ELMS 2012 : LES LMP2 EN FORCE CETTE SAISON !

EXIT LES GROS PROTOS LMP1. PLACE DORENAVANT AUX LMP2

 

Après l’officialisation de la liste des inscrits au nouveau Championnat du Monde d’Endurance (WEC), c’est l’ELMS (European Le Mans Series) qui a dévoilé l’essentiel de son plateau, ce vendredi.

Après le retrait de la catégorie Reine, celle des LMP1 dèsormais – nouvelle règlementation 2012 oblige – proscrite en ELMS, plusieurs écuries Françaises, devraient animer cette discipline, en 2012.

C’est notamment le cas de la nouvelle structure SLR (Sébastien Loeb Racing), qui engagera une LMP2 – une Oreca 03 – et une LMPC, ou encore de l’èquipe  TDS Racing.

 

LES BOSS DE LA NOUVELLE EQUIPE SLR, AVEC HUGUES DE CHAUNAC

 

Championnat incontournable de l’Endurance, filière essentielle du nouveau WEC, ètage supérieur, l’European Le Mans Series, présente dès sa première saison, un plateau riche de cinq catégories.

Les mieux représentées après le dèpart des LMP1, étant celles réservées aux prototypes qui réuniront environ une vingtaine de voitures. Entre les LMP2 et FLM !

Considérées comme les Reines d’European Le Mans Series, les LMP2 seront les plus nombreuses et les plus performantes en piste cette année.

13 prototypes, 12 écuries représentant 7 nationalités, 5 constructeurs de châssis et 2 motoristes seront en lice pour remporter le premier titre European Le Mans Series.

Parmi les concurrents attendus, citons le Greaves Motorsport, vainqueur LMP2 en Le Mans Series en 2011.

Mais également, les écuries TDS Racing, Boutsen Racing et Race Performance, abonnées au podium la saison dernière.

OAK Racing, avec ses deux Morgan-Judd, figure aussi parmi les équipes à suivre. Au même titre que la jeune structure Sébastien Loeb Racing qui, rèpètons-le, engagera une Oreca-Nissan en LMP2 et une Formula Le Mans en LMPC.

 

 

Dans la catégorie LMPC, les tests programmés sur le circuit Paul Ricard ayant dû être annulés en raison de chutes de neige, le nombre d’engagés sera réellement connu à l’issue des prochaines séances prévues les 23 et 24 février.

Entre six et huit Formula Le Mans sont d’ores et déjà escomptées sur l’ensemble de la saison.

Le plateau GT devrait quant à lui comptabiliser plus d’une dizaine de voitures. La nouvelle catégorie GTC n’enregistre à ce jour qu’une seule engagée pour la totalité des courses.

Celle-ci sera rejointe par d’autres concurrents GTC qui ont effectué des demandes d’inscription, course par course.

Enfin, grâce à la mise en place d’un règlement technique commun entre l’European Le Mans Series et le WEC, certains concurrents du Championnat du monde, envisagent dèja la possibilité, de s’inscrire à des manches ELMS.

Au total, ce sont donc environ, trente cinq voitures, qui sont attendues sur les différentes manches de la saison European Le Mans Series 2012.

Avec la naissance du Championnat du monde de la discipline (WEC) et la division inférieure, l’Européenne (ELMS), preuve est aujourd’hui donnè que l’endurance, est bien en plein renouveau, avec au sommet de ces compétitions, les très prestigieuses 24 Heures du Mans.

Christian COLINET

Photos : Patrick Martinoli -Julie Sueur et Thierry COULIBALY

ELMS

About Author

gilles