WRC – RALLYE DE SUEDE : HIRVONEN PART FAVORI POUR UNE 3ème VICTOIRE CONSECUTIVE

 

Après le coup d’envoi de la saison au tout récent Monte-Carlo, le Championnat du Monde des Rallyes se poursuit en Scandinavie pour le Rallye de Suède, qui se déroulera également en partie sur le territoire norvégien.

Avec une solide victoire en Principauté, les octuples Champions du Monde, Sébastien Loeb et Daniel Elena, devront affronter les pilotes nordiques sur leur terrain.

Vainqueurs de l’épreuve en 2010 et 2011, Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen, viseront une passe de trois, qui leur permettrait aussi de remporter leur première victoire avec le Citroën Total World Rally Team… en mondial, l’équipage ayant triomphé samedi dernier au Finnskog Rally en Norvège? ou il était venu afin de préparer justement cette épreuve Suédoise !

Avant d’entamer une série de six rallyes sur terre, le ‘WRC’ met donc le cap au Nord pour aller vers le froid polaire.

Basé à Karlstad, le chef-lieu du comté de Värmland, le Rallye de Suède évolue dans son format, pour cette édition 2012.

Ce jeudi sera marqué par la toute première spéciale qualificative de l’histoire du Championnat du Monde. Également appliqué sur les rallyes terre, ce système permettra aux meilleurs pilotes de choisir leur ordre de passage sur la route, éliminant ainsi les problématiques de balayage de la trajectoire.

Vendredi, la première journée se déroulera majoritairement sur des spéciales déjà utilisées lors du Rallye de Norvège 2009.

 

 

Vainqueurs du Rallye Monte-Carlo, Sébastien Loeb et Daniel Elena, retrouveront un terrain sur lequel, ils ne se sont imposés qu’une fois (2004).

Pourtant, les octuples Champions du Monde, auront bien la victoire en ligne de mire.

« Ce n’est peut être le terrain sur lequel j’excelle, mais je l’apprécie beaucoup. C’est même un des rallyes les plus agréables de la saison »

Et, Sébastien Loeb, ajoute:

 « Si on analyse les précédentes éditions, ce sont souvent les conditions qui m’ont compliqué la tâche. Lorsque je suis sorti de la route en 2008, ce n’était pas vraiment un rallye hivernal puisque les températures positives avaient transformé la glace en boue. L’an passé, je termine 6ème après avoir perdu toutes mes chances, en balayant la couche de poudreuse le premier jour, puis en crevant… Quand les spéciales sont recouvertes d’une belle couche de glace vive, je pense être aussi performant que mes adversaires. »

Régulièrement – pour ne pas dire systématiquement – pénalisé par le balayage les années précédentes, Sébastien Loeb, ne peut que se réjouir des nouveautés du règlement sportif :

« Je trouvais l’ancien système injuste, puisque le leader du Championnat était pénalisé au départ de chaque rallye. Désormais, je ne pourrai m’en prendre qu’à moi-même si j’ai une mauvaise position sur la route. Ce ne sera pas évident de choisir le bon ordre de départ. En Suède, les premières voitures créent une couche de glace pilée qui réduit l’adhérence dès qu’on s’écarte un peu de la trajectoire. Mais partir en premier peut être handicapant si une averse de neige tombée pendant la nuit vient recouvrir les spéciales de poudreuse. Il ne faudra négliger aucun paramètre. »

Pour préparer ce rendez-vous, l’équipe Citroën   a mené une séance d’essais en Norvège avec Mikko Hirvonen puis Sébastien Loeb.

Le Finlandais ayant aussi participer en sus et on le sait avec succès, au Rallye Finnskog samedi dernier.

Seb qui ajoute :

« Mikko est arrivé avec sa propre expérience et il a fait progresser le set-up de la DS3 WRC sur la glace »

Avant de préciser :

« J’ai essayé ses réglages et je me suis tout de suite senti en confiance. Nous avons bien progressé par rapport à 2011. »

 

 

Mikko Hirvonen, qui explique :.

« Après avoir remporté les deux dernières éditions de ce Rallye de Suède, j’ai évidemment la victoire pour objectif. Je pense que la lutte sera plus serrée qu’au Monte-Carlo, ne serait-ce parce que nous disposerons tous des mêmes pneumatiques du début à la fin. Pour moi, il s’agit d’un nouveau challenge qui me motive énormément. »

Une chose est sure :

Victorieux des deux dernières éditions de ce Rallye, Mikko aimerait vraiment à nouveau le gagner et offrir ainsi, à son nouvel employeur, sa 1ère victoire mondiale, lui ayant déjà apporté, on le répète,  son premier succès, il y a quelques jours en Norvège, au Finnskog Rallye !!!

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jo LILLINI

Sport WRC

About Author

gilles