GP DE FRANCE 2012 MOTO AU MANS: UN MUST MONDIAL…

C’est l’un des GP les plus prestigieux de l’année, et les spectateurs vont y être reçus comme des rois. Ce week-end des 18-19-20 mai est un incontournable absolu. 97 000 spectateurs l’an dernier, ce qui est clairement l’évènement sportif le plus couru en France, on en attend au moins 10 000 de plus cette année et ils seront là. Voici pourquoi.

PADDOCK DE MONSTRES SACRÉS 

Six pilotes français, qui font beaucoup mieux que dernier ou dans le mur au troisième tour (suivez mon regard), c’est déjà un premier élément de succès. Cinq d’entre eux sont venus se présenter lors de la conférence de presse du GP à Paris, Alexis Masbou étant pris par ses recherches de sponsor, il n’a pas encore bouclé son budget.

Alan Techer est le nouveau de la bande. « J’ai commencé à l’âge de sept ans, en pee wee. Depuis deux ans, j’ai couru dans les challenges Red Bull, et cette année, j’ai eu une opportunité en Moto3. Comme depuis des années, mon père m’a incroyablement aidé. La FFM et Claude Michy aussi« .

ALAN TECHER

Claude Michy, ici à gauche sur la photo, on y reviendra.

C’est le promoteur de l’évènement depuis 1994.

Il aide financièrement les débuts de ce très jeune pilote.

Jacques Bolle, président de la FFM est dans le coup aussi. « Nous avions fait la même chose, Claude Michy et la FFM, pour Johann Zarco, et ça a plutôt bien fonctionné! En fait, le GP de France et la FFM ont le même besoin, qu’il y ait des pilotes français en GP. La FFM s’associe donc de façon substantielle dans le financement de la saison de Techer ».  

JACQUES BOLLE ET LOUIS ROSSI

Lecteur, je vais me répéter, moi qui me suis quasiment toujours battu avec les présidents de fédés, pas seulement dans la moto d’ailleurs.

Celui-ci me va totalement.

Le monde de la moto a besoin de mecs comme ça.

Ancien motard (vainqueur du GP de Silverstone en 19983), il frappe là où il le faut.

Rachetant des terrains de cross menacés, attaquant avec succès des préfets qui outrepassent leurs droits, soutenant réellement de jeunes talents…

Je vais cesser d’en écrire le panégyrique, (l’éloge), on pourrait croire que sur mes vieux jours je fais partie de la presse couchée.

Que nenni!

Un jour j’écrirai peut-être qu’il a fait une connerie.

Mais pour l’instant, sans-faute.  

LES VIEUX DE LA VIEILLE…

Après Techer, on retrouve les autres talents déjà connus de la moto française. Qui se portent tous bien.

Louis Rossi roule (vite!) en Moto3. 

LOUIS ROSSI DIT "BUSINESS MAN" AVEC AUTONEWSINFO

 Il a réussi à réunir un budget de 380 000 euros, ce qui est nécessaire pour rouler dans un bon team.

Il m’explique que le Conseil Général de l’Aisne est son sponsor à la fois le plus généreux et le plus fidèle.

On le surnomme « businessman » parce qu’en plus de savoir faire des chronos, il sait trouver de l’oseille.

Malgré une chute durant les récents essais de Jerez, il décroche un  dixième temps et espère le top 5 en fin de saison.

On va voir Johann Zarco.

Qui nous dit qu’il roule comme un malade.

C’est que passer du 125 deux-temps au Moto2 quatre-temps c’est comme apprendre une autre langue et devoir la parler comme un prix Nobel de littérature en un an.  

JOHANN ZARCO

« Pour oublier les réflexes du 125, avec des moteurs incroyablement pointus que l’on domine à grands coups d’embrayage, pour utiliser à fond la puissance, le couple et le frein moteur des 500 Honda, une seule solution, rouler. J’ai fait au total presque 5000 km. Et tous les jours j’apprends » me dit Johann.

