RALLYE FINNSKOG: 1ère VICTOIRE POUR MIKO HIRVONEN AU VOLANT DE SA DS3

 

1ère et belle victoire pour le Finlandais Mikko Hirvonen avec sa DS3 Citroën au Rallye Finnskog, lequel e droulait en Norvège et ce en vue du prochain Rallye de Suède qui aura lieu du 9 au 12 février.

Le Finlandais, nouveau pilote Citroen, s’impose, avec 30’’5 d’avance sur la Mitsubishi Lancer d’Henning Solberg. Mads Ostberg et sa Ford Fiesta RS complète le podium, à 49’’8 de Mikko.

Suivent ensuite et dans l’ordre, la Proton de Per Gunnar Andersson, quatrième à 2’56 »6, la Skoda Fabia S2000 d’Andreas Mikkelsen, le Champion IRC 2011, cinquième à 3’1’’7 et la Ford Fiesta RS d’Eyvind Brynildsen, à 3’2’’5.

Mikko signe quatre meilleurs temps sur les huit épreuves spéciales. Avec une Fiesta RS WRC, Mads Ostberg en remporte trois et Henning Solberg, sur une vieille Mitsubishi Lancer Groupe A de …. 2001, réalise un meilleur temps.

Bel exploit !

 

Neige, glace et températures avoisinant les -30°C…

Ces conditions extrêmes assorties d’un handicap de balayage n’ont pas ébranlé l’équipage finlandais. Mikko Hirvonen et Jarmo Lehtinen remportent le Rally Finnskog avec 30’’5 d’avance sur leurs poursuivants.

Une bonne entrée en matière pour la DS3 WRC qui partira à l’assaut de la deuxième manche du Championnat du Monde des Rallyes dès la semaine prochaine.

Le froid polaire était bien au rendez-vous, ce matin, et les premiers rugissements de moteurs résonnaient dans le parc d’assistance malgré les -32° fièrement affichés au sommet des bâtiments du centre névralgique de l’épreuve.

Au programme de cette unique journée de course, 117 kilomètres de spéciales tracés au cœur des forêts norvégiennes de la région de Svullrya. Au total, quatre secteurs chronométrés à disputer deux fois entrecoupés de trois assistances de 30 minutes.

La Citroën DS3 WRC entamait la première boucle de la plus belle manière en signant les quatre meilleurs chronos même si elle devait se résoudre à balayer.

 

Mikko lâchait alors :

« Notre feeling avec la voiture s’est amélioré au fil des kilomètres. En ouvrant la route, nous devions néanmoins balayer une fine pellicule de neige qui recouvrait la surface glacée »

Et d’enchainer :

« Nous pensions que les conditions seraient plus favorables au deuxième tour, mais elles se sont avérées plus difficiles du fait du passage des autres concurrents ».

L’équipage nordique restait donc au contact et conservait la tête de la course dans la seconde boucle pour terminer sur la plus haute marche du podium.

La recrue de la firme aux chevrons poursuivait :

« Nous sommes très heureux d’avoir remporté la victoire notamment face aux autres WRC engagées. Cela nous a permis de confirmer les réglages que nous avions définis en essais. Les conditions étaient similaires à celle que nous rencontrerons au Rallye de Suède et nous sommes confiants. Notre ressenti est très positif et la DS3 WRC est réellement efficace dans les conditions les plus extrêmes » 

 

Christian COLINET

Photo : Team

Rallyes divers Sport

About Author

gilles