BLANCPAIN ENDURANCE SERIES : ARNO SANTAMATO AVEC LA FERRARI F458 DE SPORT GARAGE

 

Arno Santamato, va découvrir ce week-end dans le temple de Monza, le Blancpain Endurance Séries.

Recruté par l’équipe Stéphanoise Sport Garage, cher à Christian Petit, le pilote du Vésinet en Région parisienne, y pilotera la Ferrari F458

Pour ses grands débuts en Blancpain, Arno sera associé au jeune … Stéphanois Kevin Despinasse

Arno roulait l’an dernier avec le Team Nivernais LMP, au volant de l’une des deux Aston Martin DBRS9, en compagnie de Luc Paillard, dans le Championnat de France GT Tour.

Quant à Despinasse, lui il  faisait déjà partie du Team Sport Garage mais en 2011, s’il pilotait une Ferrari, il s’agissait alors d’une F430

Arno, nous explique les raisons de son arrivée en Blancpain :

 » Cette saison, je continue de participer au Championnat de France GT Tour avec Alban Dunod mais j’ai eu envie de franchir un pallier et de me lancer à la découverte des circuits Européens en disputant ce Trophée Blancpain. »

Il nous précise ;

 »  En réalité, au cours de l’inter-saison, l’équipe  Sport Garage, m’a gentiment proposé la possibilité de venir tester leur Ferrari F458, sur Le circuit du Castellet, à l’occasion des deux journées de roulage, organisées pour les concurrents du Trophée Blancpain. »

Et Arno, enchaine :

 » Ce roulage s’est vraiment bien déroulé. J’ai pu couvrir une bonne trentaine de tours du Paul Ricard et mes chronos se sont avérés être satisfaisants. »

Pour en revenir à son équipier du GT Tour, le Toulousain Alban Dunod, lui, il a été emballé et s’est immédiatement senti très à l’aise dans le baquet, sensations qui l’ont définitivement convaincus de s’aligner dans le GT Tour, aux côtés d’Arno. Sa 1ére saison en GT.

Arno, poursuit :

 »  De retour à la maison, Christian Petit nous a recontacté en nous offrant d’ajouter le programme Blancpain à celui du GT Tour dans de bonnes conditions, aux côtés de Kevin Despinasse et du Britannique O’Brien, ex pilote en WTCC. »

Du coup, Arno va – agréable surprise – doubler son programme 2012, initial en ajoutant au GT Tour , le Blancpain

 » Cela va me faire pas mal tourner entre les sept manches (quatorze courses) du GT Tour et les six épreuves du Blancpain. Cinq (Monza – Silverstone – Paul Ricard – Nurburgring et Navarra) d’une durée de trois heures, auxquelles il convient d’ajouter les 24 Heures de Spa, prévues fin juillet. « 

Pour Arno, 2012 pourrait fort bien se révéler, une saison fort importante.

Jusqu »alors avant de disputer en 2011, le GT Tour, le Parisien a auparavant roulé en Formule Renault Euro Séries en WSR (World Séries Renault) en 2010 au sein de l’équipe Sarhoise, Epsilon de Michel Lecomte.

Une première année d’apprentissage aprés des débuts remarqués avec l’Autosport Academy Euroséries.

 » Un bon souvenir car j’avais signé la pôle au Grand Prix de Pau avant de confirmer en course puisque j’avais gagné la course « 

Et ce rappelons-le devant un certain … Arthur Pic !

Et encore plus loin, Arno Santamato s’est classé troisième du Championnat de France ESPOIRS en ICA (aujourd’hui KF2) et surtout quatrième de la Coupe du Monde en 2006, sur le circuit Francilien d’Angerville? d’Alain Colin.

Les tous premiers essais du Blancpain débuteront ce vendredi à Monza. Piste  » O » Combien mythique qu’Arno va donc découvrir :

 » Rouler à Monza, c’est quelque chose car la renommée de cette piste est tellement importante. Et ce d’autant plus que je vais y tourner pour la toute 1ére fois au volant d’une Ferrari « 

Et notre petit Français va peut-être se retrouver en piste avec un certain… Valentino Rossi, le multiple Champion du monde de moto, lequel délaissera ce week-end, le guidon de sa Ducati  » usine ‘ pour se retrouver derrière le volant lui aussi d’une Ferrari F458, de l’écurie AF Corse !!!

Gilles GAIGNAULT

Photos : Daniel DELIEN et autonewsinfo

 

ARNO ET SON PÈRE, LIONEL SANTAMATO

Blancpain GT Series Sport

About Author

gilles