SPEED EUROSERIES : LA BANDE DE PHILIPPE ALLIOT VISE LA VICTOIRE

UNE BELLE ÉQUIPE AUTOUR DE PHILIPPE ALLIOT

 

Agréable surprise, tout dernièrement, dans le paddock du circuit Paul Ricard !

En effet, nous tombons par hasard sur notre vieux complice Philippe Alliot, l’ancien brillant pilote de Grand Prix et aussi grand spécialiste des 24 Heures du Mans, dans les années 80

Malgré le poids des ans, le vendéen ne vieillit pas.

Et il nous confirme qu’il roule toujours !

PHILIPPE ALLIOT

 

Au Castellet, il disputait les deux manches du Championnat Speed Euroséries, au volant de l’une des trois Ligier, qu’engage l’écurie Springbox, émanation de l’ancienne équipe Blue One, qu’il avait fondé  en 2002, avec son pote David Hallyday.

Au Paul Ricard, le Team avait fière allure avec ses trois protos Ligier. Deux Type JS 53 (coque carbone) les N° 20 et 21 et une JS 51, châssis alu.

L’un confié, à l’équipage Philippe Alliot -Amandine Foulard, la Numéro 20. La seconde, revenant au tandem formé de Dominique Wozniak-Arnaud Violette, la Numéro 22 et enfin la 3éme, la Numéro 21 que se partagent le duo, Inés Taittinger – Philip Plaisance.

LA LIGIER JS 51

 

Comme on le constate, une jolie brochette mixte  défend les couleurs de l’inoubliable Guy Ligier et de son compère Tico Martini, créateurs de ces petits bolides conçus pour les épreuves d’endurance, ou ils brillent en Vde V, depuis plusieurs saisons

Justement le Team Blue One, après avoir fait ses gammes et son apprentissage dans les compétitions du VdeV, a franchi un cap en s’engageant dans le Championnat Speed Euroséries, série Européenne managé par les Anglais et dont Oli McCrudden  est le promoteur.

Cette discipline de la Speed Euro Séries, comprend six manches de deux courses chacune, d’une durée d’une heure trente.

LA JS 51 DE WOZNIAK-VIOLETTE

 

La saison a donc débuté tout récemment au Paul Ricard ou cette série se produisait en lever de rideau de l’épreuve inaugurale du Championnat d’endurance ELMS (European Le Mans Séries).

Elle se poursuivra des la semaine prochaine dans les Ardennes Belges, en ouverture cette fois de la seconde course du Championnat du monde d’endurance, le WEC, disputé sur le toboggan de Francorchamps à Spa.

AMANDINE FOULARD

 

Au Paul Ricard, la co-équipiére de l’ami Alliot, Amandine, a malheureusement du se retirer sur ennui mécanique (casse d’une durit d’huile) cependant que le meilleur classement de la Num 21, de la paire Taittinger-Plaisance, sera une 8éme place dans la seconde course  et que celle de Wozniak-Violette, se classera elle, 12 éme, également dans la deuxième.

L’équipe a désormais hâte de se retrouver à Spa. Piste ou Philippe Alliot remporta en mai 1986, l’épreuve de Formule 3000. Une piste qu’il affectionne donc et ou ensuite, il a couru en Formule 1, pendant plusieurs années.

L’occasion de les retrouver et d’évoquer un peu mieux  ce Championnat Speed Euro Séries

Gilles GAIGNAULT

Photos : Valérie MAUREL

 

PHILIPPE ALLIOT-ARNAUD VIOLETTE-DOM WOZNIAK ET GILLES GAIGNAULT

INES TAITTINGER

PHILIPPE ALLIOT- ARNAUD VIOLETTE

PHILIP PLAISANCE

 

Sport

About Author

gilles