IRC. LA JEUNE GARDE DE SAINTELOC MISTER AUTO BRILLE EN IRLANDE

 

Les trois équipages engagés par l’équipe Saintéloc Racing Mister-Auto.com,  chère à Sébastien Chetail, lors du Rallye d’Irlande ce week-end et troisième manche du Championnat IRC, ont parfaitement répondu présent au rendez-vous.

Engagés sur des Peugeot 207 Super 2000, les équipages Mathieu Arzeno – Renault Jamoul et Craig Breen – Gareth Roberts terminent en effet dans le Top 5 derriére l’armada des trés expérimentés pilotes Skoda, habitués de cette discipline qu’est l’IRC

D’autre part, sur leur Citroën DS3 R3, l’équipage Marty McCormack – David Moynihan, décroche eux, la victoire en « deux roues motrices ».

Si les trois équipages engagés par Saintéloc Racing – Mister Auto, présentaient de solides références avant le départ de cette épreuve Irlandaise, ils n’en abordaient pas moins l’épreuve avec humilité. Sur un tracé réputé difficile, étroit et sinueux, la pluie est de plus, venue corser le challenge proposé aux pilotes.

Nombreux ont donc été les équipages, à se faire piéger dès les premières spéciales !

 

 

Mathieu Arzeno souhaitait prendre en main sa 207 Super 2000 « Evo 2012 » prudemment, puisque sa dernière expérience au volant de la Peugeot remontait au  dernier Rallye Monte-Carlo. Sans prendre de risques inconsidérés, ‘ l’Espoir Échappement’ 2010, affichait un rythme lui permettant de rentrer dans le Top 5.

Prenant confiance au fur et à mesure des spéciales, il évitait les nombreux pièges du parcours et augmentait son rythme en grimpant au quatrième rang. Impeccable de bout en bout, Mathieu Arzeno terminait au pied du podium derrière l’intouchable trio du clan Skoda, Hänninen, Mikkelsen et Kopecky, les trois pilotes de référence de l’IRC.

 

A l’arrivée, le Martiguais, expliquait :

« C’était un très bon week-end pour moi. Malgré notre expérience moindre que les pilotes qui nous précèdent, je pense que nous n’avons pas à rougir de notre prestation ! Nous avons bien travaillé en vue des prochains rallyes, que ce soit sur la voiture ou sur mon pilotage. Disputer des épreuves aussi difficiles me permet de progresser. J’ai hâte de disputer le Tour de Corse. »

 

Craig Breen, Champion en titre de  la FIA WRC Academy, était impatient de rouler sur ses terres. L’Irlandais débutait parfaitement l’épreuve au volant de sa Peugeot 207 Super 2000 en s’installant rapidement au 4éme rang, derrière les Skoda de Mikkelsen, Hänninen et Kopecky.

Mais un souci de pompe à essence sur le chemin du parc d’assistance lui coûtait 1’30’’ de pénalité. Il parvenait à repartir de l’avant et entamait sa remontée le samedi. A l’issue de l’ES11, il grimpait au 5éme rang, en prenant l’avantage sur son compatriote Robert Barrable.

 

Enchainant les bons chronos et affichant une confiance grandissante, Craig s’adjugeait une belle cinquième place :

« C’était une bonne épreuve. Nous avons beaucoup progressé, sur la voiture, au niveau de notre pilotage et en équipe. Malgré notre problème du vendredi soir, nous avons montré de quoi nous étions capables. Je suis maintenant entièrement tourné vers la Corse. »

 

Marty McCormack, au volant de sa Citroën DS3 R3, prenait les rênes de la catégorie 2WD dès la « Titanic Stage » disputée à Belfast, en face des chantiers navals qui virent la construction du célèbre paquebot éponyme au siècle dernier.

L’Irlandais augmentait son avance spéciale après spéciale pour conclure la première journée avec plus de trente secondes de marge. Le samedi, l’Irlandais repartait sur le même rythme avant de perdre la tête du classement au profit de Tommy Doyle à cause d’une double crevaison et d’un problème de boîte de vitesses.

 

Puis l’Irlandais reprenait sa marche en avant car  il récupérait la tête et s’imposait finalement à l’issue d’une épreuve éreintante.

« C’était un fantastique week-end, très difficile. L’équipe m’a bien aidé et j’ai pu attaquer pied au plancher dans ces spéciales magnifiques. J’ai hâte de rouler au Tour de Corse maintenant. »

Éblouissant les spectateurs comme les organisateurs, Marty McCormack concluait son week-end en étant désigné comme vainqueur du Colin McRae Flat Out Trophy.

L’Irlandais confiait sa grande émotion de recevoir cette récompense, décernée en souvenir du style généreux du regretté pilote Écossais

Comme on le constate, le déplacement Irlandais de l’équipe Sainteloc, a donc été fructueux.

Prochain rendez-vous pour le Team Saintéloc Racing – Mister Auto, le Rallye Lyon-Charbonnières Rhône, deuxième manche du Championnat de France, des le week-end prochain, du 13 au 15 avril 2012.

 

Christian COLINET

Photos : Jo LILLINI

 

 LE CLASSEMENT PROVISOIRE IRC 2012

 

1 Andreas Mikkelsen (Norvége) : 61pts2 Juho Hänninen (Finlande) : 43pts3 Jan Kopecký (Republique Tchéque) : 40pts4 Sepp Wiegand (Allemagne) : 30pts5 Bryan Bouffier (France) : 15pts6 Luis Monzón (Espagne) : 15pts7 Mathieu Arzeno (France) : 12pts8 Craig Breen (Irlande) : 10pts9 Hermann Gassner Jr (Allemagne): 10pts10 Jonathan Perez (Espagne): 10pts

 

Sport

About Author

gilles