12 HEURES DE SEBRING : PHILIPPE SINAULT  » LES PILOTES QUI TERMINERONT LA COURSE SERONT DES…SURVIVANTS  »

 

Après une longue semaine de tests communs à tous les concurrents engagés aux 12 Heures de Sebring, l’épreuve inaugurale du nouveau WEC (WORLD ENDURANCE CHAMPIONSHIP), l’équipe SIGNATECH-NISSAN, s’est bien positionné obtenznt avec Franck Mailleux, la quatrième position sur la grille de départ du premier rendez-vous d’une saison 2012 qui s’annonce plus que relevée dans cette catégorie LMP2.

Les caractéristiques de la piste Floridienne, l’important trafic – 64 bolides à la bagarre – et les incessants et traditionnels drapeaux rouges, seront assurément un facteur essentiel, durant l’intégralité des 12 heures de course.

 

 

Philippe Sinault le boss ne mâche d’ailleurs  pas ses mots :

« ICI LES PILOTES QUI TERMINERONT LA COURSE SERONT DES SURVIVANTS !

Et, il enchaine :

« Nous avons travaillé depuis le début de la semaine surtout l’endurance, car ici nous sommes sur la deuxième plus longue course de la saison. Nous avons également testé les changements de pilotes avec notre nouveau trio, ainsi que l’évolution des pneumatiques sur cette piste atypique. Ici les pilotes qui termineront la course seront des survivants. Il faut passer à travers les divers problèmes et le trafic. La cohabitation avec les 63 voitures en piste relève du défi « 

 

Franck Mailleux, l’homme en charge de qualifier l’auto, nous expliquait :

 » Pendant toute la durée des essais cette semaine, nous nous sommes concentrés sur le travail des pneus, et des arrêts aux stands. Nous devions nous focaliser sur la performance durant les essais qualifs, mais la sortie de piste d’un concurrent entraînait un drapeau rouge et réduisait les essais à 3 tours – dont un seul tour vite. Demain nous avons encore le warm up pour faire les derniers tests avant le départ. Mais je reste serein, notre package technique et humain est plutôt homogène et nous devrions, si tout va bien, bien figurer en course. « 

 

 

A ses côtés, ses deux jeunes équipiers, Jordan Treon et Olivier Lombard, semblaient particulièrement confiants,  après leur découverte du tracè Floridien ‘O’ Combin piègeur

Ainsi Olivier lâchait :

 » Ici, l’ennemi sera en priorité l’imposant trafic avec 64 bolides. Il faudra être particulièrement vigilant à ce que j’ai pu apercevoir lors des différentes séances libre. Surtout lorsqu’on arrive sur un paquet de GT qui se doublent entre elles et qu’en même temps les Audi nous foncent dessus et s’asticotent elles aussi ! « 

Qu’ajouter ?

Olivier qui découvre la course à… l’Américaine, a bien résumè la situation qui attend une nouvelle fois les concurrents ici à Sebring. Surtout en fin de course lorsque la nuit aura alors fait son apparition sur la Floride!


 

Gilles GAIGNAULT

Photos : DPPI – Visionsport – autonewsinfo

JORDAN TRESSON

About Author

gilles