DIDIER ANDRE SUR TOUS LES FRONTS EN 2012…

 

Pilote professionnel depuis plus de 15 ans, Didier André, désormais à la tête de la société « P.ONE Driver Development », fait aujourd’hui partager son éminente expérience du sport automobile à de nombreux pilotes et entreprises.

En 2012, il suivra notamment avec intérêt le jeune Andréa Pizzitola en « Circuit » et les pilotes M-Sport en « Rallye », Jari-Matti Latvala et Petter Solberg.

Plus qu’une reconversion, la suite logique finalement, d’une très belle carrière à haut niveau, débutée par le karting en 1987. Pilote multidisciplinaire au palmarès éloquent (Quadruple champion de France et vice-champion d’Europe de Karting, vice-champion Indy Light aux USA, vainqueur des 24h du Mans…), loin d’avoir totalement raccroché son casque, Didier André, 37 ans, marié et père de 2 enfants, vient néanmoins d’entamer en parallèle une belle reconversion.

« L’objectif principal est de développer mon entreprise et ainsi exercer une nouvelle profession, grâce notamment à mon diplôme D.E.J.E.P.S. Perfectionnement Circuit en Sport Auto obtenu en 2011. Ce dernier m’autorise à pouvoir gérer la carrière d’un pilote amateur et ou professionnel dans sa globalité: plans de préparation physique, financier, sportif, recherche de teams, analyse de progression et perfectionnement au pilotage ».

Et au néo-coach de rajouter

« Qu’il est aujourd’hui important de se rapprocher de personnes professionnelles pour bien s’encadrer dès le départ, afin de bénéficier de conseils structurés, qui mènent à un plan de carrière bien établi, tout en acceptant les sacrifices et contraintes pour mener à bien son projet ».

C’est aussi la raison pour laquelle, à la tête de « P.ONE Driver Development », Didier André a souhaité développer un service d’accompagnement personnalisé et un tissu de relations professionnelles, qui sont autant d’atouts capables de donner un véritable élan à une carrière.

Inaugurations ou journées d’entreprise, stimulations des forces de ventes, organisation d’événements et séminaires, l’autre branche de la société, « P.ONE Animation-Incentive », propose également des prestations sur mesure, réalisées autour et au cœur du sport.

Didier, précise :

« Il est vrai qu’en parallèle de notre activité de gestion de sportifs, nous concevons, réalisons et supervisons tout évènement avec une démarche qui permet à chaque partenaire de se démarquer et de faire la différence »

En 2012, autant dire que Didier André ne va pas chômer, puisqu’il va encadrer et superviser, aussi bien en essais qu’en course, le jeune Andréa Pizzitola, 19 ans, engagé en Eurocup Formule Renault 2.0.

« Après s’être forgé un bagage solide en karting, en Clio puis en F4, Andréa a eu l’occasion de se faire remarquer à de multiples reprises. Il est aujourd’hui membre de l’équipe de France Circuit, prêt à relever un nouveau défi dans une discipline compliquée. Même si notre collaboration est le fruit d’un concours de circonstances, je suis vraiment ravi d ’avoir fait la connaissance d’un jeune pilote aussi talentueux, qui à la tête sur les épaules. J’ai eu la chance de partager mon premier week-end de course à ses côtés la semaine dernière,  à Hockenheim, dans le cadre du meeting inaugural de Formule Renault 2.0 Northern European Cup (NEC). Face à une concurrence des grands jours, avec plus de 40 monoplaces au départ, Andréa n’a pas manqué son début de saison. D’autant que les conditions météo printanières, typiques de l’Allemagne avec soleil, vent, nuages et pluie, sont venues corser un peu plus la progression des différents protagonistes de la discipline. Et par ces conditions, Andréa a fait preuve d’un aplomb de tous les instants, et réalisé des courses parfaites,auréolées au final d’une 2e (Race 2) et d’une 3e place (Race 3), des résultats qui lui permettent de pointer à la 3e place du championnat. Tout cela est de bon augure avant le coup d’envoi des World Séries By Renault à Motorland, les 5 et 6 mai prochains… ».

 

Et lorsqu’il ne sera pas aux côtés d’Andréa Pizzitola, c’est avec les pilotes M-Sport de WRC, Jari- Matti Latvala et Petter Solberg, que Didier André officiera.

« J’ai débuté une collaboration avec Mikko Hirvonen en octobre dernier à l’Auto Sport Academy lorsque je terminais la préparation de mon D.E.J.E.P.S. »,
rappelle Didier.

Qui enchaine :

« Il souhaitait se perfectionner sur circuit pour être plus compétitif sur asphalte. Je lui ai immédiatement parlé du centre de formation fédéral, conforme a ses attentes.

Sous le regard de Christophe Lollier et Sébastien Ménard, respectivement responsable sportif et instructeur spécialiste du rallye à l’Auto Sport Academy, Mikko a pu travailler sur l’anticipation et la précision dans les phases d’accélération comme de freinage, la Formula  Academy ne donnant guère le droit à l’erreur. De fait, c ‘est aussi un bon entrainement pour maintenir  la concentration dans l’effort. Cette expérience fut très enrichissante pour Mikko qui a découvert de nouvelles méthodes de travail avec un produit spécifique pour le circuit. Il lui a fallu un certain temps d’adaptation pour commencer à ressentir les bienfaits et les éventuels points communs avec le pilotage d’une WRC sur asphalte, mais il s’en est très bien sorti. La Formula Academy, pointue et très sensible, ne permet aucune erreur ! L’objectif était qu’il s’améliore tout au long de la journée et de ressentir les progrès effectués. Au fil des séances, il s’est senti beaucoup plus à l’aise au volant de cette monoplace et j’ai donc pu travailler plus précisément sur certains points de son pilotage. Une expérience enrichissante… que Mikko devrait renouveler avec moi cette année, au même titre que Jari-Matti Latvala et Petter Solberg les protégés de Malcom Wilson chez MSPORT, de manière à comprendre les similitudes et sensations qui permettent de progresser sur les épreuves asphalte du championnat du Monde des Rallyes (WRC) ».
Enfin, lorsque son emploi du temps le lui permettra cette saison, Didier André devrait à nouveau faire « quelques piges », aussi bien en automobile qu’en karting, avec le Lyon Kart Master Club dont-il est le parrain, histoire aussi de prouver à ses jeunes talents qu’un pilote n’est finalement jamais à la retraite…

Christian COLINET

Photos : Jean René ROGER

 

Sport

About Author

gilles