EUROSERIES F3 : « SIGNATURE VOLKSWAGEN… APPUIE SUR PAUSE »

 

C’est avec 76 victoires, 47 pôles positions, 472 podiums et 47 records du tour que Philippe Sinault et son équipe SIGNATURE VOLKSWAGEN, mettent entre parenthèses, l’activité F3.

Après 21 ans de monoplace à haut niveau, la décision a été prise ces jours ci, de ne pas s’engager en F3 EURO SERIES en 2012, et de faire une « pause ».

SIGNATURE compte bien entendu revenir en F3 Internationale et pourquoi pas dès le Grand Prix de Macao, à l’automne 2012 …

En effet, après vingt et un ans de compétition en monoplace à haut niveau, et malgré le soutien de Volkswagen et les efforts de l’organisateur, SIGNATURE préfère se retirer pour cette saison, n’ayant pas réuni le package « GAGNANT ».

 

Durant toutes ces années, l’équipe de Philippe Sinault a remporté de très nombreux titres en monoplace : Champion et Vice Champion d’Europe de F3 Euro Series, 4 fois Vainqueur de la Coupe d’Europe FIA F3, trois fois Vainqueur de la Coupe du Monde FIA F3…

Un palmarès qui fait du Team SIGNATURE un des acteurs incontournables du sport automobile au niveau mondial depuis plus de vingt ans, avec un savoir-faire particulièrement développé en monoplace et en matière de formation de pilotes.

En 2012 SIGNATURE évoluera donc en Endurance (programme démarré en 2009) , sous l’entité que l’on connait déjà : « SIGNATECH ». L’équipe Championne LMP2 ILMC 2011, participera au FIA World Endurance Championship et aux 24H du Mans.

 

Arrêter la F3 après 21 ans de performances, est un moment important, comment le ressentez-vous ?

Philippe Sinault, Team Manager, créateur du Team et CEO du Groupe Signature, nous explique:

  » La Formule 3 et Signature c’est une vraie histoire d’amour, c’est donc effectivement un moment important, et une décision dure à prendre, mais en aucun cas une page qui se tourne. Elle représente beaucoup dans le coeur de chacun ici. Nous avons commencé notre aventure en 1990 dans un box du circuit Paul Ricard avec une F3 Dallara 090, avec Lionel Chevalier, Jean Pierre Tallan, et le pilote n’était autre que … Philippe Sinault ! Par la suite nous avons développé notre structure et nous avons créé un team professionel avec deux monoplaces en Championnat de France FFSA de F3, puis trois, puis cinq, pour passer ensuite à l’échelon international en F3 Euro Series … Nous avons eu le soutien officiel de Renault, Opel, Red Bull, et enfin de Volkswagen. Ce beau challenge a été récompensé par de nombreux titres dont nous sommes vraiment fiers. Notre savoir faire technique et humain n’aurait pas été ce qu’il est sans notre histoire avec la F3 et avec Volkswagen ».

Cet arrêt est-il définitif ? Où envisagez-vous un éventuel retour en monoplace ?

  » Non, Je n’envisage pas de tirer un trait définitif sur la F3, simplement de me retirer pour 2012. Malgré les efforts de l’organisateur et le soutien de Volkswagen, nous n’avons pas réuni le package qui garantissait d’être performant et de remplir nos objectifs vis à vis de nos partenaires. Nous reviendrons certainement en F3, la FIA devant nous proposer rapidement un terrain d’expression cohérent, international et cadré financièrement. La F3 est un outil de travail très performant et complet. Elle permet de part ses spécificités techniques et son niveau de pilotage de dénicher les futurs champions de demain. Il n’y a qu’ à consulter le palmarès de certains pilotes de F1, la plupart sont passés par la F3, Hamilton, Rosberg, Vettel, Grosjean … Nous continuerons à travailler sur le sujet en 2012 afin de programmer un éventuel retour ».

Et en conclusion …

« Je tiens sincèrement à remercier les organisateurs du Championnat F3 Euro Series qui ont fait beaucoup d’efforts pour que l’on reste parmi eux, et tout particulièrement Volkswagen Motorsport avec qui nous avons vécu une aventure sportive, technique et humaine fantastique pendant 4 ans et qui nous a permis de devenir une des meilleures équipes sur le plan International. »

 

Pour l’heure, le Team Berrichon se concentre sur sa campagne 2012 en endurance. Après des débuts encourageants aux récentes 12 Heures de Sebring ou le Team alignait une LMP2 pour l’équipage composé du trio Franck Mailleux, Olivier Lombard et Jordan Tresson, l’équipe Signatech-Nissan se prépare pour la seconde manche dub Championnat du monde WEC laquelle se déroulera le samedi 5 mai prochain sur le toboggan Ardennais de Frtancorchamps, à l’occasion des Six Heures de Spa, ou Philippe Sinault et Didier Calmels engageront cette fois deux bolides.

La composition de l’équipage de cette seconde Signatech étant révélé d’ici quelques jours…

Gilles GAIGNAULT

Photos : VW – DPPI – ROLEX – Stephan COOPER

 QUELQUES UNS DES ANCIENS PILOTES SIGNATURE F3 …

BENOIT TRELUYER /1999 : pilote officiel Audi Endurance – vainqueur des 24H du Mans 2011
JONATHAN COCHET /2000 : pilote de F1 Prost Grand Prix.
TIAGO MONTEIRO /1998 à 2001: pilote de F1 Jordan & officiel SEAT en WTCC
YUJI IDE /2002 : pilote de F1 Super Aguri
NICOLAS LAPIERRE /2003 & 2004 : pilote officiel Toyota en WEC & 24H du Mans.
LOIC DUVAL /2004 & 2005 : pilote officiel AUDI 24h du Mans, pilote Super GT Japon
JAMES ROSSITER /2005 : pilote F1 chez Super Aguri & Honda
GUILLAUME MOREAU /2005 & 2006 : est pilote OAK Racing aux « 24H du Mans » & WEC
ROMAIN GROSJEAN / 2006 : pilote F1 LRGP
EDOARDO MORTARA /2007, 2008, & 2010 : officiel Audi en DTM
JEAN KARL VERNAY /2007, 2008 & 2009 : Champion d’Indylight 2010
FRANCK MAILLEUX /2008 : pilote SIGNATECH NISSAN aux « 24H du Mans « & Champion ILMC LMP2 2011
MARCO WITTMANN : pilote DTM BMW

 

F3

About Author

gilles