RALLYE D’ARGENTINE : APRES LES ENNUIS DE SOLBERG, LOEB PREND LA TETE

 

Le Rallye d’Argentine s’est très probablement joué au cours de l’ES4 de ce vendredi

Après l’ES3, la Ford de Petter Solberg occupait le commandement ! Et ce avec une confortable avance, laquelle était de ... 20″1 sur Hirvonen, de 24″6 sur Sordo son équipier et de 34″8 sur Loeb

Autrement dit, l’ancien Champion du monde, jouait parfaitement le role de leader, que lui avait attribué Malcolm Wilson, le patron du Team Ford et ce en l’absence de Jari-Matti Latvala, ce dernier plutôt bien remplacé par Dani Sordo !

Mais dans la suivante, c’était la désolation dans le camp Ford avec l’abandon du Norvégien Petter Solberg, le leader de cette manche Argentine qui venait de casser un bras de direction sur sa Ford Fiesta RS et devait en rester la, abandonnant prématurément des la première étape !

 

Du coup, c’était maintenant la Citroen DS3 du Finlandais Mikko Hirvonen qui se retrouvait en tête avec 12’’3 d’avance sur son équipier, le leader du Championnat du monde 2012 , Sébastien Loeb.

Le partenaire de Solberg, pigiste remplaçant Jari-Matti Latvala, l’Espagnol Dani Sordo occupant la troisième position avec 5’’4 de retard sur le pilote Alsacien et 17″7 sur Hirvonen.

Une ‘autre DS3, confiée au belge Thierry Neuville, pointait à la 4éme place à 26″5 du leader Hirvonen. La Ford de Mads Ostberg suivait avec 38″9 de retard sur Mikko.

ÉNORME SUCCÈS POPULAIRE ARGENTIN COMME LORS DU DAKAR

 

Ensuite, on retrouvait les Skoda de Mikkelsen et Ogier respevtivement à 3’39″3 et 4’24 ». La DS3 de Nasser Al Attiyah occupant la huitième position à 4’31″6.

Petter Solberg a donc été contraint à l’abandon en raison de la rupture d’un bras de direction après un choc contre une pierre. Le Norvégien et son copilote ont bien essayé de réparer sur place mais finalement sans succès.

Eu égard à la règle du Rally 2, l’ancien Champion du monde (2003) pourrait repartir samedi, avec une pénalité de quinze minutes (3ES manquées à raison de 5′ de pénaité par épreuve spéciale manqué).

Mais venons-en à la suite de la journée

 

Après avoir entamé avec difficulté ce Rallye d’Argentine, Sébastien Loeb  et sa Citroën DS3, terminent finalement en tête ce vendredi soir, la première étape de ce Rallye d’Argentine, cinquième manche après Monte Carlo, la Suède, le Mexique et le Portugal, du Championnat du monde des Rallyes 2012

En effet, il lui aura fallu patienter jusqu’à ‘ES5, celle du second passage dans Ascochinga – Agua De Oro et ses 51 ,88 km pour qu’il s’empare enfin du commandement, reléguant la Ford de Sordo à 7’’7 et l’autre DS3 officielle de Miko Hirvonen, à  13’’4.

Seb qui expliquait :

« J’étais beaucoup plus en confiance et j’ai pu repartir à l’attaque, tout en restant prudent dans les épingles. Ma tâche a été facilitée par l’erreur de Solberg, je ne pensais pas combler aussi vite mon retard.»

De son côté, Mikko ajoutait :

« Je pense que nous n’avons pas modifié les réglages dans le bon sens, j’ai l’impression que j’étais moins à l’aise que ce matin. La situation reste positive, puisque les deux Citroën sont désormais en tête. »

 

La seconde Ford au classement, après le retrait de Petter Solberg le leader, pilotée par Mads Ostberg concédant elle, 29’’7

Du coup, l’octuple Champion du monde prenait la tête de l’épreuve avec 1″1 d’avance sur son coéquipier. Dani Sordo suivant à la 3éme place provisoire, à 13″1. Cependant qu’Otsberg se retrouvait lui à 56’’3

Au cours de la précédente spéciale, l’ES4  second passage dans La Pampa – La Pampa 2 et longue de 37.51 Km, l’Alsacien avait déjà signé le chrono de référence en 22’56’’ 3 précédant Hirvonen de 2’’4, Ostberg de 10’’3, Thierry Neuville de 11’’ et Sordo de 15’’6.

