WTCC EN SLOVAQUIE : TARQUINI ET HUFF VICTORIEUX

 

Tout premier déplacement ce week-enden Slovaquie pour les concurrents du Championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC)

L’Italien Gabriele Tarquini qui conduit l’une des SEAT, y a remporté sa première course de la saison, ce dimanche en gagnant la 1ére des deux manches.

Il a devancé son coéquipier, le jeune Russe, Aleksei Dudukalo et la Chevrolet du Suisse Alain Menu. Le Champion du monde et leader de l’actuel Championnat, le Français, Yvan Muller, pénalisé suite à un accrochage, se classe finalement 11éme.

Plus tard dans l’après-midi, la seconde course, revient au Britannique Rob Huff qui l’emporte devant Yvan Muller qui assure le doublé à l’équipe Chevrolet.

Le podium étant complété par la SEAT de Gabriele Tarquini, vainqueur de la 1ére manche, qui devance la BMW de Tom Coronel et une autre SEAT, celle du jeune Pepe Oriola.

Suivent trois BMW de Norbert Michelisz, Mehdi Bennani et Alberto Cerqui.

A noter le forfait du ‘ rookie ‘ Andréa Barlesi, lequel devrait être présent la semaine prochaine lors de l’épreuve du Hungaroring

Mais, revenons sur les deux courses

COURSE 1 : SUCCÈS DE LA SEAT DE GABRIELE TARQUINI ET DOUBLE SEAT


Les  chevrolets boy’s, pilotant les Cruze, survolent et contrôlent copieusement le Championnat WTCC après les trois premiers meetings courues à Monza, Valencia et Marrakech.

Sur le très long tracé de Slovakie (5,922km), dénommé Slovakiaring, mêlant grandes courbes a 180° et gros freinages spectaculaires, avec des virages à l’aveugle, le trio infernal du Team Chevrolet RML, s’est fait mener la vie dure par les différents Teams et notamment par les pilotes SEAT, à commencer par ceux du Team LUKOIL §

Lequel s’offre un magnifique et sensationnel doublé dans la première course avec l’ancien pilote de Grand Prix F1, l’Italien Gabriel TARQUINNI – également ancien Champion du monde WTCC en 2009 – en première position suivi de Aleksei Dudukalo qui, il faut le signaler, montait ainsi pour la toute première fois de sa carrière sur un podium dans la discipline !

Alain Menu, le meilleurs des hommes d’Eric Neve, le boss de l’écurie Chevrolet, complétant ce premier Top 3 du week-end Slovaque.

Il aura donc fallu attendre ce week-end et la 7éme course (1ere du meeting Slovaque) de la saison, pour enfin assister à la défaite des bolides  et des pilotes en Bleu..

Ouf, il était temps car leur outrageante domination commençait à lasser et risquer de compromettre ble succés médiatique de la discipline, Muller, Huff et Menu, ecrasant jusqu’alors la concurrence!

Finalement, c’est justement Gabriele Tarquini, le Champion du monde 2009 de la discipline qui s’élançant depuis la 2éme ligne en troisième position et après un très beau départ qui parvenait à s’emparer de la seconde place, au détriment de son coéquipier, le jeune Russe, Aleksei Dudukalo.

Il a ensuite pris en filature le surprenant et inattendue, Norbert Michelisz et sa trés performante BMW, avant de placer une attaque … ‘O’  combien risqué, dans le virage 3, juste après une bosse, les deux voitures ce sont d’ailleurs légèrement touché !

Et, du coup, la BMW de Michelisz, a tiré légèrement droit, erreur qui a permis à Dudukalo, d’en profité pour reprendre la seconde place, juste derrières sont coéquipier, Tarquini.

Cependant,  le transalpin ce justifiait à la fin de la course :

« J’ai freiné sur une bosse, j’ai perdu l’adhérence et je l’ai touché. Ce n’était pas volontaire » 

Connaissant le professionnalisme de Gabriele et surtout son très bon état d’esprit, on veut bien volontiers le croire car Tarquini, est un gentleman des circuits !

Le pilote a d’ailleurs été placé sous investigation par les commissaires sportifs, avant d’être finalement dédouané par ces derniers, qui ont confirmé le caractère non volontaire de cette touchette.

A contrario, le Français Yvan Muller, a quand à lui, été pénalisé d’un drive trought (passage a vide dans la voie des stands) pour une touchette sur ce même Norbert Michelisz, lui faisant faire un tête à queue au 4eme des 10 tours que comprenait cette course.

Autant dire, qu’à la suite de cette friction, les chances de marquer de points dans cette course étaient alors très maigre.

Il a d’ailleurs échoué assez loin, en 11ème position.

Le triple Champion du monde de la discipline, a soutenu l’incident mais a expliqué lors d’un interview

 » Le pilote Hongrois n’est pas non plus innocent « 

Fermez le ban…

En effet, il n’est pas intervenu de la meilleure des manières.

