RALLYE DU TOUQUET : NOUVELLE VICTOIRE POUR LA SUBARU D’ERIC BRUNSON

 

 Éric Brunson, le Team Saintéloc Racing – Mister Auto et Charles Martin gagnent ce samedi le Rallye du Touquet, première manche de la saison, du Championnat de France des Rallyes

 

Éric Brunson et David Heulin (Subaru Impreza WRC) sont les grands vainqueurs de cette 52ème édition du Rallye Le Touquet Pas-de-Calais. Ils devancent Jean-Marie Cuoq et Marielle Grandemange (Ford Focus RS WRC – Team Chazel by GT2i Ëroik Drink), deuxièmes, et Pierre et Martine Roché (MINI John Cooper Works WRC – Team FJ.com – Motul), troisièmes et qui complètent ce premier podium 2012.

 

 

Avec Dany Snobeck et Gilles Nantet, deux anciens Champions de France des Rallyes, étaient au départ de cette 52ème édition du Rallye Le Touquet Pas-de-Calais, première épreuve du Championnat de France des Rallyes 2012, aux côtés de 165 autres concurrents.

Mais aucun des deux n’a au final rallié et vu l’arrivée de ce premier rendez-vous de la saison. Du coup, deux des candidats à la victoire ‘ hors jeu’ c’est néanmoins vers, d’anciens vainqueurs du « Touquet », Eric Brunson (2008 et 2011) et Jean-Marie Cuoq (2006 et 2007), qui se sont illustrés sur les routes du Pas-de-Calais.

 

 

Rapidement en action car profitant de sa parfaite connaissance de la Subaru Impreza WRC, Eric Brunson a pris la tête du classement général durant la première journée. De kilomètre en kilomètre, le revenant Jean-Marie Cuoq a réagi.

L’Ardéchois de Borèe, au dessus de St Martial, le village situé à l’arrivée du fameux Burzet et pilote du Team Chazel by GT2i Ëroik Drink, a d’abord réduit l’écart avant de parvenir à passer en première position en début de seconde étape.

Mais l’apparition de la pluie et un marquage de pneumatiques moins adapté à ces conditions, n’ont malheureusement pas permis à Jean-Marie Cuoq de défendre ses chances jusqu’au bout. Eric Brunson reprenant la première position dans l’avant-dernière spéciale et, malgré un tête-à-queue dans l’ultime chrono,le laurèat de l’édition 2011, parvenait à renouveler son exploit et à s’imposer pour la troisième fois au Touquet et la  seconde consécutive.

 

Derrière l’intouchable duo, Julien Maurin et Olivier Ural (Ford Fiesta RS WRC) et Pierre et Martine Roché (MINI John Cooper Works WRC) ont offert un beau spectacle au nombreux public regroupé dans les zones spectateurs.

 

Une double crevaison éliminait hélas Maurin dans la dernière boucle et permettait à la famille Roché – Martine et son fils Pierre – de monter sur le podium devant Jean-Charles Beaubelique et Cédric Hugonnot (Ford Focus RS)

 

 

Et les Belges, Freddy Loix et Lara Vanneste (Peugeot 207 Super 2000) qui effaçaient avec énergie un retard, dû à un problème de transmission durant la première étape pour finalement passer devant Cédric Robert et Matthieu Duval (Peugeot 207 Super 2000 – Team Saintéloc Racing – Mister Auto) dans le dernier chrono.

 

 

Champion de France des Rallyes Team en titre, le Team Saintéloc Racing – Mister Auto, de Sébastien Chetail, débute parfaitement la défense de sa couronne avec une première victoire grâce à Mathieu Arzeno (Citroën DS3 R3) et Cédric Robert (Peugeot 207 Super 2000) devant le Team 2HP Compétition – veloperfo.com d’Eric Meyer (Subaru Impreza) et Jean-Nicolas Hot (Subaru Impreza N15) et le Team MSR by GBI.com – Minerva Oil de Mickael Lobry (Mitsubishi Lancer Evo) et Stéphane Pustelnik (Renault Mégane RS).

Après le retrait du très attendu Florian Bernardi, un autre redoublant, Charles Martin, est allé chercher sa première victoire en Championnat de France des Rallyes Junior. Il s’impose devant un nouveau venu, Julien Rambault, et Damien Defert. Nicolas Romiguière, le Champion de France des Rallyes Junior en titre, réussit sa première apparition avec la Twingo R.S. R2 Evo engagée par Renault Sport Technologies en gagnant la classe R2.

 

Référence du Championnat de France de la Montagne, Anthony Cosson (Porsche 997 – Team 2B Yacco) débute sa campagne en Championnat de France des Rallyes par une victoire probante en Trophée Michelin. Il gagne cette première manche avec seulement 0’’5 d’avance sur Ludovic Gal (Peugeot 207 Super 2000 – Team Saintéloc Racing – Mister Auto). Johan Vanson (Mitsubishi Lancer Evo 6) complète le podium.

