RETROMOBILE : LA FERRARI CALIFORNIA DE VADIM ATTEINT …. 4,5 MILLION D’€

 

Phénoménal !

Hallucinant…

INIMAGINABLE et pourtant !!!

La Ferrari ayant appartenu à l’acteur Roger Vadim, lequel fut un temps au début des années 60, l’époux de la STAR des STARS, l’immense Brigitte Bardot, s’est vendue vendredi soir, lors de la vente de la NON MOINS célèbre Maison de vente aux enchères ARTCURIAL, pour la bagatelle de…. 4,5 million d’€ !!!

Une somme incroyable pour ce type de Ferrari !!!

Une 250 GT California spyder, datant de 1959. Châssis 1283GT.

 

 

Jusqu’alors, seuls quelques modèles de la firme au petit cheval cabré avaient, comme ce vendredi, atteints des sommes vertigineuses

La fabuleuse GTO, bien sûr, et parfois au cours de la décennie écoulé, les Daytona et autres F40

Croisé quelques heures après cette vente phénoménale, Maître Hervé POULAIN, le très réputé commissaire-priseur, qui a adjugé ce  » bijou » nous explique :

 » As-tu parlé de ma vente ? Un moment fort de ce Rétromobile. Tu imagines, c’est un record mondial car il y a bien longtemps qu’une belle automobile n’avait été vendue à un tel prix. J’en suis fier  »

 

Cette superbe Ferrari est sortie de l’usine, le 11 avril 1959. Il s’agit de la 22ème Ferrari California produite, prototypes inclus.

Sa toute 1ère immatriculation fut MO 51012, en date du 15 avril 1959, et ce, au nom de Franco Mattioli, un riche italien vivant, pas très loin de Maranello, à Sassuolo.

Le prix qu’avait réglé ce riche jeune homme âgé de 25 ans ?

Cinq millions et demi de lires

L’histoire raconte en Emilie-Romagne, la région où se trouvent les usines Ferrari que Franco Mattioli avait agit en… prête-nom pour le compte d’un certain….Roger Plemiannnikov, alias … Roger Vadim !

 

 

Avec sa seconde femme, l’actrice Danoise Anita Stroyberg, Roger Vadim roulera immédiatement et de nombreuses années au volant de cette Ferrari, et ce, sans changer les plaques d’immatriculation italiennes.

La voiture sera revendue en 1965, à un certain Georges Lang, transporteur à Annecy. Plus tard elle sera rachetée par le collectionneur Jean Claude Bajol.

Déjà propriétaire, notamment d’une 250GTO, d’une 250LM et d’une 250 TDF !!!

Heureux homme…

Tout comme le nouvel acquéreur   » Qui n’est pas un Français  » nous a précisé, Maître Poulain.

On s’en serait douté …. vu l’importance du chèque !!!

Gilles GAIGNAULT

Photos : Emmanuel Leroux

Salons

About Author

gilles