F1 : RETOUR D’UNE FEMME MARIA DE VILLOTA EN GRAND PRIX ! ET CHEZ MARUSSIA

 

ÉVÉNEMENT …

Assurément l’équipe Virgin devenu Marussia créée la sensation !!!

En enrôlant une pilote… FEMME, l’Espagnole Maria de Villota.

Pour le plus grand bonheur d’un certain… Bernie Eccletone qui rêvait de revoir une pilote féminine en GP F1 !!! Et qui ne s’en cachait pas l »hiver dernier, lorsque le nom de Maria de Villota avait ètè évoqué…

 

 

 

Âgée de 33 ans – elle est née le 13 janvier 1980 à Madrid – L’Espagnole Maria de Villota, a ètè recruté pour devenir cette année pilote d’essai, mais pas de réserve, au sein de l’écurie de Formule 1, Marussia dont les deux pilotes titulaires, seront pour la saison 2012, l’Allemand Timo Glock et le débutant Français, le Rookie ‘ Charles Pic

C’est ce qu’a annoncé ce mercredi, l’écurie Russe.

Fille de l’ancien pilote Espagnol, Emilio de Villota, vu en 1977 au volant d’une McLaren en F1, Maria devient donc pilote d’essai de l’écurie Marussia.

Elle ne sera pas franchement dépaysé, car la jeune femme a en effet déjà piloté une monoplace de Grand Prix !!

Effectivement, Maria de Villota a déjà eu l’occasion de s’installer dans le baquet d’une monoplace de F1, l’année dernière, bouclant 300 km sur le circuit Provençal du Paul Ricard, au volant d’une Lotus-Renault (photo).

John Booth, le Team-manager de l »écurie Marussia F1, explique :

 » Maria va pouvoir accumuler beaucoup d’expérience en rejoignant une écurie de Formule 1 et nous lui permettrons de tourner dans notre F1 un peu plus tard au cour de la saison »

Il et vrai que pour le moment, le Team a d’autres préoccupations !!!

En effet, a toute nouvelle monoplace, la nouvelle Marussia MR01 à moteur Cosworth, vient tout juste enfin d’être homologuée, au début de la semaine

Depuis la réussite à ce crash test  obligatoire de la FIA, la Marussia a ètè autorisé à tourner  pour une opération promotionnelle, roulant lundi et mardi sur le circuit de Silverstone en Angleterre, car situé à proximité immédiate de la base du Team, qui se trouve à Banbury.

 

 

La pilote Espagnole a de toute façon d’ores et déjà reçu l’assurance de participer en fin de saison, aux journées d’essais réservées aux jeunes pilotes et qui se déroulent traditionnellement sur le circuit d’Abu Dhabi.

Maria est une pilote expérimentée qui a successivement couru en monoplace en F3 Espagnole, puis en F3000 Euroseries et enfin ègalement dans le Championnat de la Superleague Formula, le fameux Championnat de monoplaces ou les bolides arboraient les couleurs des Clubs de football.

Après avoir débuté sa carrière en karting, elle accède au championnat d’Espagne de Formula Toyota en 1999. Puis, elle court dans le Championnat d’Espagne F3 de 2001 à 2005. Depuis, elle a participé à l’European Ferrari Challenge, au GT Espagne et à l’ADAC Procar où elle est montée sur la plus haute marche et a terminé 3e du championnat en 2007. Maria a renoué avec la monoplace ces dernières saisons et marqué des points lors de ses débuts en Euroseries 3000 en 2008. Elle a aussi couru en Formula Palmer Audi.

 

Pour mémoire, nous rappellerons que deux femmes ont déjà couru en F1

Il s’agit de deux Italiennes, Maria Teresa de Filippis et de Lella Lombardi

La première a participé à trois Grands Prix en 1958 avec pour meilleur résultat une dixième place au GP de Belgique

Cependant que la seconde en a disputé, elle, 12 en 1975. Terminant à la sixième place du Grand Prix d’Espagne en 1975 et synonyme d’un point à l’époque

La course, ce 27 avril 1975, est stoppée au 29ème des 75 tours prévus, à la suite de l’accident de la Lola-Ford de l’Allemand Rolf Stommelen, qui provoque la mort de 5 personnes.

Mais comme la course n’a pas ètè au bout, l’épreuve étant stoppée et 75% de la distance n’ayant pas ètè couvert, seuls la moitie des points avaient ètè attribué.

C’est la raison pour laquelle dans les tablettes mondiales, Lella apparait avec un demi point seulement, marqué ce jour-là !!!

Grâce à sa sixième place lors de ce Grand Prix d’Espagne couru ur le circuit de Montjuich à Barcelone, elle est devenue la seule femme à être classée au Championnat du monde de Formule 1

Trois autres pilotes femme, ont tenté à leur tour, leur chance mais sans parvenir elles, à se qualifier.

Tout d’abord, l’Anglaise Divina Galica, en 1976 puis en 1978

Ensuite, la Sud-Africaine Désirée Wilson, à Brands Hatch en 1980

Enfin,  l’Italienne Giovanna Amati, au cours de la saison 1992.

Comme on le constate, les pilotes féminines en Grand Prix, n’ont pas ètè légion !

Mais les femmes – Marie Claude Beaumont – Cathy Muller –  ont réussie quelques belles perfs dans d’autre disciplines (F3-F3000- endurance)

Sans oublier la plus illustre d’entre elles, la Française Michèle Mouton, victorieuse de quatre Rallyes en Championnat du monde et sacrée Vice-championne de la discipline en 1982, au volant de l’inoubliable et surpuissante Audi Quattro !

 Gilles GAIGNAULT

Photos : Teams – Superleague

Evenements F1 Sport

About Author

gilles