RETROMOBILE : LE MYTHE DANS VOTRE SALON !!!

 

 INSOLITE !!!

Comment ne pas se souvenir de, justement, les  …. INOUBLIABLES PORSCHE 917 !

Le modèle mythique et légendaire de la firme de Stuttgart

La sublime Porsche 917, ayant apporté à la marque Allemande ses tous 1ers succès au classement général des non moins prestigieuses 24 Heures du Mans

Triomphant à  deux reprises en 1970 et 1971

Au Salon Rètromobile, la  » légende  » revit

D’une part avec l’exposition, sur le stand de Peter Organisation, de l’une des Porche 917 mais aussi d’autre part, parce qu’un … Français installé aux États-unis, en Californie à Los Angeles, à eu un jour, l’idée de fabriquer un élément de ce  bolide d’exception.

La portière de ce bolide fabuleux que fut cette 917.

LA 917  : NAISSANCE D’UNE LÉGENDE

 

L’usine Porsche lance donc la construction d’un prototype, type 917, lequel et basé sur un châssis de a sœur ainée,  la 908L.

Les ingénieurs à Zuffenhauen et à Weissach,  conçoivent un tout nouveau moteur, un 12 cylindres à plat, extrapolé du 8 cylindres 3 litres de la 908, plus la moitié d’un. Logiquement ce ‘boxer 12’, aura une cylindrée de 4,5 litres, portée en 1970 à 4,9 litres puis à 5 litres, l’année suivante, en 1971.

En vue de la longue ligne droite de Hunudières au Mans, les techniciens Allemands vont donner naissance à deux modèles de 917 :

La « LH » pour Lang Heck  qui signifie  »longue queue » et la version « K » , pour Kurz,  »court »pour les autres circuits que la piste sarthoise.

La carrosserie « LH » était destinée à la base à améliorer la vitesse de pointe, on l’a déjà précisé, en particulier sur au Mans dans la ligne droite des Hunaudières. La LH fut réservée donc destinée principalement au circuit du Mans. Plus rapide que la K, en vitesse de pointe (406 km/h), elle était toutefois moins beaucoup maniable dans les virages et sous la pluie.

En 1970, la 917 devient la première Porsche à remporter les 24 Heures du Mans, grâce à l’équipage formé de l’Allemand Hans Hermann et du Britannique Richard Attwood. Les deux hommes remportant Le Mans, le 14 juin 1970.

Porsche ayant déjà gagné de nombreuses victoires de catégorie et de classe

Mieux même puisque les bolides  » Made in Stuttgart  » rèalisent un sensationnel doublé en terminant aux deux première places

Douze mois plus tard, le 13 juin 1971, le tandem composé du Hollandais Gis Van Lennep et de l’Autrichien Helmuth Marko – aujourd’hui patron de la très prisée filière Red Bull – récidive et bat aussi le record de la distance parcourue dans cette même épreuve avec 5 335,31 km parcourus et ce à plus de 222 km/h de moyenne.

Record absolu que la 917 détiendra jusqu’en 2010 ou ce record tombera battu par l’Audi du trio, Romain Dumas, Timo Berhardt et Mike Rockenfeller. Les trois pilotes parcourant 5410,71 km !!!

A la moyenne de … 225,446 km/h..

En 1972, débute l’ère Matra au Mans qui gagne à trois reprises les 24 Heures (1972-1973-1974)

Porsche, entre temps, s’est lancé dans la Championnat nord-américaine CanAm et ce avec une évolution de ses fabuleuses 917.

Innovant avec une 917/10 puis une 917/30. Ce nouveau bolide développant alors plus de 1 100 chevaux !

…1 400 ch même avec turbo !!!

Au cours de la saison 1973, ce  » monstre  » remporte les huit épreuves de la CanAm .

En tout, soixante-cinq 917 seront construites par la Maison Porsche. 44 coupés longue queue ou courte, 2 PA Spyders et 19 Spyders CanAm ou Interseries.

Cette Porsche 917 fut nommée  ‘Voiture de compétition du siècle’  « greatest racing car in history » et ce par 50 experts internationaux des sports mécaniques pour le magazine britannique Motor Sport et reste pour beaucoup la voiture de course ultime du début des années 70.

A titre comparatif, à l’époque, lorsque les 917 couraient sur des circuits communs aux Sports prototype et à la Formule 1, elles réalisaient des temps qui leur auraient permis de se qualifier ….dans le Top 10 d’une grille de F1 de l’époque !!!

