F1 : SONDAGES EN HAUSSE POUR McLAREN AU GP D’AUSTRALIE A MELBOURNE

Des surprises, plein de surprises, et des bonnes surprises.

Bien sûr, on attendait (et on craignait aussi) que les marchands de canettes raflent tout, façon Attila comme l’an dernier, on pensait que les Français feraient (un peu…) de la figuration, on savait en revanche depuis les essais libres que les McLaren roulaient fort…*

Tout comme les Mercedes

Les essais chronos du GP d’Australie sont (enfin!) prometteurs.

 

HAMILTON PRÉSIDENT!  

Depuis que je l’ai découvert, il y a un million d’années dans une course de kart à Bercy, un baby pilote qui portait déjà la combinaison McLaren, ce qui prouve que Ron Dennis, savait repérer les talents au berceau, je suis un fan de Lewis Hamilton.

Un guerrier et un pilote bourré de talent.

Il a fait ce samedi en Australie, un tour qualif de folie, signant un sensationnel 1’24 »922, suivi à 102 millièmes par son coéquipier Jenson Button.

«C’est un sentiment incroyable d’être à cette place, et de démarrer la saison aussi bien » dit Hamilton, Champion du Monde en 2008. « Je suis très fier du travail accompli par toute l’équipe. Nous avons eu des moments difficiles ces dernières saisons mais ils n’ont jamais abandonné. Obtenir ce résultat est génial pour eux aussi. Mais la journée la plus importante, ce sera demain. Beaucoup de choses nous attendent et il faudra être prêt.»

Et d’ajouter:
«Red Bull n’a rien perdu de sa superbe, ils seront toujours compétitifs, et il ne faut surtout pas l’oublier. Les pneus seront la clé de la course. Il faudra prendre un bon départ et faire attention aux stratégies. L’équipe devra être aux aguets, Jenson et moi également.»
Hamilton, c’est la première très bonne surprise de ces essais.
Les pilotes d’autres écuries que Red Bull-Renault, ont des armes de combat entre les mains.

Une qualité de pilotes incroyable d’ailleurs, il ya quand même sur cette grille de départ 2012, six Champion  du monde sur 24 pilotes!

Dont Vettel, qui pourrait cette année, en décrochant un troisième titre d’affilée, rejoindre les deux pilotes qui ont réussi ce genre de tour de force depuis la création de la F1, Fangio et Schumacher.

Vettel qui ne s’inquiète pas de sa prestation avec la Red Bull-Renault :

«Je pense que ce que nous avons vu n’est pas une surprise. Les temps étaient proches les uns des autres. J’aurais pu être un ou deux rangs plus haut, mais c’est comme ça. On ne commence pas devant mais on est pas derrière non plus. C’est loin d’être un désastre et on sait ce qu’il faut faire avec la voiture.» 

GROSJEAN COMME… DEVANT!

Bien sûr, on espérait que nos Français fassent de jolies choses, mais de là à imaginer que l’un d’entre eux, termine les chronos avec le troisième temps!  

Durant les essais d’hiver, on avait vu que la Lotus roulait fort, et l’on sait même qu’elle fait des relais longs d’exception, ce qui est une bonne chose pour la course.

Mais quand même, troisième temps!

Derrière deux Champions du Monde, Ham’ et Button, devant le Champion du Monde le plus titré de l’histoire de la F1, Mickaël Schumacher!

Chapeau à notre p’tit Français qui ne manque pas d’humour !

«J’espère que l’on va continuer à avoir une belle histoire ensemble avec le Team, jusqu’à atteindre l’objectif commun qui est d’être champion du monde. N’anticipons pas, il y a déjà une course à disputer demain»

 

Chez les autres Français, pas de miracle pour les Marussia, qui sont dernières sur la ligne, Charles Pic fera son entrée en F1, à bord d’une trapanelle.

Dommage, mais on peut apprendre plein de choses sur une trapanelle. Senna en 1984, a montré la voie avec la bien modeste Toleman!

Vergne est onzième temps, battu par son coéquipier Ricciardo. Donc très honorable, avec des points de repère devant, donc jolie course possible.

MERCEDES : UN SENIOR SEIGNEUR QUI NE CHÔME PAS! 

Encore une très bonne nouvelle.

Schumacher, quatrième temps, son coéquipier Rosberg, septième.

 Vendredi, sous la pluie, Schumi avait même fait péter un bon vieux meilleur temps.

Ce qui prouve deux choses, même si l’on est seulement au balbutiement de cette saison 2012. 

La Mercos marche bien. 

Schum a encore et toujours la pêche. 

SONDAGES EN BAISSE POUR RED BULL ET FERRARI:

On en arrive aux mauvaises et aux très mauvaises surprises.

Webber 5 ème temps, Vettel, six. 

Explication du jeune pilote allemand. 

«J’aurais aimé être plus proche de la première place, mais je n’ai pas fait un bon tour en Q3. J’ai fait une erreur au début et perdu du temps, c’était fini pour moi. Ce qui s’est passé aujourd’hui n’est pas une surprise. Les temps sont proches, j’aurais pu être une ou deux places au-dessus. Ce n’est pas un désastre, et nous savons ce que nous avons à faire sur la voiture.» 

Mouais…

Drame absolu chez Ferrari. 

Alonso, douzième temps.

Massa, seize !!!

Grosse et Immense déception…

Fernando Alonso est sévère

«Si nous améliorons rapidement la voiture, nous pouvons encore viser de grandes choses. Mais si ce n’est pas le cas, ce n’est pas la peine de rêver. Nous ne sommes pas assez rapides, pas assez compétitifs pour nous battre pour les premières places pour le moment. C’est quelque chose dont nous nous doutions après les essais hivernaux, nous en avons eu la confirmation. Il y a encore beaucoup de travail, nous devons restés plus unis que jamais. Nous avons travaillé 24 heures par jour avant cette course, maintenant il faut travailler 25 heures.»

 Concrètement, où se situe le mal ?

L’ancien double Champion du monde lâche laconiquement :

« Nous n’avons pas assez d’appui aérodynamique et de vitesse de pointe »

Et perplexe il ajoute :

« Nous avons beaucoup travaillè en soufflerie après notre année difficile en 2011… »

Avant de conclure, lui l’éternel optimiste :

 « L’an dernier ici, nous étions à 1.4 seconde, là nous sommes à une seconde mai en… en Q1 ! Nous espérons passer au départ quelques concurrents  mieux  positionné sur les lignes devant, et nous battre avec eux ».

C’est sûr, on n’est pas prêt de voir les voitures rouges devant.

Dommage, c’eût été génial de les voir  aller se battre avec les McLaren, Mercedes et Red Bull. 

Départ demain, sept heures heure française.

A retenir : Les HRT ne prendront pas le départ car ses pilotes dont le pourtant très chevronné et expérimenté Pedro de la Rossa,  sont au dessus de la limite des 107%. L’Espagnol de la Roa n’ayant pu faire mieux que 1’33″495, cependant que l’Indien a tourné lui, en 1’33″645.

Rappelons que la pôle a ètè obtenu en 1’24 »922.

Par conséquent, l’écart est réellement un gouffre !!! D’où la mise hors course pour éviter les fameuses … chicanes mobiles !!!

On a en effet privilégié, la sécurité

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  TEAMS.

 

F1

About Author

jeanlouis