WRC : AU MEXIQUE, LE PREMIER DOUBLÉ DE LOEB ET HIRVONEN POUR CITROEN!

 

Sébastien Loeb , a remporté ce dimanche le Rallye du Mexique, 3ème manche du Mondial 2012, et pour la sixième fois.

Il devance son équipier Finlandais Mikko Hirvonen et le Norvégien Petter Solberg.

Au classement général, provisoire, l’octuple Champion du monde possède maintenant 66 points, 16 de mieux qu’Hirvonen et 19 sur son adversaire Norvégien de Ford.

Ravi, il confiait :

« J’ai pris du plaisir. Je gagne toujours ici, c’est génial. Avec Mikko, nous faisons un et deux, c’est un résultat parfait. »

 

 

Jusqu’au bout, l’édition 2012 du Rallye du Mexique a tenu les observateurs en haleine.

Une nouvelle fois héroïques, Sébastien Loeb et Daniel Elena remportent la 69e victoire de leur carrière. L’èquipe Citroën  réalise un score parfait grâce à la deuxième place de Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen.

Loeb et Hirvonen conservent évidemment les deux premières places du classement provisoire du Championnat du Monde Pilotes, tandis que Citroën accentue son avance chez les Constructeurs.

Plus courte que les deux premières, la dernière journée du Rallye du Mexique n’en était pas moins redoutée par les concurrents.

Après une mise en bouche constituée par un quatrième et dernier passage dans la super spéciale de l’Autodrome de León, les équipages s’élançaient dans Guanajuatito et ses 54,30 kilomètres !

Nantis d’une confortable avance au classement général, Sébastien Loeb et Mikko Hirvonen ne forçaient pas leur talent, préférant économiser leurs pneus pour la Power Stage.

Les multiples sorties de routes qui émaillaient cette vingt-deuxième spéciale donnaient raison aux pilotes Citroën.

 

 

Presque malgré lui, Mikko Hirvonen signait le meilleur chrono, sept dixièmes devant Sébastien Loeb.

Dans Derramadero, l’avant-dernière spéciale, Sébastien Loeb ajoutait un scratch supplémentaire à son compteur. A l’attaque dans la Power Stage, l’octuple Champion du Monde allait chercher le deuxième temps et les deux points de bonus assortis.

 

 

Seb à son retour au parc d’assistance, savourait :

« Ca a vraiment été un week-end parfait. Je sais que cette 69e victoire tenait à coeur à Daniel. Le rallye a été très difficile, j’ai vraiment dû attaquer pour me défaire de Mikko. Une fois que l’écart a été fait j’ai pu gérer un peu plus, mais je suis toujours resté sur mes gardes. On est toujours à la merci d’un tête-à-queue ou d’une crevaison qui peut ruiner une course.»

Et, il ajoutait :

« Ce début de saison est décidément conforme à la tradition. Une victoire au Monte-Carlo, un résultat moyen en Suède et une victoire au Mexique. Pourvu que ça continue de la sorte ! »

 

 

Deuxième comme en Suède, Mikko Hirvonen accueillait ce résultat avec le sourire :

« C’est formidable pour l’équipe de signer un doublé ici. Seb était le plus fort et je m’incline à l’issue d’un combat où j’ai eu mes chances. Ces trois jours de course m’ont permis de progresser, petit à petit je fais évoluer mon pilotage pour l’adapter aux spécificités de la DS3 WRC. C’est vraiment un bon week-end qui laisse augurer une saison intéressante. »

 

 

Yves Matton, Directeur de Citroën Racing, ajoutant :

« Nos deux équipages ont réalisé la prestation que nous attendions d’eux ce week-end. Jusqu’au bout, ce rallye a été terriblement difficile. La parfaite fiabilité de nos DS3 WRC n’en prend que plus de valeur et je tiens à associer l’ensemble des collaborateurs de Citroën Racing à ce résultat. En plus des deux voitures de l’équipe officielle Citroën  , je voudrais aussi souligner les performances de Nasser Al- Attiyah et Thierry Neuville. Nasser a fait une course intelligente en exploitant son expérience du rallye-raid. Thierry a manqué de réussite, il est passé par la case Rally 2 mais l’analyse de ses performances démontre son potentiel sur la terre. Il pourra exploiter l’expérience acquise ici dès le Rallye du Portugal. »

Bref, cette 3ème manche du mondial 2012 a souri à l’équipe Française laquelle a amassé le maximum de points!

 

 

Le grand perdant de cette 3ème étape aura été le Finlandais de l’équipe Ford,  Jari-Matti Latvala

Lequel au lieu d’assurer a 3ème place a bêtement  tout perdu au cour de l’ES22, celle de Guanajuatito et ses 54,30 km. Et qui sait s’il n’a pas déjà définitivement gravement  hypothéqué ses chances au Championnat dans sa quête d’un tout premier titre mondial !

