24 HEURES DE DAYTONA : LA BELLE DECOUVERTE DE KEVIN ESTRE

 

Le Champion en titre de la Porsche Carrera Cup, Kevin Estre a vécu la semaine dernière, une aventure triplement intéressante sur le Daytona International Speedway.

Il a d’abord disputé sa première grande course de 24 Heures et a ensuite découvert le charme de la course « à l’américaine ».

Enfin, et sans nul doute « surtout », il y était engagé à l’invitation de ….Porsche Motorsport, la structure sportive de la grande firme Allemande.

En raison d’un problème de boite de vitesses, le résultat final, ne fut pas à la hauteur des espérances, mais la prestation du jeune Isérois Outre-Atlantique, n’est pas passée inaperçue.

Traditionnellement, un bataillon de Porschiste reconnus, vient annuellement renforcer les équipages des équipes locales pour cette épreuve d’ouverture de la saison américaine d’endurance.

Kevin était donc l’un des deux « pros » intégrés à l’équipage de la 911 GT3 Cup n°68, aux côtés de trois pilotes amateurs.

L’auto ètant alignée par TRG, le plus gros Team du paddock Floridien, avec pas moins de cinq Porsche sur la liste des engagés.

Derrière ces initiales, on retrouve « The Racers Group », l’équipe qui avait créé la sensation, en remportant la catégorie GT aux 24 Heures du Mans 2002.

L’année suivante, elle avait réussi l’exploit d’imposer une Porsche GT3-RS, au classement général des 24 Heures de Daytona !

Mais, revenons à Daytona…

Le meeting ne pouvait pas plus mal commencer, pour Kevin Estre et ses équipiers, Damien Faulkner, Chris Kumming, Ben Keating et Carlos Gomez.

Peu avant la fin de la première série d’essais libres, le dernier cité, perd le contrôle au freinage du Bus Stop, situé au milieu du banking, et tape le mur extérieur.

Le pilote s’en sort bien, mais les dégâts sont lourds car les GT abordent ce secteur, à environ 280 km/h.

Kevin, nous explique:

« Je n’avais pas encore pris le volant quand le crash s’est produit »

Et, il poursuit :

« Les dégâts étaient tellement importants que nous n’avons pas pu prendre part aux essais qualificatifs, et j’ai dû me contenter de boucler seulement huit tours avant la course, sur une piste grasse. »

La Porsche n°68 a alors commencé une belle remontée quand Kevin prend son premier relais vers 19h00.

« Je me suis bien battu avec Patrick Long, un des pilotes officiels Porsche présents à Daytona. Plus tard, je me suis retrouvé à la lutte avec Andy Lally, futur vainqueur en GT, et Spencer Pumpelly, qui a terminé 2ème. Jusqu’à 5 heures du matin, nous étions dans le Top 10, à moins de deux tours de la tête. C’était valorisant sachant que notre équipage comptait deux pros pour trois amateurs, alors que la proportion était plutôt inverse chez nos adversaires. Nos ennuis de boite ont commencé au petit matin, avec la perte du deuxième rapport, ce qui nous coutait entre 2 et 4 secondes au tour selon le trafic et le pilote au volant. Nous avions reculé à la 13ème place de la catégorie GT à 10h30 quand la boite a cassé. L’équipe a travaillé deux heures pour la remplacer et nous avons finalement terminé à la 27ème place en GT. »

Kevin ne pouvait cependant tirer qu’un bilan fort positif de cette escapade en Floride, qui a favorablement ‘ impacté ‘  sa notoriété internationale :

« j’ai effectué deux double relais et un triple, j’ai respecté les instructions de l’équipe et j’ai roulé dans le rythme des leaders sans commettre d’erreurs. J’ai aussi beaucoup apprécié l’ambiance de Daytona. Il y avait beaucoup de monde, d’autant plus que l’épreuve fêtait son 50ème anniversaire. Aux USA, les passionnés peuvent approcher les autos et les acteurs, plus qu’en Europe, et c’est plutôt sympa ! »

Le programme 2012 de Kevin, devrait être annoncé dans quelques jours. I

Il tournera assurément bien évidemment autour des programmes Porsche.

 »Follow him »…

Christian COLINET

Photo : Team

Daytona Sport

About Author

gilles