ENDURANCE. TOYOTA SE REMET EN PISTE A MAGNY COURS

Un mois après les ennuis mécaniques rencontrés lors d’une séance de tests sur le circuit Provençal  Paul Ricard, le 4 avril dernier, le Team TOYOTA, sera de nouveau en piste cette semaine, ou sa TS030 HYBRID, tournera sur le circuit Français de Magny cours le vendredi 4 mai

TOYOTA RACING À NOUVEAU EN ACTION

TOYOTA Racing, effectuera en effet son retour en piste, ce vendredi 4 mai, à l’occasion d’un test de vérifications avec la TS030 HYBRID sur le circuit nivernais de Magny-Cours.

Suite à l’accident qui s’est produit le 4 avril dernier au Paul Ricard, et qui a endommagé la monocoque de la première TS030 HYBRID, le Team dans ses ateliers de Cologne, a travaillé ardemment pour accélérer la production de sa seconde voiture. Son assemblage sera terminé, juste avant son départ pour un test de vérifications d’une journée.

Au total, pas moins de sept jours d’essais ont été annulés au mois d’avril en raison de l’accident survenu lors des tests. Cela n’a laissé aucune opportunité à l’équipe de valider les spécifications de la configuration aérodynamique et du système hybride prévues pour la première course.

En conséquence, le Team n’a eu d’autre choix que de manquer les Six Heures de Spa-Francorchamps, deuxième manche du Championnat du Monde d’Endurance FIA (WEC) qui se déroulera justement cette semaine du 3 au 5 mai.

Yoshiaki Kinoshita, Président du Team nous explique :

« Je souhaite exprimer mes remerciements aux membres du staff de TOYOTA Motorsport GmbH qui ont travaillé très dur pour livrer la monocoque avant la date programmée. À présent, un intense programme d’essais nous attend pour préparer Le Mans, à commencer par un test de vérifications pour contrôler nos systèmes. »

Les 24 Heures du Mans, les 16-17 juin, seront donc la toute première apparition en course du Team TOYOTA Racing, qui y
engagera ses deux TS030 HYBRID.

Pour mémoire, rappelons le parcours de l’équipe TOYOTA Racing en Championnat du Monde d’Endurance FIA

 

TOYOTA, a effectué ses débuts en Championnat du Monde d’Endurance FIA en 1983. Cette année a marqué le début d’une longue présence en Endurance, y compris à travers plusieurs participations aux 24 Heures du Mans. TOYOTA a couru 13 fois aux 24 Heures du Mans, pour un total de 36 voitures au départ.

TOYOTA a terminé à trois reprises sur le podium, à chaque fois sur la deuxième marche. Ces résultats inclus, la marque a terminé neuf fois dans le top six. En qualifications, TOYOTA a décroché une pole position, à laquelle s’ajoutent trois autres premières lignes.

Pour 2012, TOYOTA effectuera son retour en Endurance et en Championnat du Monde d’Endurance FIA, s’alignant avec une LMP1 hybride, la TS030 HYBRID. Le châssis a été étudié et construit par TOYOTA Motorsport GmbH (TMG), où est basé le team.

TMG était également le siège des équipes TOYOTA engagées en Championnat du Monde des Rallyes et en Formule 1, et a été en charge de la conception et de l’exploitation des TOYOTA TS020 (GT-One) au Mans en 1998-99.  

De nos jours, TMG combine son engagement en compétition en tant qu’équipe officielle et également via un nouvel axe de développement en proposant des services d’ingénierie de pointe pour d’autres sociétés ainsi que le groupe TOYOTA.

Sur qu’en cette fin de semaine, tous les observateurs avertis du monde de l’endurance suivront à distance, les performances des Audi Hybrid  sur le toboggan Ardennais de Francorchamps et de la Toyota  Hybrid, qui de trouvera donc, elle, en piste à Magny cours.

un premier duel à distance,ce avant les grands retrouvailles aux prochaines 24 Heures du Mans, les 15 et 16 juin

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Raymond PAPANTI

 

FIA WEC Sport

About Author

gilles