Laurent Corric, boss du circuit d’Alès, me confirme qu’il voit Johann limer le bitume sans arrêt, frénétiquement.

Laurent Fellon, son manager, me dit que Yamaha France leur a prêté une 600 pour ces entraînements et que grâce à cela, ils ont pu chercher à gagner des secondes au lieu de chercher du pognon.

Bon, il a quand même fallu trouver 400. 000 euros pour la saison .

Mais ça marche.

Regardez le sublime cliché de Stan Perec ci-dessous.

Il envoie le Zarco!

JOHANN ZARCO BY STAN PEREC

Mike di Meglio est venu dire à quel point il veut marcher cette année avec l’objectif de monter en MotoGP. 

On sait qu’en Moto2, les moteurs sont tous identiques, ce sont donc les cadres et les pilotes qui font la différence.

Il en est à son cinquième cadre différent.

Mais dit il, « cette année, j’ai enfin une équipe qui m’écoute« .

Enfin Randy de Puniet est venu recevoir une sorte d’ovation.

Il est le plus rapide de la nouvelle catégorie de motos qui arrive en MotoGP, les CRT.

RANDY DE PUNIET

« J’ai bien failli abandonner. Plus de moto proto. Et mon premier essai sur l’Aprilia CRT a été dramatique. Et puis je me suis ressaisi. J’aime trop ça courir. Et on a bossé sur la moto. Bon, on a trente chevaux de moins que les protos, au Qatar, on va juste les regarder passer. Au Mans en revanche, on pourra se bagarrer un peu. Cela dit, je sais que la Dorma annonce qu’en 2015, les CRT seront les motos de MotoGP. Mais c’est loin 2015. J’en suis à ma quatorzième année de GP« .

On a compris qu’entretemps, Randy se referait bien un coup de vraie moto de GP…

CLAUDE MICHY VA RECEVOIR LES SPECTATEURS COMME DES PRINCES…

CLAUDE MICHY

 Souriez vous êtes des privilégiés.

On vous a déjà dit il ya quelques jours tout ce que vous offrent le GP de France et son promoteur, Claude Michy,  si vous avez la vraie bonne idée du mois, aller voir ce formidable évènement au Mans.

Claude Michy organise le GP de France depuis 1994.

Il sait ce qu’il faut faire pour que ce GP reste le plus animé de toute la saison.

Autoroutes gratuites, billet unique à 67 euros (avant le 17 avril) qui donne accès à toutes les tribunes non réservées, les parkings, les campings, les rencontres avec les pilotes, le show du samedi soir, les deux concerts du vendredi et du samedi.

Les onze écrans géants autour du circuit, le baladeur branché sur Radio GP de France.

Les 10 000 places supplémentaires en tribune.

Voilà comment on fait venir 97 000 spectateurs en 2011 et que l’on est déjà à + 10% cette année…

Parce que pour le reste, il ya aussi tout ce qu’offrent les autres GP.

jORGE LORENZO

Des Stoner, des Lorenzo, des Valentino Rossi, des Marc Marquez, des Maverick Vinales.

Des bagarres de folie, car Le Mans est un circuit de guerriers.

Des podiums dignes des triomphes des généraux vainqueurs de la Rome antique!

Des instants terrifiants de beauté.

Des dieux vivants.

CASEY STONER

LE GP de France est le quatrième de la saison.

Le GP de France est l’un des trois plus beaux de l’année.

Vous y êtes reçus sur un tapis rouge… (ce qui n’est pas exactement le cas sur d’autres circuits prestigieux…)

Le GP de France est l’endroit où il faut être les 18, 19, 20 mai.

Toutes les infos sur gpfrancemoto.com

JEAN LOUIS BERNARDELLI

PHOTOS ADRIEN CLEMENT, STAN PEREC, MOTOGP

Circuits Le Mans Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis