24 HEURES DU MANS. TOYOTA VA METTRE LES BOUCHEES DOUBLES…

 

24 HEURES DU MANS.

TOYOTA va mettre les bouchées doubles !

Présent à Spa pour une séance de photos avec l’Audi Hybride, les patrons de l’équipe Toyota, ont participé à la conférence de presse qui a suivi, ce jeudi.

Profitant de sa présence, nous avons bavardé avec l’ingénieur Pascal Vasselon, sur le timing des semaines à venir, avant le grand rendez-vous manceau, sachant que si les Toyota ne sont pas ici en piste comme initialement souhaité suite à l’accident survenu au Paul Ricard le 4 avril dernier, une des deux voitures, roulera pourtant demain vendredi, à Magny cours

Et ce afin de rattraper le temps perdu – un mois – sur le calendrier  prévu et de poursuivre  Vitesse V, les tests et le développement de cette TOYOTA TS030-Hybrid

 

 

Pascal Vasselon, nous explique :

« Lors de la sortie de piste de notre première voiture, le second châssis était toujours en cours de construction et il nous était impossible vu les temps imparti de rouler ici à Spa. »

Et si comme le dit un célèbre dicton

«  Le temps perdu ne se rattrape jamais »

Le technicien Français, poursuit :

«  Il va cependant bien falloir maintenant rattraper le temps perdu et les jours et semaines qui nous séparent du Mans sont compté. Désormais, nos pilotes savent tous qu’ils n’auront plus le droit à l’erreur car d’Ici les 24 Heures, nous ne disposerons pas de coque neuve de rechange en cas de nouveaux pépins. »

Et l’ingénieur de conclure :

«  Pour ce qui concerne la Journée Test du dimanche 3 juin, nous faisons tout notre possible, pour pouvoir aligner nos deux TS030-Hybrid  et les faire rouler sur la piste sarthoise. Mais aujourd’hui il n’y a aucune certitude, aucune garantie, que cela soit le cas. »

 

 

Sur qu’avec une telle épée de Damoclés, au-dessus de la tête, les pilotes ne vont pas, à partir de ce vendredi à Magny cou

rs, se retrouver dans une situation idéale pour pousser dans ses derniers retranchements, cette voiture qui va finalement débuter en course à l’occasion des 24 Heures du Mans !

Cela est déjà arrivé une fois. Qu’un bolide démarre sa carrière au Mans !

 

 

Et cela nous concerne !

En effet en 1994, j’avais engagé aux 24 Heures du Mans deux Dodge Viper.

Voitures toutes nouvelles  et qui n’avaient jamais encore auparavant, disputé la moindre course !

Résultat ?

Le dimanche 19 juin à 16 Heures, les deux Viper, l’Orange Fluo et la Jaune fluo, non seulement terminaient la plus grande course du monde mais en outre, l’un de  mes deux bolides,  finissait à la meilleure place de la catégorie GT !!!

 

Une sacrée performance saluée par toute la presse

Preuve que dix-huit ans plus tard, TOYOTA avec les moyens qui sont les siens, comparé à notre petit Team privé mais O combien efficace, peut parfaitement réussir un EXPLOIT, les 16 et 17 juin prochains

Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLI et WEC

Sport

About Author

gilles