MOTOGP EN ESSAIS: HONDA RIT, YAMAHA CHOIT…

 

STONER TOTALEMENT DOMINATOR

 

Deuxième séance d’essais à Sepang en Malaisie, qui a été très handicapée par de fortes chutes de pluie et une piste carrément dégueulasse le premier jour.

Les Honda de Stoner et Pedrosa, sont non seulement devant, mais c’est encore plus net quand on sait que le deuxième jour, les deux Honda d’Usine n’ont … pas roulé. !

La meilleure Yamaha est celle du Team Français Tech3, qui a bien fait de recruter Dovizioso, en provenance justement de chez … Honda !

Les deux pilotes officiels Yamaha, font de jolis temps mais sont allés tous deux aux fraises.

Ducati est à plus d’une seconde

 

HONDA EN PANNE, PUIS AU FIRMAMENT!

 

 

Le premier jour donc, Stoner, entre les averses et sur une piste extrêmement sale, avait réussi à enrhumer tout le monde… Mais Pedrosa s’était retrouvé en panne moteur.

Et alors, voici ce qui se passe dans un Team d’usine ,un peu friqué…

Le moteur est tout simplement directement reparti en avion au Japon,au département compétition de Honda, et du coup le deuxième jour, les Honda Repsol officielles, n’ont pas eu le droit de courir.

Au quartier gènèral du service-courses Honda, on voulait d’abord savoir ce qui s’était passé.

Du coup, les Honda compé-clients de Bautista et Bradl, sont elles aussi restées au garage !

Puis, communiqué ‘officiel ‘ en provenance de Honda HRC : 

« Suite à la panne moteur rencontrée sur la RC213V de Dani Pedrosa mardi, le moteur a été envoyé au Japon afin d’être analysé. L’enquête menée par les ingénieurs de Honda a donné des résultats positifs qui sont cependant arrivés après la pause déjeuner de mercredi à Sepang, lorsque le circuit avait déjà été trempé par la pluie et les pilotes du team Repsol Honda n’ont donc pas pu prendre la piste.» 

Ce qui démontre, une sacrée organisation!

PEDROSA ENVOIE DU LOURD APRES UN JOUR DE REPOS FORCÉ

 

Un sacré budget aussi, mais on sait que le pétrolier Espagnol Repsol paie plus de … dix millions de dollars, donc on peut leur accorder un peu d’attention, ce qui démontre aussi que sur le terrain, les ingénieurs n’ont pas la confiance de HRC, pour ouvrir les bouilleurs…

Bon, cela valait le coup, meilleur temps pour Stoner, deuxième temps pour Pedrosa.

Comme quoi beaucoup de talent et beaucoup d’argent, ce sera difficile à aller chercher… cette annèe encore

 

YAMAHA, VIVE LES PRIVÉS!

CAL CRUTCHLOW

 

Chez Yamaha, comme chez Honda, deux motos d’usine et deux compé-clients, celles du Team Français Tech3, managé par notre ami Hervé Poncharal.

C’est simple, les deux pilotes « usine », Lorenzo et Spies, sont allés mesurer la piste avec les bras.

Ce qui convenons-en, surtout sur une piste évoluant du dégeulasse au trempé, ne porte guère à faire des temps canons!

Bilan, la meilleure Yamaha est celle de Tech3, emmenée par Andrea Dovizioso, remercié par Honda HRC l’an dernier et immédiatement récupéré par Poncharal.

Andrea qui raconte ses trois jours.

« Malgré la pluie qui a gêné tout le monde les deux premiers jours, notre test a été très positif. Le moteur est très souple et je contrôle facilement les glissades. Ma condition physique est excellente, malgré ma récente opération de l’épaule, et du coup, j’ai pu vraiment emmener la YZR-M1 beaucoup plus loin en performances. J’ai une grande confiance dans cette moto. J’aime bien le nouveau moteur, qui m’aide bien en entrée de petits virages serrés. Tester les pneus était intéressant, même si on a encore du boulot dessus. J’attends Jerez avec impatience« . 

 

JORGE LORENZO

 

Puis vient Lorenzo, mais  à presque une demi-seconde de Stoner, Spies est encore plus loin, huitième temps à preque une seconde.

Cal Crutchlow, lui, a confirmé le très bon potentiel de la Yamaha Tech3, en chopant le cinquième temps.

 

DUCATI: LE ROUGE EST MIS…

ROSSI DIXIEME TEMPS!

 

L’objectif de Ducati était de terminer à moins d’une seconde du meilleur temps.

C’est fait… sauf que c’est grâce à la Ducati privée d’Hector Barbera! 

Qui est en effet sixième temps, juste derrière Crutchlow.

A …750 millièmes de Stoner. Pas mal!

Pour les deux pilotes d’usine en revanche, c’est une sorte de Berezina, d’autant plus incroyable qu’au fil des deux premiers jours, Rossi avait semblé avoir trouvé de bons réglages.

Et au dernier jour, cata.

Rossi dixième temps, à plus d’une seconde de Stoner, Hayden onzième, à une seconde un dixième.

Il se dit que Ducati, est en attente de nouvelles pièces… 

Il reste encore une séance officielle à Jerez , avant le premier GP au Qatar, le 8 avril.

Mais quand même, se retrouver derrière les quatre « usine » japonaises, la Ducati privée de Barbera, les deux privées Yamaha, et les deux privées Honda de Bautista et Bradl…

Dur ! Difficile à accepter…

 

STEFAN BRADL

 

Bon, on dira qu’ils testent tellement de trucs, qu’ils n’ont pas le temps d’envoyer du lourd, ce qui n’est pas faux d’ailleurs…

Les CRT ferment la marche, ce qui est logique, mais avec des différences de temps qui font vraiment peur…

Quand on se prend entre trois et six secondes au tour, cela veut dire que sur un GP, quand ces motos prendront un tour de retard, les dépassements se feront avec un différentiel de vitesse incroyable.

Et là, il ya un vrai danger.

C’est vraiment le concept de ces motos, qui est lent.

La preuve est que le meilleur pilote de CRT, notre vieux pote Colin Edwards, qui est loin d’être un branle-panneau, finit à plus de trois secondes de Stoner !!!

Un boulevard…

 

COLIN EDWARDS

 
 
Les deux autres CRT présents à Sepang, les Suzuki à cadre Sutter, sont elles incroyablement, à plus de six secondes.
 
Pas sûr que l’arrivée de cette catégorie de moto peu chère en MotoGP, rehausse vraiment le caractère sportif de la cylindrée…
 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MOTOGP

 

Résultats Sepang  

 
1. Casey Stoner (Repsol Honda Team) 2’00″4732. Dani Pedrosa  (Repsol Honda Team) à 0″175 3. Andrea Dovizioso (Monster Yamaha Tech 3) à 0′ »329 4. Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) à 0′ »404. 5. Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech 3) à 0″513 . 6. Hector Barbera (Pramac Racing Team) à 0″7587. Alvaro Bautista  (San Carlo Honda Gresini) à 0″802. 8. Ben Spies (Yamaha Factory Racing) à 0″959. 9. Stefan Bradl (LCR Honda) à 1″01910. Valentino Rossi (Ducati Team) à 1″07711.    Nicky Hayden (Ducati Team) à 1″136. 12. Franco Battaini (Cardion AB Motoracing) à 3″017. 13. Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing) à 3″208. 14. Yonny Hernandez  (Avintia Racing) à 6″159 . 15. Ivan Silva (Avintia Racing) à 6″312.

Moto Moto - Vitesse Sport

About Author

jeanlouis