HISTORACING FESTIVAL DE DIJON : LA SAISON 2012 EST BIEN LANCEE !

 

L’HISTORACING FESTIVAL DE DIJON, le meeting de lancement des Trophées Historiques des Circuits 2012, a réuni 300 pilotes sur le circuit bourguignon.

Avec treize nouvelles courses à son programme, l’Historacing Festival a vécu un week-end Pascal, haut en couleurs et en émotions.

Pas de doutes, la saison historique 2012 est bien lancée !

 

TROPHÉE FORMULE FORD KENT

 

Pour sa toute première apparition en Formule Ford Kent, François Belle n’a pas fait les choses à moitié ! Déjà le plus rapide aux essais, le pilote de l’équipe Palmyr s’est immédiatement installé au commandement de la course du matin, …pour ne plus jamais le quitter par la suite. Derrière lui, aprèsle rapide abandon de Nicolas Beloou et le drive- throught de Michel Paganin, c’est la sévère lutte entre Alain Girardet et Benoît Cosi qui a tenu le public en haleine.

L’après-midi, Alain Girardet s’est vu privé d’une opportunité de revanche en restant cloué sur la grille de départ. La tâche de l’étonnant François Belle ne s’en est pas forcément trouvée facilitée pour autant dans la mesure où Nicolas Beloou, remonté du fond de grille, a bien failli lui ravir la victoire dans les derniers mètres…

Classement course 1 : 1.Belle ; 2.Girardet à 8,1’’ ; 3.Cosi à 8,6’’ ; 4.Beguinot à 11,7’’ (tous sur Van Diemen) ; 5.Oks (Swift) à 43,6’’, etc.

Course 2 : 1.Belle ; 2.Beloou (Van Diemen) à 0,1’’ ; 3.Cosi à 5,2’’ ; 4.Oks à 7,8’’ ; 5.Paganin (Van Diemen) à 8,0’’, etc.

CHALLENGE ASAVE GT-TOURISME

 

Comme on pouvait logiquement s’y attendre, les autos les plus puissantes du Challenge Asavé ont pu libérer leurs chevaux sur ce tracé. A commencer par l’impressionnante AC Cobra d’André Bailly, que seule la Morgan Plus 8 de Jérôme Servies a réussi à suivre dans la course matinale. En l’absence du « poleman » Claude Boissy, cloué à son stand par un embrayage hors d’usage, la troisième marche du podium s’est jouée entre Didier Gruau, l’Anglais Christoforou et Patrick Andreoli.

Une fois son Escort RS remise en état de marche, Claude Boissy est parvenu à prendre sa revanche dans la seconde confrontation de ce dimanche. Parti bon dernier, le Parisien a mis 12 tours pour rattraper et déloger André Bailly du
commandement.

Dans leur sillage, Jérôme Serviès s’offre un nouveau podium, après s’être débarrassé de Patrick Andreoli.

Classement course 1 : 1.Bailly (AC Cobra) ; 2.Servies (Morgan +8) à 0,8’’ ; 3.Gruau (Ford Falcon) à 8,6’’ ; 4.Christoforou (Ford Escort RS) à 9,0’’ ; 5.Andreoli (Porsche 911 SC) à 9,6’’, etc.

Course 2 : 1.Boissy (Escort RS) ; 2.Bailly à 7,4’’ ; 3.Serviès à 11,3’’ ; 4.Vacher (Lotus Elan) à 27,4’’ ; 5.Poulet (Lotus Elan) à 27,6’’, etc.

 

TROPHÉE LOTUS

Delhaye insiste

Insatiable Anthony Delhaye !

Déjà vainqueur la veille, le pilote de la Lotus Seven S1 double la mise ce dimanche au terme d’une course particulièrement acharnée, dont les six premier sont longtemps demeurés groupés, Philippe Gaso chargeant de donner le tempo jusqu’au 8ème des 13 tours. A ce stade de la course, Anthony Delhaye a pris le relai et a ensuite réussi à prendre une longueur d’avance sur ses rivaux.

Malgré les multiples changements de positions, les cinq premiers terminent dans l’ordre exact de la course du samedi. Pas de changement non plus en Roadsters Series, où la victoire revient une nouvelle fois à Lionel Couche (Lotus Elan).

 Classement course 1 : 1.Delhaye ; 2.Gaso à 2,5’’ ; 3.Buffet à 2,5’’, 4.Lucot à 3,0’’ ; 5.Huret à 3,5’’, etc.

Classement course 2 : 1.Delhaye ; 2.Gaso à 3,4’’ ; 3.Buffet à 3,4’’, 4.Lucot à 4,5’’ ; 5.Huret à 4,8’’, etc.

