INDYCAR : OUVERTURE A SAINT PETERSBURG AVEC BOURDAIS ET PAGENAUD

 

 LE NÉO-ZÉLANDAIS SCOTT DIXON, MEILLEUR TEMPS DE LA 1ère SÉANCE LIBRE

Ce week-end, à Saint-Petersburg en Floride, se déroule la manche d’ouverture de la saison du Championnat Américain Indyca

Avant l’accident mortel survenu au Britannique Dan Wheldon à Las Vegas à l’automne dernier, les responsables de cette discipline avaient déjà décidé de ne plus autoriser les monoplaces utilisées depuis 2003.

Du coup, à partir de cette saison, les écuries utilisent désormais un tout nouveau châssis unique conçu en Italie par Dallara et qui porte le nom du regretté pilote vainqueur des 500 Miles d’Indianapolis sous l’abréviation DW pour Dan Wheldon

Mais les Teams pouvaient choisir entre trois motoristes : Chevrolet. Honda et Lotus.

 

 

Autre nouveauté cette année, deux pilotes Français, déjà venus se frotter aux pilotes de l’Indycar, vont disputer la totalité de la  saison :

Sébastien Bourdais et Simon Pagenaud

Le manceau Sébastien Bourdais, est d’ailleurs un habitué des États-Unis car il a disputé l’an passé plusieurs manches du calendrier et a aussi et surtout, été quatre fois sacré Champion en Champcar, avec le Team Newman-Haas, entre 2004 et 2007, avant l’unification avec l’Indycar.

Il roulera cette fois-ci pour l’écurie Dragon Racing qui aligne une Lotus.

Avant de débuter sa campagne 2012, il explique :

« Nous sommes très en retard dans notre préparation car je n’ai toujours pas tourné avec ma Dallara. Mon objectif premier sera donc de tenter de finir meilleur pilote Lotus. En espérant aussi être compétitif face aux pilotes roulant avec des monoplaces propulsées par des moteurs Honda et Chevrolet.»

Quant à Simon Pagenaud, lui aussi il a déjà roulé l’an dernier, effectuant trois piges, au volant d’une Indycar et ne sera donc lui non plus pas trop dépaysé.

Et ce d’autant plus qu’auparavant et à l’instar de Bourdais, le Limougeaud a lui aussi pas mal couru aux USA, participant au Championnat d’endurance ALMS (American Le Mans Séries)  y remportant de beaux succès.

Néanmoins, il va cette année disputer toute la saison et il va devoir apprendre plusieurs circuits pour se familiariser avec quelques pistes qu’il va découvrir.

Le pilote du Team  Sam Schmidt Motorsports, qui roulera lui dans le baquet d’une Dallara-Honda, confie :

« J’ai vraiment hâte de découvrir de nouvelles sensations et de bien m’adapter à cette nouvelle discipline. Je suis un pilote éclectique et j’aime les nouveaux challenges »

Autre avantage pour les deux  » expatriés  », ils se connaissent parfaitement ayant été partenaires dans l’équipe d’endurance Peugeot

Concernant son bolide, Simon, ajoute :

« Il s’agit d’une Dallara propulsé par un moteur Honda. Un V6 de 2,2 litres de cylindrée développant autour de 740 chevaux. En vitesse de pointe sur les pistes en ovale, on va frôler les 400 km/h »

Avec des moyennes effarantes et étourdissantes de 370 km/h.

Autre grosse attraction, la présence du vétéran des Grands Prix de Formule 1, le Brésilien Rubens Barrichello.

Non conservé par Sir Franck Williams qui lui a préféré son jeune compatriote Bruno Senna, Rubinho qui ne se voyait pas arrêter la course, s’est démené comme un diable tout l’hiver dans le but de se dénicher un volant pour poursuivre sa brillante carrière qui l’a vuv remporter   Grands Prix !

Finalement, le petit – par la taille nullement par le talent – Brésilien est parvenu grâce à son excellent carnet d’adresse et à ses multiples relations, à trouver un volant en Indycar, au sein de l’écurie de son vieux pote et compatriote Tony Kanaan dans l’équipe KV Racing Technology :

Avant de rejoindre la Floride, il  racontait à des journalistes de ses amis qui nous l’ont rapporté:

«Je me réjouis vraiment de poursuivre a déjà longue carrière et je suis sincèrement véritablement heureux de continuer à courir. Avec le Team, j’ai participé à de bonnes séances de roulage. Mais actuellement mon plus gros problème reste la découverte des pistes que je ne connais pas.  A commencer par celle de Saint Petersburg que je vais découvrir. Je l’ai juste vu en vidéo. Ayant disputé de nombreuses fois le GP de Monaco, j’ai un petit avantage d’avoir l’habitude d’un circuit en ville. J’espère apprendre vite  le tracé ici, ainsi je pourrais passer un bon premier week-end en Indycar avec mon équipier et le KV Racing Technology.»