La Porsche 917 fut rappelons-le,  » LA  » grande vedette et à l’honneur dans le célèbre film  » Le Mans » avec en vedette l’inoubliable acteur Steve McQueen, où le bolide porte les célèbres couleurs du pétrolier américain Gulf, lequel est devenu mondialement connu, grâce à ce film !

HISTOIRE D’UNE PASSION !!!

 

Claude Dudouit, originaire d’Alençon assiste pour la toute 1ère fois aux 24 Heures en 1971, justement l’année ou la 917 pulvérise le record absolu de la distance parcourue et triomphe pour la deuxième année consécutive aux 24 H.

Il se souvient :

‘ Mes yeux n’étaient pas assez grands pour dèvorer ce spectacle et admirer cette voiture fantastique  »

Simultanément son père l’emmène voir le film culte  » Le Mans  »

Les années passent et après des études commerciales, il se lance chez Venturi avec Hervé Lejeune en 1988.

 

Attiré par l’Amérique, il file dix ans plus tard et par amour pour une ‘ belle Américaine ‘ dans la très attrayante Californie. S’installe aux portes de Los Angeles, à Orange County..

Ou il  commercialise par relation les fameux Blousons très convoités, signés Steve McQueen. Le succès est immédiat.

Et puis un matin, l’idée lui vient de trouver une solution pour partager sa passion des légendaires Porsche 917.

Il explique:

‘ Ma folle passion d’enfant pour ces monstrueuses 917 ne s’était jamais éteinte. Je me suis donc mis en tête de posséder au moins un élément de ce bolide mythique. »

Et de nous confier:

 » Je me suis donc mis  en chasse de dénicher un propriétaire. Difficile aux USA car ils n’y tenaient pas. Alors, finalement, j’ai convaincu un… Australien à Melbourne. J’ai donc fait réaliser  un moule de la portière. Je l’ai rapatrié a Los Angeles. Ensuite, j’ai fait réaliser 10 exemplaires aux couleurs des plus belles , Gulf et Martini Racing, pour citer les plus recherchées. »

A l’automne dernier, il se rend à la réunion annuelle Porsche, le célèbre Rennsport Réunion organisée sur le circuit de Laguna Seca. Là, les dix portes des 917 se sont arrachées comme des petits pains…

Depuis, il a franchi un nouveau palier car chaque portière est signée par l’un des pilotes l’ayant conduit : Reinhold Jost – Willi Kauhsen – Gérard Larrousse – Gijs Van Lennep -Vic Elford- Brian Redman, Etc…

On retrouve même la signature du regretté Jo iffert, pourtant mort en course en 1971 après Le Mans, lors du GP d’Angleterre de F1 !!!

Explication :

Chaque porte signée à fait l’objet, auprès de tous les pilotes qui ont mené à la victoire ces célèbres 917, d’un accord d’exclusivité pour l’utilisation de leur signature, Philippe Siffert a autorisé l’ajout de la signature de son père Jo.

 Actuellement, cinq modèles sont disponibles.

 

La Gulf du Mans en 1970, de Redman-Siffert.La Psychélique du Mans en 1970, de Larrousse-Kauhsen. La Cochon Rose de Joest -Kauhsen, la Martini Racing et la Psychèdèlique des 1000 Km de Paris en 1970, de Larrousse-Van Lennep.

 

 

La plus demandèe est celle qui porte le  cèlèbre Numéo 20. Le numèro de la 917 utilisèe dans le film Le Mans et numéro fètiche du regrettè Steve McQueen dont le pilote Suisse Jo Siffert  ètait le HEROS.

Actuellement en deux mois, 70 exemplaires ont dèjà ètè vendues.

Ultime prècision :

Ces portes décoratives copie conforme des fabuleuses Porsche 917 peuvent être utilisèes comme appliques murales avec éclairage indirect diffusant sur les 4 côtès et mettant en valeur la porte de vos rêves !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Patrick MARTINOLI- Gilles VITRY – ONESHOOTING

 

Pour tous renseignements :

Aux USA, commercialisation:  www.CDAutomobilia.com

Commercialisation En Europe: ATS le Mans 35 bis rue Pierre Martin 72100 Le Mans

email Fabricant : atslemans@orange.com : 02.43.75.67.67

Et à Paris, Galerie Vitesse: 48 Rue de Berri -75008.

www.galerievitesse.com 01.42.25.48.13

Prix de vente : 2000 € TTC

Le lien vers notre article sur notre visite au Musée Porsche à Stuttgart

http://www.autonewsinfo.com/2009/01/26/le-musee-porsche-ouvre-ses-portes-le-31-janvier-a-stuttgart-1253.html

 

 

 

Salons

About Author

gilles