 

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC

 

Une affaire Suisse

Olivier Réchède, le héros de la course du samedi, malheureusement contraint à l’abandon dès le 3ème tour, une formidable empoignade s’est engagée entre les Suisses Pierre-Alain Lombardi et Alain Girardet, qui ont passé la course à échanger leurs positions, au bénéfice final du premier (pour91/1000 de seconde !).

Pour l’anecdote, Pierre-Alain Lombardi avait déjà remporté une course de Formule Ford à Dijon, mais en moderne et il y a … 33 ans !

Michel Ghio n’a jamais quitté le duo suisse, sans réussir pour autant à trouver une quelconque ouverture. 4ème en solitaire, Xavier Michel précède à l’arrivée le Gardois Bernard Richard. Sacré final également en classe A, où Régis Prévost s’est fait souffler la victoire sur la ligne par l’Anglais Dave Lowe.

 Classement course 1 : 1.Réchède (Lola T540) ; 2.Lombardi (Lola T540) à 6,04’’ ; 3.Ghio (Van Diemen RF81) à 6,09’’ ; 4.Girardet (Van Diemen RF79) à 13,0’’ ; 5.Michel (Van Diemen RF81) à 23,1’’, etc.

Classement course 2 : 1.Lombardi (Lola T540) ; 2.Girardet (Van Diemen RF79) à 0,09’’ ; 3.Ghio (Van Diemen RF81) à 0,2’’ ; 4. Michel (Van Diemen RF81) à 14,5’’ ; 5.Richard (Van Diemen RF78) à 26,7’’, etc.

 

TROPHÉE FORMULE RENAULT CLASSIC

 

Orion brille…

La défaite du clan des Martini en Formule Renault, voilà qui tient de l’évènement ! Une fois n’est pas coutume, c’est une monoplace Orion qui l’a emporté grâce au talent de Tony Boudreault. Une victoire acquise de haute lutte dans la mesure où Jean-Baptise Emeric, leader en début de course, ne lui a jamais laissé de répit.

Moins heureux que la veille, Jean-Christian Darlot parvient à sauver une 4ème place ; bien qu’ayant effectué in tête-à- queue à l’amorce de la seconde moitié de course. Les versions FR turbo tenues en échec, la première d’entre elles se contente de la 3ème place aux mains d’Arnaud France.

Classement course 1 : 1.Darlot (Martini MK33) ; 2.Emeric (Martini MK65) à 4,3’’ ; 3.Lacour (Martini MK33) à 10,7’’ ; 4.France (Martini MK38) à 11,3’’ ; 5.Leininger (Martini MK38) à 16,3’’, etc.

Classement course 2 : 1.Boudreault (Orion FR90) ; 2.Emeric (Martini MK65) à 1,2’’ ; 3. France (Martini MK38) à 6,7’’ ; 4.Darlot (Martini MK33) à 11,1’’ ; 5.Lacour (Martini MK33) à 12,8’’, etc.

 

TROPHÉE FORMULE 3 CLASSIC

 

Léone ne partage pas

Valerio Leone, le petit Italien lauréat en titre de la F3 Classic, n’est pas du genre partageur ! Pour lui la seconde course du week-end s’est achevée comme la première ; sur la plus haute marche du podium. A la faveur d’un excellent départ, Bernard Honnorat a malgré tout réussi à le tenir en respect en début de course, avant de lui céder le commandement au 8ème tour.

Le pilote- coorganisateur du meeting a par la suite eu à résister aux assauts de Francis Dougnac, puis à ceux de Patrick D’Aubreby, qui est parvenu à ses fins dans le dernier tour. Auteur d’une belle prestation, brièvement contrariée par un tête-à-
queue, Luc Cheminot hisse sa Martini ex Baldi au 5ème rang.

Classement course 1 : 1.Leone (Ralt RT3) ; 2.Dougnac (Ralt RT1) à 0,3’’ ; 3.Honnorat (RaltRT3) à 0,6’’ ; 4.D’Aubreby (Ralt RT3) à 2,8’’ ; 5.Cheminot (Martini MK31) à 3,0’’, etc.
Classement course 2 : 1.Leone (Ralt RT3) ; 2.D’Aubreby (Ralt RT3) à 2,6’’ ; 3.Honnorat (Ralt RT3) à 3,2’’ ; 4.Dougnac (Ralt RT1) à 3,8’’ ; 5.Cheminot (Martini MK31) à 9,3’’, etc.

