F1: TORO ROSSO LANCE LA TR7 POUR SES ROOKIES VERGNE ET RICCIARDO

Les présentations s‘enchainent !

La toute nouvelle Toro Rosso STR7, toujours propulsée par un moteur Ferrari, a elle aussi à son tour, été dévoilée, ce lundi sur le circuit andalou de Jerez de la Frontera, en présence de ses deux nouveaux pilotes, les Rookies, le Français Jean-Éric Vergne et Daniel l’Australien Daniel Ricciardo

Lesquels succèdent au duo qui portait les couleurs Toro Rosso depuis deux ans, l’Espagnol Jaime Alguarsuari et le Suisse Sébastien Buemi, finalement remerciés, non sans que le Docteur Helmuth Marko, patron de la filière Red Bull, ait depuis dèclarè ‘’qu’il avait été déçu de leur comportement’’ ….

STR7,  dernière monoplace de l’écurie satellite de Red Bull, a donc été dévoilée  ce lundi à Jerez de la Frontera.

Si Jean-Éric Vergne va lui découvrir l’univers des GP, débutant, on partenaire avec qui il a ferraillé en WSR, connait un petit peu la discipline Reine et ce dans la mesure ou l’Australien a déjà couru 11 Grands Prix en 2011, au volant d’un modeste HRT ex-Hispania !

C’est d’ailleurs lui Daniel Riccirdo qui aura l’honneur de faire effectuer ses tous premiers tours de roue à cette Toro Rosso version 2012 et ouvrira les débats ces mardi et mercredi

Son équipier Français, JEV, qui débarque comme lui, de la célèbre et très prisée filière Red Bull Junior  Team prendra le relais jeudi et vendredi, lui succédant dans le baquet de la TR 7.

Questionné, le parisien originaire de Boissy l’Aillerie, explique plutôt à l’aise :

‘’C’est ma première présentation de F1, je commence à réaliser à cause de tous ces journalistes et photographes, mais rien, n’a pour le moment, encore changé dans ma vie. J’ai simplement passé plus de temps cet hiver à entretenir ma condition physique ‘’

Pour ce qui le concerne, le patron de l’écurie, Franz Tost, a déclaré :

‘’ Notre objectif cette saison est de faire un peu mieux qu’en 2011. Finir sixième ou septième des Teams, grâce à nos investissements dans les hommes, les machines et l’aérodynamique ‘’

Et, il précise :

 ‘’ Quand il a fallu charger la STR7 dans le transporteur, samedi matin, il neigeait tellement sur Faenza – ou se trouve le siège de la Scuderia Toro Rosso ex Minardi, en Italie– que je pensais qu’on arriverait jamais en Andalousie dans le timing prévu initialement ‘’

Au risque de se répéter, la Toro Rosso comme les autres monoplaces est également pourvue d’un museau relevé, qui permet de dégager le flux d’air passant sous l’avant de la voiture, une solution aérodynamique qui est, il faut le rappeler, imposé par la toute nouvelle réglementation FIA.

Christian COLINET

Photo : Team

F1

About Author

gilles