ROSSI ET MOTOGP,GUINTOLI ET SBK, MISES AU POINT

On a écrit ici-même que Rossi avait publiquement envisagé d’arrêter de courir chez Ducati à la fin de la saison. On a écrit aussi qu’à l’occasion du GP de Superbike de Monza, dimanche dernier, la première manche a été annulée et la seconde amputée De moitié.

Réactions de Rossi et du team Liberty qui fait courir Sylvain Guintoli…

ROSSI:PAS DE RETRAITE 

Les confrères de la Gazzetta dello Sport qui nous avaient tuyautés ne sont pas des manches…

Leur info était loin d’être du mou de veau…

Ce qui est sûr c’est que Rossi est en contrat avec Ducati jusqu’à la fin de cette année, et que donc, le départ est une éventualité.

Il avait même été dit que le Champion Italien voulait monter sa propre écurie…

Bon, sur son compte Twitter, Valentino a écrit… « Salut les gars, les rumeurs sur mon départ à la retraite (entendues ici ou là) ne sont pas vraies ! Je vous donne rendez-vous au Mans . Je n’ai pas l’intention de partir en fin de saison, c’est une histoire complètement fabriquée».

Il est évident que personne, chez Ducati, ne lui a sussuré la moindre idée de faire cette déclaration…

« Se non è vero, è ben trovato«  dit un proverbe italien. … Si ce n’est pas vrai, c’est bien trouvé…

SBK: LES PETITS TEAMS SE SONT FAIT AVOIR

SYLVAIN GUINTOLI

Dimanche à Monza, il pleuvait des cordes. certaines motos sont tombées en panne, entre autres celle de Biaggi. Leader de ce Championnt du monde et pilote Aprilia, une marque… très en cour…

Guintoli avait fait la pole le samedi.

Tout se présentait bien sauf que… la première manche a été annulée.

L’écurie Liberty, qui fait courir Sylvain, a balancé un communiqué dont la teneur n’est pas fréquente dans ce monde si officiellement beau…

« Notre sentiment est qu’aujourd’hui le SBK a connu un de ses jours les plus négatifs. Il y a eu peu de respect pour le public, peu de respect pour les équipes privées comme celle Effenbert, et en général, peu de respect pour le mot sport, dans le sens strict du terme.
Il est inacceptable que les décisions fondamentales du jour aient été prises avec une superficialité même pas digne d’un championnat mono-marque de scooters. Une étape du Championnat du Monde SBK entre les mains d’un petit nombre d’équipes et des pilotes qui se sont alliés pour boycotter la manche sans même que nous sachions quels ont été les critères de ce boycott.
Les autres catégories n’auraient jamais fait face à une telle farce. En fait, ceci est démontré par le déroulement des compétitions des autres classes sans grands incidents malgré les caprices de la nature. Cette pensée amère amènera le propriétaire du team Effenbert à réfléchir sur son engagement futur en compétition. »

Dont acte…

On entend régulièrement ce genre de reflexion sur d’autres disciplines, en endurance auto par exemple, et il est sûr que si les Supersport ont pu rouler (victoire du Français Cluzel, dans une sorte d’ouragan de pluie) les SBK auraient pu le faire aussi.

Bien sûr, le fait que Biaggi soit tombé en panne, remorqué par Checa, n’a rien eu à voir dans cette décision…

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTO SORGANISATIONS

Sport

About Author

jeanlouis