 

HTTC GROUPE 1 CHAMPION CAR

 

A Cholley le dernier mot

La seconde course du HTTC Groupe 1 a mis longtemps à trouver son lauréat. Leader jusqu’au 9ème tour, Michel Hocquart (Ford Capri 3L) a finalement laissé filer André Cholley (Escort RS2000), déjà présent sur le podium la veille. Aux commandes de la Vauxhall victorieuse le samedi avec Claude Boissy, Alain Miran s’est glissé entre eux à 2 tours de l’arrivée.

Moins verni, « Levla »occupait la 4ème place, après avoir même bouclé le premier tour en tête, quand le circuit électrique de
sa BMW 30 CSI l’a stoppé dans sa progression. Dans la nouvelle catégorie Prostock, Philippe Gosset place sa BMW 635 en haut de la hiérarchie, devant la BMW 323i de Franck Cabarrou.

Classement course 1 : 1.Boissy (VauxhallMagnum) ; 2.Hocquart (Ford Capri) à 12,2’’ ; 3.Cholley (Ford Escort) à 15,4’’ ; 4. « Levla » (BMW 30 CSI) à 16,1’’ ; 5.Faurie (Ford Capri) à 17,5’’, etc.

 Classement course 2 : 1.Cholley (Ford Escort) ; 2.Miran (Vauxhall Magnum) à 2,5’’ ; 3.Hocquart (Ford Capri) à 5,0’’ ; 4.Faurie (Ford Capri) à 8,2’’ ; 5.Gosset (BMW 635) à 36,0’’, etc.

 

TROPHÉE MAXI 1000

 

Lefebvre n’arrête plus !

Vainqueur à l’arrachée la veille, Maxime Lefebvre s’est imposé cette fois de façon plus autoritaire en menant des débats du premier au dernier tour. Une neutralisation de course en vue de l’arrivée a toutefois permis au champion en titre, Philippe Gandini (Mini Cooper), et à Olivier Legriffon (Matra  Djet) de réduire leur retard pour finir dans les roues de l’Alpine.A110.

De son côté, René Michel place sa petite Ginetta en tête de la classe des 1000 cm3, alors que l’Anglais Jonathan Hartop,
décidément très à l’aise ce week-end, termine une nouvelle fois en tête des Cooper du Trophée Mini Classic.

Classement course 1 : 1.Lefebvre (Alpine A110) ; 2.Hartop (Mini Cooper) à 0,3’’ ; 3.Besson (Alpine A110) à 2,5’’ ; 4.Devreux (Mini Cooper) à 3,0’’ ; 5.Wood (Mini Cooper) à 7,9’’, etc.

Classement course 2 : 1.Lefebvre (Alpine A110) ; 2.Gandini (Mini Cooper) à 0,8’’; 3.Legriffon (Matra Djet) à 1,1’’ ; 4.Hartop (Mini Cooper) à 2,1’’ ; 5.Thiefain (Mini Cooper) à 5,7’’, etc.

 

ÉGALEMENT A L’AFFICHE…

 

CATERHAM CHALLENGE CLUB

 

On prend les mêmes et on recommence !

En guise de revanche à la course du samedi, Guillaume Blancardi a réussi cette fois à prendre l’ascendant sur Alexis Gronier. Mais de justesse ; seulement 6/10 de seconde les sépare à l’arrivée. Henri Bizet, autre vieille connaissance de la Caterham, complète le tiercé gagnant du jour.

Philippe Lacoste s’impose, lui, en Caterham Academy.

 

 

ALFA ROMEO CHALLENGE

Les deux courses de l’Alfa Romeo Challenge ont connu un même dénouement. Le matin comme l’après-midi, le Belge Ronny Sanen a placé sa 156 GTA en tête devant les 75 V6 du Hollandais Mark Roffelsen et du Suisse Angelo Scalia.

LES « CONSTRUCTEURS SANS PATENTE »

L’organisation de l’Historacing Festival a tenu à réunir un jury de journalistes pour primer les trois plus belles réalisations présentées à Dijon.

Ont été primées : la Races de Gilles Dupré en monoplaces, la BBM de David Rocher en protos et la Prab d’André Bodin pour les routières.

 

LEURS PROCHAINS RENDEZ-VOUS

Challenge Asavé GT/T : Magny-Cours (5-6/5

Trophée Lotus : Paul Ricard (28-29/4)

Challenge Formula Ford Historic : Pau (5-6/5)

Trophée F3 Classic :Paul Ricard (28-29/4)

Trophée FR Classic : Paul Ricard (28-29/4)

Trophée Formule Ford Kent : Magny-Cours (5-6/5)

*HTTC Groupe 1 : Le Vigeant (19-20/5)

Trophée Maxi 1000 : Le Vigeant (19-20/5)

 

Jacques FURET

Photos : Oneshooting et foto haase

Historique Historique - Autre Sport

About Author

gilles