WRC : RALLYE DU MEXIQUE, AL-ATTIYAH ET NEUVILLE TOUCHENT… TERRE

 TOUJOURS SOURIANT ET PASSIONNE NASSER

 

Un mois après leurs débuts avec Citroën Racing en Suède, Nasser Al- Attiyah et Giovanni Bernacchini seront au départ du Rallye du Mexique avec des ambitions en hausse.

L’équipage du Qatar World Rally Team mettra à profit son expérience des rallyes sur terre pour tenter de progresser au sein de la hiérarchie du WRC.

Le Rallye du Mexique marque le début d’une longue série de six rallyes sur terre, qui s’achèvera seulement … début août en Finlande!

L’épreuve basée à León, au centre du pays, est caractérisée par des spéciales globalement roulantes et rapides tracées dans les montagnes avoisinantes.

À plus de 2000 mètres d’altitude, les moteurs y perdent une partie de leur puissance à cause de la raréfaction de l’oxygène. Les pilotes doivent donc soigner tout particulièrement leur pilotage pour exploiter, chaque cheval disponible !

Avec cinq participations depuis 2004, Nasser Al-Attiyah connaît bien l’épreuve mexicaine. L’an passé, il y avait même réalisé une de ses plus belles prestations en Championnat du Monde.

Habitué à l’enthousiasme du public latin, le Qatari retrouvera avec plaisir l’ambiance de la cérémonie de départ organisée dans les rues de Guanajuato :

« C’est vraiment un de mes moments préférés, ça me rappelle la ferveur suscitée par le Dakar en Argentine ou au Chili. Je suis heureux car je sais que je vais retrouver un terrain de jeu adapté à mon style de pilotage. En Suède, j’avais abordé l’épreuve avec le seul objectif de rallier l’arrivée. Cela m’a permis de beaucoup apprendre, aussi bien sur le fonctionnement de la voiture que les méthodes de travail de l’équipe. Au Mexique, ce sera différent. Je vais essayer d’attaquer plus fort pour signer des chronos significatifs. Il est difficile de prédire où je me situerai dans la hiérarchie, mais marquer des points au Championnat du Monde ‘Pilotes’ me satisferait. »

Impatients de découvrir l’Amérique centrale, Thierry Neuville et Nicolas Gilsoul voudront également démontrer leur montée en puissance sur une épreuve plus facile à appréhender que les précédentes. Les jeunes belges marqueront désormais des points au Championnat du Monde ‘Constructeurs’ pour le compte du Citroën Junior World Rally Team.

Thierry Neuville, en revanche, n’a jamais mis les pieds au Mexique. Il s’agira d’une grande première pour le Belge, qui estime tout de même retrouver un terrain plus familier.

 Le pilote du Citroën Junior World Rally Team, explique:

« Je me suis documenté en regardant un maximum de caméras embarquées et les spéciales ont l’air très agréables. Contrairement à la Suède, je pense pouvoir rouler en étant un peu plus près du rythme des meilleurs. Il n’en demeure pas moins que je dois effectuer un maximum de kilomètres pour progresser. Je vais donc suivre les conseils de l’équipe et y aller pas à pas. J’attaquerai en fonction de mon niveau de confiance. »

Avec quatre équipages motivés au volant de ses DS3 WRC, dont les deux de l’équipe officielle formés de Loeb et Hirvonen, auxquels il convient donc d’ajouter, Al Attyah et Neuville, la firme aux chevrons dispose de redoutables fers de lance pour vaincre et marquer de gros points en terre Mexicaine…

Gilles GAIGNAULT

Photos : Team et Red Bull

WRC

About Author

gilles