F1 : DES DEBUTS TIMIDES DES FRANÇAIS A MELBOURNE

LE PRESIDENT NICOLAS DESCHAUX AVEC LA COLONIE DES PILOTES FRANCAIS

 

Les satisfactions sont au rendez-vous pour les Français qui ont pris le départ de la saison 2012 de F1, malgré des résultats en demi-teinte.
Romain Grosjean, a réussi une formidable performance en s’octroyant, agréable surprise,  le samedi  le troisième temps  des qualifications du Grand Prix d’Australie à Melbourne, alors que Jean-Éric Vergne et Charles Pic, ont terminé eux, classés pour leur tout premier Grand Prix de F1.

 

 

L’infortuné Grosjean étant victime en début de GP de la fougue du Vénézuélien Pastor Maldonado, le poussant, malheureusement, à l’abandon…

Romain Grosjean, avec une petite demi-saison de F1 dans ses bagages, était le plus expérimenté des trois Français qui ont débarqué en Formule 1 cette année.

Mais, après le douloureux épisode Renault en 2009, son retour en F1 s’apparentait à une nouvelle page dans la carrière du récent Champion de la série GP2.

Il a fêté ses retrouvailles avec la discipline Reine des monoplaces, en réalisant une séance de qualifications, reconnaissons-le, de toute beauté.

Troisième sur la grille, Romain n’était devancé que par les deux anciens Champions du Monde de l’écurie McLaren,  les duettistes Lewis Hamilton et Jenson Button.

Malheureusement, après un départ poussif, le pilote Lotus a vu sa course se terminer dés le 3ème tour après, on l’a dit, un accrochage avec la Williams de Pastor Maldonado.

 

Revenu à son stand, il expliquait :

« Je suis frustré car nous aurions pu obtenir un bon résultat. Je voulais finir sur le podium, nous en avions le rythme. Ce qui est rassurant, c’est que la voiture est performante. Je vais tout donner pour faire un bon résultat en Malaisie, d’autant que c’est un de mes circuits préférés. »

 

 

La course s’est passée plus loin pour le débutant  Charles Pic, qui a terminé au 15ème rang mais qui est presque parvenu à rallier l’arrivée pour son premier Grand Prix et malgré un roulage franchement des plus limité cet hiver.

Ayant dû rentrer dans son box à deux tours de l’arrivée, l’ancien pilote de l’équipe de France FFSA, raconte :

« C’est un bon début pour moi et même pour la voiture. Tout s’est plutôt bien passé pour ma toute première course. J’ai dû ralentir en fin de course en raison d’un problème de pression d’huile et l’équipe voulait que je sois précautionneux avec la voiture. Malheureusement je n’ai pas pu voir le drapeau à damier.

Toutefois, le pilote de l’équipe Marussia, est classé, à la 15ème place.

En fin de course, devant Charles Pic, Romain Grosjean, étant hors-course, Jean-Éric Vergne apparaissait comme le seul Tricolore capable de marquer des points.

 

Pourtant seizième en début de course, le pilote de la Scuderia Toro Rosso a su se faufiler au fil de la course et à la faveur de l’entrée en piste de la voiture de sécurité.

 

Malheureusement, « JEV » a, dans le dernier tour, laissé filer une bonne 10ème place, synonyme de  son tout premier point en F1 et qui lui tendait les bras

« Malgré mes pneus usés, je faisais de très bons chronos. C’est dommage d’avoir voulu trop attaquer à la fin et d’avoir perdu du terrain. C’est la course ! J’ai appris de ma première en F1 et il y a encore dix-neuf autres occasions de marquer des points. »

Dès ce week-end, notre trio tricolore sera de nouveau en piste, avec la seconde manche du Championnat 2012, à Sepang en Malaisie ! On souhaite une confirmation des débuts acceptables, des nôtres en F1

 

Gilles GAIGNAULT
Photo : FFSA- Jean François GALERON – Romane Didier – Red Bull

F1 FFSA Sport

About Author

gilles