CUSSAC : LA FFM SAUVE UN NOUVEAU TERRAIN DE CROSS…

LE TERRAIN DE CUSSAC

La FFM (Fédération Française de Motocyclisme), vient de racheter à Cussac, un terrain de motocross menacé. Une action assez rare dans l’histoire de n’importe quelle fédé, mais c’est exactement dans ce sens qu’il faut agir pour le développement du sport motocycliste.

La FFM s’est également beaucoup engagée dans l’opération de sauvetage et de remise aux normes du Circuit Carole en région parisienne.

Autonewsinfo soutiendra toujours ce genre d’opération.

JACQUES BOLLE: IL Y EN AURA D’AUTRES! 

 

La France est une terre de Motocross, nous avait dit Jacques Bolle, le dynamique Président de la FFM et ancien brillant pilote de GP, lors d’une interview il ya deux ans.

Or, le premier point, vital, pour le développement de ce sport, est le fait d’avoir des terrains.

En général agricoles, car peu chers et surtout situés à l’écart des agglomérations, pour éviter les problèmes de riverains.

Jacques Bolle, évoque donc le rachat du terrain de Cussac…

« La FFM a déjà racheté des terrains pour sauvegarder l’activité de motocross. A Château-du-Loir par exemple, à Berchères-les-Pierres, à Saint- Affrique ».

Alors bien sûr, on demande pourquoi une fédé, est amenée à devenir propriétaire terrien…

« Parce que les clubs n’ont pas les moyens de les acheter! En général, ils les louent pour des sommes très modiques. Et puis... Ces terrains sont mis en vente pour diverses raisons. Il peut s’agir de propriétaires qui veulent réaliser un bien, ou de problèmes de succession, de copropriété… A Cussac, c’est un terrain qui appartenait à la Mairie, qui voulait le vendre, il était question d’y construire des bâtiments d’habitation, c’était donc la mort assurée pour le sport. C’est la Ligue régionale du Limousin qui nous a alertés. La seule solution était de le racheter. Au total, depuis notre première visite sur place, l’opération a pris deux ans. »

La sauvegarde des terrains de sport en les rachetant…

A la fois génial et évident, comme toutes les bonnes idées, celles que la France ne met jamais en place.

L’intelligence au pouvoir, c’est si rare…

Bon, mais l’intelligence, ça coûte…

« On l’a payé un peu plus cher que les autres, parce que sur ce terrain, il ya des bâtiments de ferme, en bon état, que le club va récupérer, bien entendu. En moyenne, ces terrains font six hectares et coûtent 120  000 euros.   Il est évident que nous n’achetons qu’avec la garantie de l’activité sportive.  Il ya un cahier des charges pour le club, à qui nous louons le terrain pour une somme symbolique. A Cussac, le club avait cessé d’exister mais une association avait repris le flambeau ».

 

CHERCHER DES CROSS… BEAU PROGRAMME…

 

On le voit sur la photo ci-dessus,  le motocross est l’un des sports les plus spectaculaires qui existent, il draine des quantités de spectateurs considérables chaque année, et il a rapporté à la France une énorme quantité de titres mondiaux.

Il est donc impératif de sauvegarder ses terrains, ce qui est sa vie.

Dans le même genre d’action, il ya cinq opérations en vue pour la FFM.

Entre autres, en Bretagne, en Savoie et dans l’Yonne.

Voilà exactement ce que doit faire une fédé.

A ceux qui auront en charge l’élection du Président de la FFM, en septembre prochain, merci de vous en souvenir!

Jacques Bolle se représente, c’est « LE praize » qu’il fallait à la moto, et depuis longtemps.

On l’a, on le garde…

Jean Louis  BERNARDELLI

Photos :  FFM ET MEDIACROSS

Circuits Moto Motocross Sport

About Author

jeanlouis