1’’8 sur Bouffier, 3’’2 sur Campana et 5’’9 sur la Mini de Sordo

 

Dani Sordo qui remportait don son tout premier Tour de Corse en 3h22’01’’6, laissant Kopecky à 17’’9. Pierre Campana les accompagnant sur le podium, terminant excellent 3éme à 32’’4, cependant que Bryan Bouffier finissait quatrième, à 53’’5

 

Le  Champion IRC en titre, Andreas Mikkelsen se classait cinquième à 4’19’’

Un grand bravo à l’équipe SMG de Philippe Gache, laquelle assurait l’assistance de la Mini Countryman de l’équipage victorieux

Marie VALADON

Photos : Jo LILLINI

L’ÉQUIPE SMG AVEC PHILIPPE GACHE ET L’INGE HELIZAGARAY

CRAIG BREEN

BRYAN BOUFFIER

PIERRE CAMPANA

FRANÇOIS DELECOUR

Sport

About Author

gilles