12 HEURES DE SEBRING : OAK ENTAME ROYALEMENT AVEC MORGAN ET BRILLE EN LMP1 AVEC MOREAU

.

Ce vendredi à Sebring, la journèe des qualifications restera un formidable souvenir pour le clan du Team OAK.
Et ce aussi bien pour la Pescarolo flanquè du Numéro 15, premier temps des voitures essence du tout nouveau Championnat du monde d’endurance, le WEC que pour la Morgan, arborant elle, le Numéro 24 et alignèe elle dans l’autre catgorie des prototypes, celle des LMP2
Les deux pilotes désignés pour cet exercice oh combien périlleux au milieu d’une meute de plus de soixante bolides, Guillaume Moreau pour la P1 et Olivier Pla, pour la P2, ont donc parfaitement tenus le rôle qui leur avait été dévolu et ont impeccablement rempli la mission qui leur avait été confié
OAK Racing a du coup réussi une brillante performance collective au cours de la séance qualificative de la première épreuve du Championnat du Monde d’Endurance à Sebring, aussi bien en LMP1 qu’en LMP2.
Les LMP1 et LMP2 ne participaient pas à la même session de qualification.
 .
.
C’est Olivier Pla sur la Morgan 2012 LMP2 N°24 qui s’est élancé le premier. Il a réalisé la pole position de la catégorie et ce en établissant le … meilleur temps de la semaine, tournant en 1’50”467, juste avant qu’un accident au virage N°1 ne mette prématurément fin à la séance.
Une magnifique réussite pour le jeune Français et la nouvelle LMP2, conçue par le département constructeur de l’équipe, Onroak Automotive, et un grand moment de fierté pour l’ensemble du Team.
L’équipe en effet avait travaillé sans relâche au cours des quatre séances d’essais libres de la semaine, à la suite d’un important accident qui l’avait privée de la plus grande partie de ses temps de roulage, lundi et mardi. Cette pôle position, a de plus, fait de OAK Racing la première équipe à marquer un point, au Championnat du Monde d’Endurance.
Après la très belle réussite d’Olivier, Guillaume Moreau avait la volonté de placer à son tour la LMP1 OAK-Pescarolo N°15 dans le haut du tableau.
.
.
Mais pour le Limougeaud, la tache s’annonçait un tantinet plus délicate et ce dans la mesure ou en P1, on retrouve l’armada des l
trois Audi R18 Diesel, du tout puissant constructeur Allemand et les équipes Américaines engagées en ALMS et qui roulent simultanément avec les concurrents  du WEC, dans ces 12 Heures de Sebring, manche inaugurale de leur Championnat US, lui ont en outre, rendu la tâche difficile et il n’a pas pu répéter la performance du pilote de la LMP2.
Malgré tout, néanmoins, a réussi deux très beaux tours, les plus rapides de sa semaine en 1’48”319. Il a terminé cinquième au général seulement devancé par les bolides d’Ingolstadt et par la HPD du Muscle Milk  » usine  » des Allemands Graff et Luhr et de l’autre Limougeaud, Simon Pagenaud.
Et sa OAK-Pescarolo, s’est montrée la plus rapide des voitures “essence” du Championnat du Monde FI, la HPR Yankee roulant en ALMS.
.
.
Comme on l’imagine, Sebastien Philippe, le Team Principal, ètait vraiment satisfait : 
“C’est un grand jour pour l’équipe et en particulier grâce à la pole position de la LMP2. Mais cela s’est joué à très peu. Olivier, en effet, a eu un seul tour clair pour essayer de faire son temps et il l’a réalisé seulement cinq secondes avant le drapeau rouge! C’est vrai qu’on a eu un peu de chance mais on a su démontrer la performance et la compétitivité de la voiture. La course de demain sera très, très longue et il s’agira de tenir la distance, ce qui est une toute autre histoire. En LMP1, Guillaume a été brillant aujourd’hui. Nous savons que les Audis sont intouchables mais nous avons une excellente voiture, saine et facile à conduire et un trio de pilotes rapides et réguliers. Nous verrons bien ce que demain nous réserve!”
.
.
Guillaume Moreau, l »homme de la OAK-Pescarolo N°15, confiait:
 “Ce matin après les essais libres, et mon deuxième temps au général, je disais qu’il fallait attendre de voir ce qui se passerait pendant les qualifs! Je savais que la HPD serait très rapide et en particulier la Muscle Milk et son équipage qui connaît bien le circuit. Aussi je ne suis pas déçu d’être derrière eux et les Audis. Nous sommes juste derrière de grands noms de l’endurance et nous pouvons être fiers de ce que nous avons accompli. Cependant les qualifs sont une chose et la course en est une autre. Ceci dit, je sais que je peux avoir confiance dans la vitesse de la voiture en course !”
.
.
Enfin, Olivier Pla, auteur de la bonne surprise dans le baquet de la Morgan LMP2, N°24, vu la qualitè de la concurrence, expliquait :
“J’ai eu un tour clair et j’en ai vraiment tiré parti. Nous avons travaillé dur pour améliorer les set-ups et la voiture a été là pour faire la pole. C’est fantastique ! L’équipe et sa partie constructeur Onroak Automotive sont récompensées des efforts fournis pour développer cette nouvelle LMP2 tout au long de l’hiver. Demain ce sera différent. Notre objectif sera de rester dans le peloton de tête et de faire la difference dans le trafic. Je pense que tout est possible.”
Le rideau se lèvera sur le 60ème anniversaire des 12 Heures de Sebring ce samedi à 10:30 heure locale (+5 heures en France).
Et c’est une équipe OAK franchement hyper motivé qui va s’attaquer à la première manche mondiale de ce nouveau Championnat d’endurance
sous le chaud soleil Floridien, puisque les mértéorolgues prévoient 30° pendant la plus grande partie de la course qui se terminera e nuit à 22Heures 30, local time (3Heures 3O en France)
Gilles GAIGNAULT
Photos : DPPI

FIA WEC Sport

About Author

gilles