A trop vouloir attaquer, le leader de l’équipe Ford, est finalement stupidement parti en tonneau … même s’il incrimine la voiture de Novikov qui l’aurait gêné car mal placé

Lui qui avait pourtant affirmé samedi  soir vouloir dorénavant simplement se concentrer sur la Power Stage et privilégier  les précieux points bonus qui vont avec

Contraint à l’abandon, Latvala n’aura finalement pas pu défendre ses chances jusqu’au bout et disputer cette power stage.

Quel dommage pour lui et pour Ford

Après son abandon  au Monte-Carlo, cette nouvelle désillusion le rejette à …  40 points de Loeb, au classement général du Championnat

Un gouffre

Une erreur colossale que le pilote Ford risque fort  de traîner comme un boulet tout au long de la saison, après ce double faux pas !

 

 

Revenant sur les circonstances de l’incident, Jari-Matti racontait :

 « Nous arrivions sur un virage droite rapide précédant une combinaison gauche-droite quand j’ai aperçu la voiture de Evgeny Novikov qui était sur le toit et qui semblait être sur le côté de la route. J’ai freiné fort. La voiture a glissé dans un talus et est partie en tonneaux. Je pense que j’ai fait deux tonneaux. Le choc a provoqué la crevaison du pneu avant gauche que nous avons changé avant de poursuivre à faible vitesse. Nous avons ensuite rejoint le point de ravitaillement en essence où les officiels de la FIA ont relevé une entaille sur l’arceau de sécurité. Nous nous sommes rendus au départ de la spéciale suivante où il m’a été notifié que je ne pouvais poursuivre la course pour des raisons de sécurité. Je suis extrêmement déçu mais je ne dois pas trop y penser et me concentrer sur la prochaine manche. »

 

 

Petter Solberg, lui, confiait :

«Mes performances ont été bonnes sur l’ensemble du rallye. Mais je suis un peu déçu car Jari-Matti et moi n’avons pas eu de chance. Notre voiture a été fantastique durant tout le week-end. Je voulais vraiment gagner la Power Stage pour marquer des points de bonus qui sont importants dans l’optique du championnat. En gagnant cette spéciale, j’ai obtenu autant de points que si je m’étais classé deuxième de la course. J’ai désormais conduit la Fiesta sur trois surfaces différentes au cours des trois premières manches du championnat. J’ai eu à chaque fois de bonnes sensations à son volant. Cela me rend confiant pour la suite de la saison. »

Malcolm Wilson, directeur du Ford World Rally Team, se déclarait encouragé par la cadence tenue par Latvala et Solberg au Mexique :

« Nous avons remporté 11 des 22 spéciales et nos deux pilotes ont figuré en tête de la course. Notre niveau de performance a sensiblement progressé dans ce rallye couru à une altitude élevée. » 

Le responsable de la compétition de Ford Racing, Gerard Quinn, ajoutait :

« Je suis ravi du podium et de la victoire dans l’épreuve Power Stage de Petter Solberg. Le résultat est teinté de déception avec l’abandon de Jari-Matti mais nous avons visiblement accompli un pas en avant sur la terre alors que cette surface sera prédominante dans les rallyes à venir. »

Prochain rendez-vous au Portugal, du 29 mars au 1 Avril

 

Gilles GAIGNAULT

Photo : Jo LILLINI

 

LE CLASSEMENT FINAL

1. Loeb-Elena (Citroen DS3 Wrc) en 4.h’32”7

2. Hirvonen-Lehtinen (Citroen DS3 Wrc) à 42”4

3. P. Solberg-Patterson (Ford Fiesta RS Wrc) à 2’11″4

4. Ostberg-Andersson (Ford Fiesta RS Wrc) à 4’51”5

5. Tanak-Sikk (Ford Fiesta RS Wrc) à 5’09”0

6. Al-Attiyah-Bernacchini (Citroen DS3 Wrc) à 6’41”8

7. Araujo-Ramalho (Mini Cooper Wrc) à 12’46”9

8. Ogier-Ingrassia (Skoda Fabia S2000) à 14’57”8

 

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT PILOTES

1. S.Loeb, 66 pts -2. M.Hirvonen, 50 pts -3. P.Solberg, 47 pts -4. M.Ostberg, 28 pts -5. Latvala, 26 pts, etc.

 

 LE CLASSEMENT PROVISOIRE DU CHAMPIONNAT CONSTRUCTEURS

: 1. Citroën, 108 pts -2. Ford, 70 pts -3. M Sport Ford, 38 pts, etc.

Sport WRC

About Author

gilles