Un peu frustré, l’Alsacien nous lâchait :

« Je ne voulais pas le passer, Je l’ai juste un peu touché mais il a voulu éviter le tête-à-queue, en accélérant à fond. Il faudrait lui dire que dans cette situation, il faut lever le pied. J’ai été pénalisé, et c’est maintenant trop tard pour en discuter avec lui. J’ai parfois été bousculé à grande vitesse sans que mon rival ne soit sanctionné. Les pénalités ne sont pas toujours appliquées de la même manière… »

CQFD !!!

 

Il aura tout de même eu la surprise de gagner 1 point, lors de cette première course, suite a une pénalité infligée aprés l’arrivée au pilote Hollandais de BMW, Tom Coronel  et ce suite à une poussette sur une autre BMW, celle de Franz Engstler  qu’il avait envoyé en dehors de la piste.

Suite à ce fait de course, Tom Coronel a donc écopé d’une pénalité de 30″ Laquelle le fait dégringoler de la 8ème à la 15ème position.

COURSE 2, ROB HUFF VENGE CHEVROLET


Robb Huff, devait trouver le temps long, trop long… et il signe enfin une première victoire cette année !.

Effectivement si Muller et Menu avaient déjà gagné en ce millésime 2012, ce n’était pas le cas de Huff.

Il est loin, son tonitruant début de saison 2011 ou il avait enchainé les très bons résultats. Et les succès…
Ce tout nouveau circuit Slovaque, au calendrier pour la première fois dans une compétion sous le label FIA, lui aura permis de re-gouter aux joies que procure la victoire et de se rassurer pour la suite de la saison car il était bien un cran en dessous par rapport à ces coéquipiers Chevrolet et même surclassé par Alain Menu.

Mais, il lui reprend le gain de la seconde place au classement provisoire du Championnat des pilotes derriére Yvan Muller, le troisième larron du Team des voitures Américaines.

Auparavant, à la suite d’un accrochage dans la première course, il avait été contraint à l’abandon à quelques encablure de la fin de course et enfin la vengeance est arrivé, peu après ce dimanche, lui permettant de s’imposer devant Yvan Muller et Gabriele Tarquini, magnifique 3ème et qui fait le plein de points ce week-end.

 

Robb Huff partait donc de la première ligne aux cotés de la BMW de Stefano D’Aste, placé lui en pôle position comme Michelisz dans la 1ére manche.

H »las pour lui, d’Aste n’as pas conservé le gain de sa pôle position bien longtemps car a la suite d’un freinage un peu osé et tardif dans le premier virage, le groupe composé d’ Yvan Muller, Alain Menu et Gabriele Tarquinni, emmené par Rob Huff prenait immédiatement l’opportunité de le doubler sans coup ferrir.

Et alors la, il devenait évident qu’avec de tels pilotes aux 4 premières positions, nous allions assister a une sacrée belle empoignade et à une course fort intéressante.

En effet, comme a leur habitude les pilotes du WTCC se sont frictionnés et aucun n’a lâché…

De ce fait, Alain Menu à été la première victime, se voyant subtilisé deux rangs  en 2 tours et ce au détriment de Tarquini et Tom Coronel, avant de finir finalement tout simplement sa course …. dans un bac à gravier, a la suite d’une crevaison.

Souvenir ‘une bordure ? Vas savoir…

Pendant ce temps qu’en était t’il devenu en tête, que s’y passait t-il ?

Eh bien, à force de se chercher, les pilotes Chevrolet, Robb Huff et Yvan Muller, finissaient  – comme ce fut parfois le cas au cours de la saison 2011 – par se téléscoper et entrer en contact !

Oh, rien, rien de bien méchant mais suffisant pour offrir à ce vieux briscard de Gabriele Tarquinni, bien installé en embuscade et qui en un éclair, se dit qu’il a peut- être son coup à jouer !

Et ce dans la mesure ou Yvan Muller relâchait la pression sur son coéquipier car il avait bien compris que seule une faute du Britannique lui permettrait de passer et de remporter une nouvelle victoire.

Inspiré et motivé, le vétéran Tarquini les attaque sans cesse,  jusqu’à porter une ultime attaque dans la dernière boucle de la course, au point de taper le pare-choc arrière d’un Yvan Muller, qui a joué les équilibristes pour ne pas partir en tête a queue…

Sur que toutes les années, ou il a brillé et triomphé dans le Trophée Andros, lui ont bien servi, c’est une certitude !

De cette course, on retiendra encore aussi la magnifique 5ème place du tout jeune Espagnol Pepe Oriola qui n’a que 17 ans et qui nous impressionne un peu plus à chaque week-end de course.

Malgré sa pénalité de la 1ere manche de ce meeting Slovaque, Yvan Muller, empochait tout de même 19 points sur l’ensemble du week–end qui lui permettent de conforter sa première position dans le classement provisoire du Championnat 2012

A l’issue de ce meeting, Muller compte donc 149 points contre 122 à Huff, auteur de son dix-neuvième succès, et 121 à Menu.

 Johan SAGNE

Photos : Teams

 

Sport WTCC

About Author

gilles