 

LE DEPART A SAINT PETERSBURG EN 2011

 

Comme ces dernières années, la lutte pour la victoire devrait opposer une nouvelle fois, l’Écossais Dario Franchitti (Target Chip Ganassi Racing), quadruple Champion et triple tenant du titre, lequel devra encore repousser les assauts du Néo-zélandais Scott Dixon (Team Chip Ganassi) et des deux fers de lance du Team de Roger Penske, l’Australien Will Power et le Brésilien Helio Castroneves.

Interrogé, Dario lâche :

« Tout redémarre de zéro avec la nouvelle monoplace et le nouveau règlement. Dans ces conditions, on peut légitiment penser qu’une douzaine de pilotes sont capables de remporter des courses et une petite dizaine peuvent logiquement espérer décrocher le titre  »

Première levée ce dimanche.

En 2011, Will Power avait signè la pôle mais la victoire ètait revenue à Dario Franchitti

Ce vendredi, A Saint Petersburg lors des premiers essais libres, c’est Scott Dixon qui s’est montré le plus rapide.

En effet,  le meilleur temps de la 1ère séance des essais libres ce vendredi revient à Scott Dixon (Dallara DW12-Honda) du Team Chip Ganassi, en 1’03″0406 devant deux pilotes de l’écurie de Roger Penske, Ryan Briscoe (Dallara DW12-Chevy)  second  en 1’03″5190  et Will Power (Dallara DW12-Chevy) , 3ème en  1’03″5747.

Dario Franchitti, son équipier au sein du Team Ganassi (Dallara DW12-Honda) réalise le 4ème chrono en  1’03″6013 devant et c’est une excellente nouvelle, le Français Simon Pagenaud (Dallara DW12-Honda) de l’équipe Sam Schmidt, excellent 5ème en  1’03″6417.

L’autre pilote tricolore, le manceau Sebastien Bourdais (Dallara DW12-Lotus) du Team Dragon, obtient le 21ème temps en  1’04″4874.

Les deux ‘ féminines ‘ la Suissesse’  Simona de Silvestro (Dallara DW12-Lotus) de l’ècurie  HVM  et la Britannique  Katherine Legge (Dallara DW12-Lotus) partenaire de Bourdais chez  Dragon, se classent 23ème et 26ème, respectivement en  1’04″9147 et  1’07″3331.

Quant au Brésilien, Rubens Barrichello, qui arrive de la F1, il signe le 24ème chrono au volant de sa Dallara DW12-Chevy du Team  KV, en 1’05″6681

 

Peter GRISWOLD

Photos : INDYCAR  et TEAMS

 LA PREMIÈRE SÉANCE LIBRE VENDREDI

 

1 Scott Dixon : 1:03.0406
2 Ryan Briscoe : 1:03.5190
3 Will Power : 1:03.5747
4 Dario Franchitti : 1:03.6013
5 Simon Pagenaud : 1:03.6417
6 Justin Wilson : 1:03.6704
7 Marco Andretti : 1:03.7928
8 Mike Conway : 1:03.8333
9 Graham Rahal : 1:03.8522
10 Helio Castroneves :  1:03.8728
11 Josef Newgarden : 1:03.8772
12 EJ Viso :  1:03.9142
13 James Jakes :  1:03.9634
14 JR Hildebrand : 1:04.0914
15 Takuma Sato : 1:04.1072
16 James Hinchcliffe : 1:04.1079
17 Ryan Hunter-Reay :  1:04.1239
18 Tony Kanaan : 1:04.1404
19 Oriol Servia : 1:04.2946
20 Alex Tagliani : 1:04.3861
21 Sebastien Bourdais : 1:04.4874
22 Charlie Kimball : 1:04.6632
23 Simona de Silvestro : 1:04.9147
24 Rubens Barrichello : 1:05.6681
25 Ed Carpenter : 1:06.0310
26 Katherine Legge : 1:07.3331

Indycar

About Author

gilles