WRC. RALLYE DU PORTUGAL. LOEB DEJA ELIMINE MAIS HIRVONEN DANS LE PELOTON DE TÊTE

 

 

Sensation au Rallye du Portugal, quatrième manche du Championnat du monde des Rallyes 2012.

A peine entamé, la course est… déjà terminée pour les octiples CHAMPIONS du monde et actuels leaders du millésime 2012 !!

Partie de Lisbonne pour s’achever dans le sud du pays en Algarve, la première étape du Rallye du Portugal a effectivement été marquée par plusieurs coups de théâtre, à commencer par l’inattendue sortie de route éliminatoire de Sébastien Loeb et Daniel Elena !!!

Toutes les chances du Citroën Team reposent désormais sur les épaules de Mikko Hirvonen et Jarmo
Lehtinen, troisièmes à cinq petites secondes des leaders.

Après avoir disputé la spéciale qualificative mercredi matin, les concurrents du Rallye du Portugal se retrouvaient jeudi à Lisbonne pour la première spéciale, disputée avec le monastère des Hiéronymites en toile de fond.

Une fois le public régalé par les longues glissades des WRC sur les pavés de la capitale portugaise, les équipages mettaient le cap au sud pour aller disputer les premières spéciales sur terre.

Courus de nuit, les trois secteurs chronométrés tracés près d’Ourique avaient posé de véritables dilemmes au moment du cornélien choix des ordres de départ…

Craignant que la poussière ne stagne dans l’atmosphère, Mikko Hirvonen et Sébastien Loeb avaient préféré s’élancer aux deux premières positions.

Avant même de prendre connaissance des chronos de ses principaux adversaires dans l’ES2, Sébastien Loeb quittait la course après une sortie de route dans l’ES3.

« J’arrivais sur un ‘ciel’ amorcé par un court virage à gauche suivi d’une courbe à droite. Daniel m’a annoncé la bonne note, mais j’ai continué à tourner à gauche », décrit l’octuple Champion du Monde.

« J’ai tenté de corriger, mais ma DS3 WRC a glissé dans un grand fossé et nous sommes partis en tonneaux. Les dégâts n’étaient pas si importants… sauf l’arceau de sécurité qui a bien joué son rôle en se déformant. »

L’équipage n°1 ne pourra donc pas repartir demain en Rally2 :

« C’est dommage, car la petite avance que nous avions creusé en tête du Championnat du Monde risque de s’évanouir. »

Pendant ce temps, Mikko Hirvonen croisait le fer avec Jari-Matti Latvala et Petter Solberg. Le Finlandais bouclait la première journée en troisième position, à seulement 5’’ de Latvala et 2’’4 de Solberg.

« C’est presque amusant de voir des écarts aussi faibles alors que nous et nos rivaux avions fait des choix opposés en ce qui concerne les ordres de
départ », relève Mikko.

« Je ne sais finalement pas qui avait retenu la meilleure option, mais je reste persuadé que nous avons pris moins de risques. S’il y avait eu plus de poussière ou si la pluie était tombée plus tôt, nous aurions alors euun grand avantage. »

Mikko supporte désormais toutes les chances du Citroën Total World Rally Team :

« J’ai été dans une situation similaire à de nombreuses reprises par le passé. Evidemment, l’idéal serait de gagner ! En tous cas, je ne serais pas satisfait d’être toujours troisième à l’arrivée du rallye. Je vais me battre en sachant très bien que je dois absolument être à l’arrivée pour marquer des points aux Championnats du Monde. »

Loeb ‘ out ‘ la route semble désormais libre pour les deux pilotes du Team ‘ usin e ‘Ford, Latval et Solberg

Une occsion en  » Or  » et inesp&rée de reprendre au Champion Français de précieux points au classement mondial

Christian COLINET

Photos : Jo LILINI

Sport WRC

About Author

gilles