Au provisoire, Hirvonen avait alors succédé au général à Petter Solberg arrêté dans la spéciale et devançait Loeb de 12’’3 et Sordo de 17’’7

 

La sixième ES au menu du jour et ultime spéciale de cette première journée revenait à Mikko Hirvonen qui bouclait les 19,18 km en 13’’36’7, reléguant son leader à 1’’ et Dai Sordo à 21’’

Finalement, Sébastien Loeb terminait 1er  , la journée avec une infime avance sur la seconde DS3 de son lieutenant Finlandais, deuxiéme à …0’’1 alors que la Ford de Sordo lâchait 33’’1 au terme de cette première étape.

 

Mikko qui  lâchait :

« Terminer une si longue journée avec le plus faible écart, c’est complètement fou ! J’adore cette spéciale et cette fois je me sentais parfaitement à l’aise au volant de la DS3 WRC. »

 

 

Cependant que Loeb, lui,  indiquait :

« Nous venons de faire une grosse journée, mais les deux étapes restantes s’annoncent tout aussi éprouvantes »

Avant de conclure :

« Nous ne sommes pas encore à l’abri de nos adversaires, puisque Dani Sordo ne pointe qu’à une trentaine de secondes. Il faudra continuer à attaquer demain ! »

Suivent dans l’ordre, la Ford d’Ostberg à 1’18’’4 et la DS3 du Qatari Nasser Al Attiyah à … 5’16’’9. Plus loin, on pointe la Ford de Martin Prokop à 6’24’’2 et les Skoda Fabia du Norvégien Andreas Mikkelsen – le Champion IRC 2011 –  et celle du Français Sébastien Ogir, classés respectivement  septième et huitième à 6’36’ et 6’58’’8.

La Mini d’Armindo Araujo et la DS3 de Thierry Neuville, complétant le podium à 8’14’’5 et 10’13’’2

 

 

Avec ses pénalités, trois spéciales loupés ce qui lui attribue trois fois cinq minutes soit quinze en tout, l’ancien leader le Norvégien de Ford, Petter Solberg, apparait ce soir, au onzième rang avec un retard de …14’24’’2

Un gouffre. Irrattrapable. Pour lui, la victoire s’est envolée des l’entame de ce Rallye !

 

 

Reste une belle carte à jouer pour Ford, avec le remplaçant qu’est Dani Sordo et qui est bien placé en embuscade derrière le duo des Citroen’boys. Au cas !!!

Le Champion de Citroen, a eu plus de chance que Solberg et il revient donc de loin, ayant pourtant frôlé la correctionnelle sur les routes argentines détrempées, après avoir effectué deux tête-à-queue dans l’ES !

Celle du premier passage dans Ascochinga – Agua De Oro,  qui lui ont fait perdant … 26 »5. Mais il s’est bien repris dominant les deux suivantes l’ES4 et l’ES5, avant qu’Hirvonen, ne lui grille la politesse dans la der du jour, l’ES6

Ce samedi, sept spéciales figurent au programme du jour.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI

 

DANI SORDO, 3éme LE PIGISTE DE LUXE

GARE A MADS OSTBERG… POUR LA SUITE !

ANDREAS MIKKELSEN BEAU SEPTIÈME AU PROVISOIRE

 DEVANT… SÉBASTIEN OGIER AVEC LA MÊME SKODA FABIA

L’ANCIEN PILOTE DE F1 ELISEO SALAZAR, EST TOUJOURS LA AU 15éme RANG DU GÉNÉRAL

Sport WRC

About Author

gilles