ELMS : BECHE-THIRIET ET L’ORECA-NISSAN, REMPORTENT LES SIX HEURES DU CASTELLET AU PAUL RICARD

 

L’équipage composé du tandem Mathias Beche et Pierre Thiriet, au volant d’une Oreca-Nissan  de l’écurie   Thiriet By TDS Racing et basée à Béziers dans l’Hérault,  a remporté ce dimanche en fin d’aprés-midi, les Six Heures du Castellet, manche d’ouverture du nouveau Championnat ELMS (EurOpean Le Mans Séries) qui succède en raison de la création du Championnat du monde cette année, le WEC, à l’ancien LMS (Le Mans Séries)

Épreuve disputée sous un chaud soleil sur le toujours aussi magnifique circuit Provençal du Paul Ricard

L’équipage victorieux triomphe en devançant dans l’ordre, une autre Oreca-Nissan, celle de la jeune écurie Alsacienne SLR de Sébastien Loeb et Dominique Heintz et que se partageaient l’excellent trio formé des chevronnés et ex pilotes de l’équipe Peugeot, le Marseillais Nicolas Minassian et l’Alésois Stéphane Sarrazin, associé au jeune espoir, l’autre Nico, le Vendéen Nicolas Marroc.

Et la Status-Judd-BMW des Britanniques Yelmer Buurman- Dean Sterling et Alexander Sims, qui finit troisième et complete ce premier podium de l’ELMS 2012

A l’arrivée, les jeunes vainqueurs s’ils  semblaient ravis, paraissaient néanmoins un tantinet surpris.

 

Surtout de se retrouver sur la plus haute marche du podium devant  les pilotes d’expérience et multi-titrés que sont Minassian et Stéphane Sarrazin, ce dernier trois fois poleman des très prestigieuses 24 Heures du Mans et coaché par Sébastien Loeb, l’octuple Champion du monde des Rallyes, leur patron chez SLR, et qui lui aussi se retrouvait à leur côtés

Redescendus du podium, Mathias Beche, un Genevois, expliquait:

 » Je dédie cette victoire à ma mère décédée il y a deux mois. Pour en revenir à notre succès, c’est un formidable week-end. Nous réalisons la totale, le hat-trick (pole-meilleur tour et victoire). C’est incroyable. »

Son acolyte, Pierre Thiriet qui vit à Epinal dans les Vosges – comme Antoine Leclerc-  enchainait :

 » Franchement, un immense merci à toute notre équipe. Ils ont été si rapides si fast, lors de nos arrêts-ravitaillements. »

Sur que l’émotion était trop forte pour nous en dire un peu plus !

si les vainqueurs étaient on l’a vu HEU-REUX, que dire de … Sébastien Loeb, jeune patron d’équipe, qui des son entrée en compétition, signe déjà un podium, l’Oreca-Nissan du SLR (Sébastien Loeb Racing) finissant seconde.

Le trio Minassian-Sarrazin-Marroc, ayant de surcroit vraiment découvert l’auto ce samedi matin, parcourant quelques tours  – un rapide déverminage d’une vingtaine de tours –  mardi dernier des la réception de la voiture

Loeb de retour du Portugal, suite à sa déconvenue, sa sortie de route jeudi qui s’est soldée par un tonneau au Rallye du Portugal, affichait lui aussi une mine réjouie…

Et on le comprend !

 

Sa semaine plutôt mal entamée, se terminait de la meilleure des façons avec ce premier podium pour son équipe :

 »  C’est sur que j’aurais préféré me trouver ce dimanche la – bas en Algarve mais il faut faire avec. C’est pourquoi ce podium me comble. Tout le mérite en revient à notre équipe, à tous nos gars, à nos mécanos, aux ingés et évidemment à nos trois pilotes. J’adresse une super mention au plus jeune qui a parfaitement tenu son rang et roulé à haut, très haut niveau. Côté technique tous nos mécaniciens ont aussi réalisés un sans faute lors des arréts au stand. Bravo à eux. Absolument aucune erreur. Alors si ce podium ne remplace pas un résultat au Portugal, il me met toutefois beaucoup de baume au cœur. »

Et il concluait :

« Pour une première, nous ne pouvions pas rêver  mieux. Les n pilotes ont été très bons. Stéphane et  Nicolas ont confirmé qu’ils sont des  références de la discipline. Nicolas Marrocn lui a  réalisé une superbe course et a certainement surpris  beaucoup de monde. Quant à l’équipe, alors qu’elle  découvre une discipline qui n’est pas facile à appréhender, elle n’a pas commis la moindre  erreur. Bravo ! Bien évidemment, il y a des paramètres à peaufiner, mais le team a déjà montré  qu’il est à la hauteur du défi… »

Dominique Heintz, avec émotion enchaînait :

« Je suis tout simplement sans voix !   Je pense qu’il faudra un peu de temps pour vraiment réaliser. Ma première pensée  va aux ingénieurs et aux mécaniciens, qui ont énormément travaillé ces dernières semaines.  Les pilotes ont été formidables. Nous sommes montés en puissance au fil du week-end et  obtenir un podium, pour une écurie si jeune, c’est extraordinaire. Nous avions dit que les  résultats viendraient en ayant une bonne ambiance : c’est le cas, elle est incroyable ! Tous les  membres du team sont restés unis pour décrocher cette seconde place »

Le film de leur course…

7éme sur la grille, Nicolas Minassian prend un bon départ, mais il doit céder plusieurs positions  après avoir été légèrement poussé par un autre concurrent. 9éme  , le Marseillais grimpe dans la  hiérarchie au fil de son double-relais qu’il achève aux portes du Top 5. Nicolas Marroc le relaye  à bord de la ORECA 03 et poursuit la remontée entamée par son coéquipier.

 

Le Team Sébastien  Loeb Racing évite les embuches et se hisse dans le tiercé de tête. Après un complément d’huile sur la n°19 et 3h20 de course, Stéphane Sarrazin s’installe dans le baquet. Parmi les plus  rapides, le Gardois conforte le troisième rang, se dédouble par rapport au leader et s’empare de  la 2éme position à 1h45 du terme. Il n’en sera pas délogé.

Malgré un changement de capot avant  demandé par les commissaires, le team Sébastien Loeb Racing coupe la ligne d’arrivée à une  superbe 2éme  place !

Devançant pour la seconde place sur le podium (photo), la Status  des très rapides Anglais Buurman- Sterling et Sims, finalement troisiéme après une course magnifique

Gilles GAIGNAULT

Photos : Valérie MAUREL – Raymond PAPANTI

 (A suivre)

 L’ORECA-NISSAN VICTORIEUSE DU DUO BECHE- THIRIET

LA STATUS MÈNE LE DÉBUT DE COURSE DEVANT L’ORECA-NISSAN QUI L’EMPORTERA

ELMS Sport

About Author

gilles