ENDURANCE 2012 : LE PROTO ORECA 03 2012 BAPTISE AU PAUL RICARD

Quatre Protos Oreca 03 baptisés au Paul-Ricard

 

 

Les Prototypes LMP2 version 2012 de la Oreca 03 ont effectué leurs premiers roulages jeudi et vendredi sur le circuit Provençal du Paul-Ricard.

C’est à domicile, sur le circuit Paul-Ricard, que le nouveau Prototype LMP2 de la Oreca 03, a effectué ses deux premières journées de roulage, aux mains de Soheil Ayari, en vue des 24 Heures du Mans et des Championnats d’endurance 2012, WEC et ELMS.

Soleil printannier et excellentes conditions de roulage, ont présidé jeudi et vendredi aux premiers tours de roues de quatre Prototypes Oreca 03, en configuration 2012 sur le circuit Paul Ricard. Plusieurs Formula Le Mans, également construites dans les ateliers situés aux portes du circuit dans la Zone industrielle de Signes, ont également participé à ces tests aux mains de pilotes-clients.

 

 

La synthèse de ces deux journées a été faite par Anthony Megevand:

« Engagée aux 24 Heures du Mans, en Championnat du Monde d’Endurance (WEC) et en European Le Mans Series (ELMS) par plusieurs teams privés, la Oreca 03/2012 a effectué une séance d’essais positive. Le prototype conçu dans les ateliers de Signes répondant aux attentes, tant au niveau de la performance pure que de la fiabilité. Soheil Ayari s’est chargé de réaliser ces deux jours de tests intensifs. »

 

Évolutions 2012 OK, Floury et Ayari satisfaits

 

Les ingénieurs Oreca, ont ainsi pu valider sur la piste les études menées durant l’intersaison :

« A l’occasion de ces essais, la Oreca 03 était pour la première fois parée des évolutions 2012. Des nouveautés réglementaires : aileron de requin, ouvertures au dessus des roues, mais aussi aérodynamiques et mécaniques. »

Pour David Floury, Directeur technique du Groupe Oreca :

« Le bilan est très positif. Nous avions quelques nouveautés visant à optimiser la fiabilité et la performance pure et nous avons obtenu de bons résultats à tous les niveaux. Ils sont conformes à nos attentes et il est bien de valider la théorie par la pratique. »

 

 

Soheil Ayari, qui avait déjà participé au développement des Oreca 01 LMP1 et 03 LMP2/2011, a multiplié les tours à bord de la version 2012 :

« La voiture s’est immédiatement bien comportée, commentait l’Aixois (ndlr : d’Aix-Les Bains). Malgré les changements consécutifs au règlement, l’auto est toujours très saine, avec une balance aérodynamique stable. Elle a même globalement nettement progressé par rapport à l’an dernier. La Oreca 03 conserve ses qualités intrinsèques et elle est particulièrement efficace dans les courbes rapides. J’ai passé beaucoup de temps au volant; les journées ont été productives et j’ai pris un maximum de plaisir ! »

Soheil et l’équipe de développement ont passé en revue différentes configurations aéros, dans le but notamment de valider le kit Le Mans. Un travail spécifique a également été fait sur le traction control et au niveau mécanique, entre autres sur les suspensions. La nouvelle gestion moteur apparaît de plus comme une vraie valeur ajoutée, particulièrement en terme de fonctionnalité.

V8 Nissan, motivation et Formula Le Mans

 

Trois autres Oreca 03 propulsées par des V8 Nissan ont pris la piste pour le compte des écuries ADR-Delta, Pecom Racing et Thiriet by TDS Racing.

David Floury, conclut:

« Au-delà du développement, ces deux journées ont été bénéfiques pour notre département compétition-client« 

Avant de poursuivre

 » Car être aux côtés des trois équipes pour leurs premiers pas en configuration 2012 était une bonne chose. Cela nous a permis d’échanger un maximum et de conseiller si besoin. Tous les teams sont proches en performances. C’est ce que nous souhaitons et nous sommes donc satisfaits. Le déroulement de cette séance va nous permettre d’aborder la saison avec une grande motivation. »

 

 

Enfin, plusieurs petits Protos, également ‘made in Oreca’, des FLM (Formula Le Mans) ont roulé en ce milieu de semaine sur le circuit Paul Ricard.

De nombreux pilotes – principalement issus de la monoplace et des GT, mais aussi d’autres disciplines – se sont succédé au volant des Oreca-FLM09, afin de découvrir le monde de l’endurance.

Tous ont souligné : « Les qualités d’une voiture qui, outre une prise en mains rapide, procure des sensations dignes d’une LMP (Le Mans Prototype). »

Il ne reste plus, maintenant, à l’équipe d’Hugues et de Raphaël de Chaunac, qu’à confirmer dans les différents Championnats internationaux.

 

Charles-Bernard ADREANI (La Provence)

Photos : ORECA – Patrick MARTINOLI

ELMS Sport WEC Championnat du monde

About Author

gilles