Dans le cadre des trois formules de promotion présentes, Mathieu Arzeno (Citroën DS3 R3 – Team Saintéloc Racing – Mister Auto) en Citroën Racing Trophy, Stéphane Lefebvre (Peugeot 207 RC – Team PH – Sport BeMore) en Volant Peugeot 207 et Charles Martin (Twingo R.S. R1) en Trophée Twingo R1 pourront fêter leur premier succès de l’année.

Les lauréats de Rallye Jeunes FFSA ont débuté leur saison à l’occasion de cette première manche du Championnat de France. Si Yann Bergues abandonne, Jérémy Beaux atteint l’arrivée à une encourageante 64e place au classement général avec sa nouvelle Citroën DS3 R1.

 

 

Éric Brunson (Subaru Impreza WRC) raconte sa course :

« Je suis très fier. Lorsque j’ai pris connaissance du plateau, avec des WRC de dernières générations, je me suis dit qu’il serait très difficile d’aller chercher une troisième victoire. Notre stratégie était d’attaquer fort dès le départ. On savait que si Cuoq parvenait à s’échapper, c’était fini. Ce matin, nous avons perdu du temps car nous n’avions pas les bons pneus. Cet après-midi, ce fut rocambolesque. Dans la dernière spéciale, on fait un tout-droit. Il doit y avoir quelques images… Il a fallu rester concentrés jusqu’au bout. C’était très tendu. Nous nous sommes bien battus avec Cuoq et sa Focus. C’était le deuxième rallye avec mon copilote et c’est une première victoire en Championnat de France. C’est une grande satisfaction pour lui aussi. Il a dû s’adapter à un nouveau pilote et à une nouvelle voiture. On forme un bel équipage. »

 

 

Jean-Marie Cuoq (Ford Focus RS WRC / Team Chazel by GT2i Ëroik Drink)  enchaine :

« Le bilan est positif même si nous avons été en position de gagner le rallye. On finit quand même deuxièmes. Nous n’avons pas fait le bon choix de pneus mais les temps étaient bons durant le week-end. Dans le dernier tour, on pensait ne prendre la pluie qu’au milieu… On l’a eue dès le début ! L’auto est nickel de chez nickel et la copilote aussi, comme aux Cévennes. Un championnat se joue sur huit courses. Il faut être régulier et ne pas faire d’erreur. »

 

 

Pierre Roché (MINI John Cooper Works WRC – Team FJ.com – Motul) poursuit  :

« Je suis très satisfait. Si on m’avait dit que je terminerai troisième de ce rallye, j’aurais signé tout de suite. La voiture est fantastique. Ce n’est que du plaisir de pilotage même si elle manque un peu de moteur. Il faudrait la même auto avec le moteur de la 307. »

 

Anthony Cosson (Porsche 997 – Team 2B Yacco) concluant :

« Je savais que ce serait dur, mais pas à ce point-là ! La route ressemblait parfois à du verglas. Qu’il fasse beau ou pas, ça reste glissant. Jusqu’au bout, je me suis concentré sur ma course. Je n’ai pas vraiment regardé derrière même si je savais que ça roulerait fort. »

 

Le Championnat de France des Rallyes se poursuivra du 12 au 15 avril avec la 64e édition du Rallye Lyon-Charbonnières Rhône.

 

Adrien CLEMENT (Texte et photos)

 

 52e Rallye Le Touquet Pas-de-Calais14 épreuves spéciales.

Eric Brunson et Jean-Marie Cuoq : 6 meilleurs temps, Cédric Robert et Julien Maurin : 1

 Leader ES1 à 7 : Eric Brunson – ES8 à 12 : Jean-Marie Cuoq – ES13 et 14 (arrivée) : Eric Brunson.

 

 

 LE CLASSEMENT GÉNÉRAL FINAL

 

1. E. Brunson – D. Heulin (Subaru Impreza WRC) en 1 H 59’25 »6

2. JM. Cuoq – M. Grandemange (Ford Focus RS WRC – Team Chazel by GT2i Ëroik Drink) à 35 »

3. P. Roché – M. Roché (MINI John Cooper Works WRC – Team FJ.com – Motul) à 5’06 »6

4. JC. Beaubelique – C. Hugonnot (Ford Focus RS WRC – Team MSR by GBI.com – Minerva Oil) à 5’22 »9

5. F. Loix – L. Vanneste (Peugeot 207 Super 2000) à 5’33 »5

6. C. Robert – M. Duval (Peugeot 207 Super 2000 – Team Saintéloc Racing Mister Auto) à 5’50 »1

7. A. Cosson – S. Dubois (Porsche 977 – Team 2B Yacco) à 9’24 »7

8. L. Gal – C. Mondon (Peugeot 207 Super 2000 -Team Saintéloc Racing – Mister Auto) à 9’25 »2

9. J. Vanson – A. Brule (Mitsubishi Lancer Evo 6) à 9’31 »1

10. M. Arzeno  R. Jamoul (Citroën DS3 R3 – Team Saintéloc Racing – Mister Auto) à 9’55 »7

 

Sport

About Author

gilles