SBK: GUINTOLI, LE ROI DE LA PLUIE DE HOLLANDE EST FRANÇAIS!

Le Français Sylvain Guintoli a réalisé deux perfs de folie ce week end à Assen aux Pays Bas, dans le Championnat du Monde de Superbike alias SBK. Il a plu des cordes et tout le monde est allé par terre ou presque, et c’est dans ce type de situation dantesque que Sylvain a fait preuve d’un talent rarissime à moto, celui de rouler vite sur piste mouillée … en restant en selle! Ensuite, sur le sec, il est resté mâitre à bord…

PREMIERE MANCHE EFFROYABLE…

GUINTOLI SUPERSTAR DE HOLLANDE...

Neuf tours… et neuf milliards de chutes.

Voilà ce que donne une première manche qui part  sur le sec, continue sous la pluie et se voit arrêtée au drapeau rouge sous des trombes…

Et dans ce surf permanent, Guintoli parvient à passer les deux Ducati « officielles » de Guigliano et Checa!

L’imbattable Checa a été battu!

Guintoli, Guigliano et Checa, c’est le trio gagnant après la reprise de la course…

Chose peut-être prémonitoire…

Comme Checa, Guintoli a été pilote de GP et comme Checa il se surpasse à chaque nouvelle course en SBK…  

Haslam au tapis, comme mille autres, Biaggi a réussi à remonter d’une effroyable dix-septième place au départ pour finir quatrième.

Ce qui montre l’incroyable capacité de Sylvain Guintoli, qui finit (passez moi le sel…) devant la crème des crèmes des pilotes de SBK.

LA DEUXIEME SUR LE SEC…

REA SAIT OUVRIR EN GRAND SUR LE SEC ET LE MOUILLÉ

On peut être imbatttable sur piste mouillée et l’être moins quand cela tourne au sec.

C’est le cas de la deuxième manche.

C’est sec.

Mais Guintoli est toujours aussi bon.

Rappelons ici qu’un GP de Superbike se court sur deux courses par week end.

Après sa victoire phénoménale en première, Guintoli gagne ce GP d’Assen grâce à une très belle seconde place en deuxième manche.

En fait, c’est avec Jonathan Rea que Sylvain va batailler.

Cela va tellement vite que Checa est allé aux pelotes et termine très loin hors des points.

Et du coup, les Aprilia montrent un joli bout de museau,

Biaggi en première manche, Laverty en deuxième, qui finit derrière Rea et Guintoli.

Tellement joli le museau qu’il décroche le ponpon…

Max Biagi est en tête du Championnat du Monde 2012, grâce à une huitième place en deuxième manche pourtant tout à fait indigne de lui.

Bref, Guintoli gagne ce GP, il est quatrième au général.

Belle journée… hollandaise… pour les Français!

Le prochain GP est le 6 mai à Monza.

 JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ORGANISATION

Classement Championnat du monde SBK après trois GP.

1. Max Biaggi, Aprilia. 92pts. 2. Carlos Checa, Ducati91. 3. Tom Sykes, Kawasaki, 79. 4. Sylvain Guintoli, Ducati,66. 5. Marco Melandri, BMW, 66. 6. Jonathan Rea, Honda,65. 7. Leon Haslam, BMW, 58. 8. Eugene Laverty, Aprilia, 56. 9. Jakub Smrz, Ducati, 39. 10.Davide Giugliano, Ducati 37. 11. Michel Fabrizio, BMW, 26. 12. Maxime Berger, Ducati, 25. 13. Hiroshi Aoyama, Honda, 22. 14. Niccolò Canepa, Ducati, 20. 15. Lorenzo Zanetti, Ducati, 20. 16.  Joan Lascorz, Kawasaki, 17. 17. Leon Camier, Suzuki, 14. 18. Ayrton Badovini, BMW, 11. 19. Leandro Mercado, Kawasaki, 9. 20. David Salom, Kawasaki, 9. 21. John Hopkins, Suzuki, 8. 22. Bryan Staring, Kawasaki, 6. 23.Chaz Davies, Aprilia, 2. 24. Mark Aitchison, BMW, 1.

 

Moto Superbike

About Author

jeanlouis