TOUR AUTO : CYRIL DESPRES EN SERA AVEC UNE CORVETTE

 

Après une tentative en demi-teinte en 2011, Cyril Desprès, le quadruple vainqueur du Dakar, s’apprête à prendre le départ de son second Tour Auto Optic 2000, au volant, une fois de plus, de la Corvette C3R de 1972 du Team Motorsport de Philippe Vandromme.

Le quadruple vainqueur du Dakar à moto, vainqueur en titre, troquera le temps d’une semaine sa KTM contre les 550 CV vrombissants du bolide américain.

En tandem avec Antoine Vandromme, le duo tentera d’abord de rallier l’arrivée à Nice après 5 jours de course…

Dorénavant aux mains expertes du préparateur Equipe Europe d’Yvan Mahé, la Corvette a subi une cure de jouvence pour tenter de corriger quelques-uns des défauts qui avaient pénalisé l’équipage l’an dernier : refonte des suspensions, changement de direction, rabaissement du châssis de 10 cm, réglage du moteur pour donner plus de puissance à haut régime…

Les dernières séances d’essais ont été fructueuses et peuvent redonner de l’espoir après un abandon l’an dernier dans la dernière course de l’épreuve, à Pau-Arnos…

A quelques heures de se lancer en direction de Nice, ville arrivée cette année après Biarritz l’an passé, Cyril Desprès, nous confie :

« Maintenant que je connais l’épreuve, je pars d’abord dans l’optique de terminer la course et d’arriver à Nice… Le Tour Auto est très difficile pour ces mécaniques anciennes et je veillerai à d’abord préserver notre Corvette, même si elle a progressé et que je rêve de revanche… »

Et Cyril précise :

«Je sors d’une période de convalescence, puisqu’une mauvaise chute à l’entraînement m’a blessé l’épaule et j’ai raté le rallye Abu Dhabi Desert Challenge où j’aurais dû concourir juste avant le Tour Auto… »

Avant d’enchainer :

« Il a été difficile de caler cette semaine dans mon emploi du temps, particulièrement l’année d’une victoire sur le Dakar, mais je tenais absolument à répondre à l’invitation de Patrick et Philippe Vandromme, Maisons France Confort et leurs partenaires, qui m’offrent l’opportunité de progresser derrière un volant… »

Et, il poursuit :

« Je ne viens pas pour faire de la figuration, et si l’auto me le permet, si elle est aussi performante qu’elle est belle, alors vous pourrez compter sur nous pour aller chercher les résultats ! Mais ne me posez pas la question sur ma motivation derrière un guidon : je reste avant tout un motard, et je compte bien remporter un cinquième Dakar dans les années qui viennent ! »

 

 

L’artisan de l’engagement de Cyril Despres sur le Tour Auto, Philippe Vandromme, concourra cette année encore au volant de sa magnifique et rarissime Porsche 910 de 1967, étrennée l’an dernier…

Secondé par le fidèle et parfait copilote (photo) Frédéric Vivier, Philippe Vandromme compte bien cette année, pour sa 6ème participation, jouer les trouble-fêtes et offrir un beau résultat à l’équipe.

Nul doute également que le premier concurrent à surveiller pour Philippe et Frédéric se trouvera au sein de l’équipe, dans le jeune équipage de Cyril et Antoine !

Un proto de 1967 contre une GT de 1972 : la lutte devrait être intéressante !

Philippe Vandromme, confie :

« Je suis très heureux de commencer enfin notre saison de courses, et de revenir sur le Tour Auto que j’affectionne particulièrement… Nous avons confié notre Porsche 910 à Equipe Europe, comme la Corvette, et le moteur a été bien optimisé. Nous avons gagné en puissance et en vélocité… Pour la première fois, nous avons pu réaliser des essais très complets juste avant le départ pour régler les derniers détails : les 2 autos ont tourné comme des horloges et ont chacune montré un potentiel en nette amélioration… »

Avant d’ajouter :
« C’est un honneur d’avoir le grand champion qu’est Cyril Despres à nos côtés… Je n’ai qu’une envie : qu’il se fasse plaisir sans encombre pour arriver à Nice samedi prochain. »

Et, Philippe conclut :

« Nous partons donc très confiant sur le niveau de nos autos, très motivés car c’est le début de saison et je n’ai qu’une crainte : que le ciel nous tombe sur la tête ! Pas mal de pluie est en effet annoncée sur le parcours, et notre Porsche préfère les conditions plus sèches… avec des pneus pas très adaptés ! Nous allons donc croiser les doigts pour conjurer le sort ! D’ici là, nous profiterons lundi soir d’un beau cocktail de départ sous la coupole du Grand Palais avec nos partenaires et amis… C’est un endroit majestueux et un très beau symbole pour réunir les plus belles autos de course du monde… »

Les choses sérieuses commencent mardi matin à 6h30…

Mais le Tour Auto Optic 2000, restant avant tout, une épreuve de détente, les deux équipages, n’ont qu’une idée en tête :

 » Prendre du plaisir, un maximum de plaisir au volant de deux bolides sur-vitaminés tout en découvrant des paysages de France, souvent totalement inédits pour nous « 

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Team et autonewsinfo

PHILIPPE ET ANTOINE VANDROME

 

Sport Tour Auto

About Author

gilles